Au Luxembourg

25 juillet 2013 10:00; Act: 25.07.2013 10:47 Print

Adoption et mariage gay devront attendre

LUXEMBOURG - L'une des priorités numéro 1 de ce gouvernement n'a pas été menée à terme.

storybild

Érigée en priorité du gouvernement, l'ouverture du mariage aux couples homosexuels reste en suspens. (photo: Editpress)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Il y a trois ans, lors du Gaymat, à Esch-sur-Alzette, le ministre de la Justice de l'époque, François Biltgen (CSV), avait promis que l'ouverture du mariage aux couples homosexuels ainsi que l'adoption seraient la priorité du gouvernement en place depuis un an. Depuis, le texte de loi a traîné à la Chambre des députés sans jamais arriver au bout du processus législatif. La faute au Conseil d'État disent les uns, selon lesquels les Sages auraient tardé, volontairement ou pas, à rendre leur avis sur la question.

Toutefois, les discussions entre députés des deux camps ont aussi longtemps buté sur l'adoption. Adoption simple ou plénière pour les couples homosexuels? Ce dilemme a été tranché par le Conseil d'État, qui a demandé que tous les couples mariés, hétérosexuels ou homosexuels, aient droit au même traitement en matière d'adoption.

Le texte est prêt. Mais depuis le mois de juin, et même avant, les députés ont surtout été préoccupés par l'affaire Luc Frieden et l'affaire du Service de renseignement de l'État qui a provoqué la dissolution de la Chambre. Charge donc à la prochaine coalition de remettre le texte de loi en haut de la pile. La question de l'autorité parentale conjointe attend elle aussi.

Patrick Théry

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Commentaires sélectionnés

Je ne vois pas le problème d'avoir 2 papas ou 2 mamans, le plus important c'est qu'il y ai de l'amour! Depuis 11 ans le mariage gay est autorisé aux Pays-Bas et pourtant il n'y a pas de problème alors pourquoi y'en aurait-il au Luxembourg? – Florian

Les commentaires les plus populaires

  • Contrx le 25.07.2013 16:29 Report dénoncer ce commentaire

    Un gay ou une lesbienne a le droit de se marier!

  • Pinocchio le 26.07.2013 10:56 Report dénoncer ce commentaire

    Je vois un tout autre problème. Le mariage est reconnu dans la planète entière et il est inscrit dans le passeport. Que se passera-t-il si par malheur un couple marié gay entrera dans un pays où le mariage gay est interdit, voir même punissable? En Iran par exemple les gays sont pendus parce qu'ils sont homosexuel! Vous me direz qu'ils n'ont pas besoin de se rendre dans un tel pays, oui, mais parfois on y est forcé, par exemple un atterrissage forcé d'un avion?

  • Le Fou le 26.07.2013 17:18 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi tant de publicité pour le mariage gay? Mais tout simplement parce que les couples de nos jours se marient de moins en moins, d'où un manque à gagner de l'argent à gauche et à droite du mariage! Ils espèrent boucher ce manque à gagner par le mariage des gays et lesbiennes!

Les derniers commentaires

  • Le Fou le 26.07.2013 17:18 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi tant de publicité pour le mariage gay? Mais tout simplement parce que les couples de nos jours se marient de moins en moins, d'où un manque à gagner de l'argent à gauche et à droite du mariage! Ils espèrent boucher ce manque à gagner par le mariage des gays et lesbiennes!

    • Robert le 26.07.2013 19:11 Report dénoncer ce commentaire

      Votre commentaire figure sans doute parmi les commentaires les moins éduqués que j'ai pu lire sous cet article. C'est pas de la pub, c'est des gens qui se battent pour leurs droits et leur liberté. La votre est acquise, mais pas la leur. Votre théorie du complot n'a pas de place ici...

  • Pinocchio le 26.07.2013 10:56 Report dénoncer ce commentaire

    Je vois un tout autre problème. Le mariage est reconnu dans la planète entière et il est inscrit dans le passeport. Que se passera-t-il si par malheur un couple marié gay entrera dans un pays où le mariage gay est interdit, voir même punissable? En Iran par exemple les gays sont pendus parce qu'ils sont homosexuel! Vous me direz qu'ils n'ont pas besoin de se rendre dans un tel pays, oui, mais parfois on y est forcé, par exemple un atterrissage forcé d'un avion?

