Perquisitions en Belgique

28 février 2014 16:40; Act: 28.02.2014 17:38 Print

Trois suspects arrêtés pour l'attaque de G4S

LUXEMBOURG/BELGIQUE - Plusieurs hommes ont été arrêtés cette semaine, à Charleroi et à Liège. Ils faisaient l'objet d'un mandat d'arrêt international après cet assaut réalisé à l'arme de guerre.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Près de 10 mois après l'attaque à l'arme de guerre menée au siège de la société de gardiennage, située rue du Père Raphaël, à Gasperich, la police a procédé, cette semaine, à trois arrestations en Belgique, indique vendredi le parquet de Luxembourg. Le Luxembourg a d'ores et déjà demandé à ce que les suspects soient extradés.

Pour rappel, cette attaque, menée vers 3h40 du matin, le 3 avril 2013, avait été réalisée par plusieurs hommes lourdement armés. Équipés de kalachnikovs, ils n'avaient pas hésité à ouvrir le feu sur les forces de l'ordre, laissant des impacts de balles dans les façades de plusieurs immeubles situés le long de leur fuite. Aucun butin n'avait été dérobé, selon la police et la société G4S.

Retrouvez la vidéo exclusive de L'essentiel:


Braquage à G4S au Luxembourg: des témoins... par weblessentiel

Ce braquage, pour le moins violent, a été à l'origine de traumatismes pour les riverains. Seuls quelques-uns avaient accepté de se livrer sur leur ressenti face à cette situation hors-norme.

Pour rappel, cette attaque était clairement considérée par les autorités comme un acte de grand banditisme. Elle intervenait quelques semaines après une série d'actes moins violents, mais tout aussi spectaculaires, survenus au Grand-Duché. Retrouvez l'historique de faits similaires au Luxembourg:

(L'essentiel)