    • Thucydead05 le 26.07.2013 17:55 Report dénoncer ce commentaire

      Rappelons que généralement, les traités internationaux font primer la loi personnelle (droit de la nationalité) sur le droit positif interne (c’est-à-dire la législation du pays hôte). Les Iraniens doivent être au courant qu’en Occident, ces droits et statuts civils existent et sont tenus de les respecter. De plus, quitte à atterrir en catastrophe dans la région, je pense que la catastrophe n’est pas d’être gay mais d’être arrivé en dictature d'Iran....

    • calimero/cali le 20.08.2013 17:39 Report dénoncer ce commentaire

      "Le mariage est reconnu dans la planète entière et il est inscrit dans le passeport" => FAUX, le passeport luxembourgeois ne fait aucunement mention de l'état civil

  • THEO le 26.07.2013 07:32 Report dénoncer ce commentaire

    Quel va être le contenu de l'enseignement que nous allons transmettre à nos enfants?

    • Didou le 26.07.2013 15:22 Report dénoncer ce commentaire

      Les familles homosexuelles existent déjà et pourtant cela remet il en cause l'enseignement ? Bien sûr que non, c'est juste un statut légal qui permettra une sécurité pour les parents mais aussi pour les enfants.

    • BDSM le 29.07.2013 16:31 Report dénoncer ce commentaire

      Marié depuis 7 ans. Enfants de 15 et 18 ans (adoptés tous les 2 , il y a 14 ans). Ces 2 enfants sont bien equilibrés, bonne formation (l'ainé rentre a l'ecole militaire en septembre). Ils sont bien intégrés tant à l'école, quartier, famille, .... Meme si ils ont 2 peres ;-) L'experience prouve qu'ils sont aussi bien dans une famille de parents gays qu'uen famille hétéros.

  • Florian le 26.07.2013 02:39 Report dénoncer ce commentaire

    Vivement que ce projet de loi passe, une grande avancée pour la société!

  • Bienchen le 25.07.2013 20:46 Report dénoncer ce commentaire

    @etre humain,toi tu n'est surtout pas humain,d'écrire qch de pareil ses enfants ont peut être 2 papas ou 2 mamans mais ils seront aimés,et l'époque ou on vis,tout est normal,moi je suis pour ses mariages ses gens la sont comme ns,plus encore on ris bien avec eux,ils sont très marrants.

    • Nirudy le 26.07.2013 09:42 Report dénoncer ce commentaire

      qu'ils se marrient, pas de souci, même si je pense qu'il y a des trucs plus urgents a régler, par contre l'adoption?! C'est imposer a l'enfant un choix de vie qui même si aujourd'hui dans notre société il est majoritairement accepté n'est peut être pas facile a vivre tous les jours pour l'enfant concerné, et avant tout ce n'est pas son choix (moqueries a l'école, gêne de l'enfant possible par rapport a la situation etc...) Je ne dit pas qu'il ne serra pas aimé, mais lui saura-t-il vivre avec cette différence? L'assumera-t-il? C'est un coup de pocker! Est-ce qu'on joue une vie au pocker?

    • Loulou le 26.07.2013 11:33 Report dénoncer ce commentaire

      "Lui saura-t-il vivre avec cette différence?" Regardez par vous même aux Pays-Bas, Afrique du Sud, Espagne ou bien encore en Belgique et vous verrez que oui!

    • Nirudy le 26.07.2013 12:17 Report dénoncer ce commentaire

      J'ai connu une copine de classe qui n'a jamais accepté l'idée d'avoir été adoptée et un jour on as appris son suicide (16ans) elle a lié son geste a l'adoption, dévoiler l'adoption a un enfant n'est pas une chose tjrs facile a accepter pour celui-ci, alors si en plus il doit assumer l'adotpion et une famille qui sort de "la norme" entre guillemets, je ne suis pas persuadé que ce soit si facile a vivre avec. Il faudrait une étude et des chiffres sur le long terme pour pouvoir juger du bien être de ces enfants. C'est sur que ceux qui sont pour ne vont pas donner d'exemples ou ca c'est mal passé!

    • Robert le 26.07.2013 19:18 Report dénoncer ce commentaire

      Ben si vous voyez la chose comme ça.... Ce n'est pas rare non plus qu'un enfant se suicide parce que ses parents le négligent, ne le comprennent pas ou pire encore qu'ils le maltraitent. Et devinez quoi, c'est majoritairement dans des couples classiques hommes-femmes. On peut tout faire dire aux chiffres, mais vous ne pourrez jamais prédire l'avenir. Moi je dis, laissons-leur une chance. Sexe à part, il s'agit juste de 2 personnes élevant un enfant. Pourquoi feraient-ils pire que deux autres de sexe différents?