Après la polémique à Nancy

20 février 2014 10:00; Act: 20.02.2014 16:34 Print

L'utilisation de drone est interdite sans autorisation

LUXEMBOURG - La direction de l'aviation civile interdit le survol d'une ville par un drone.

storybild

Les drones sont considérés comme des aéronefs comme les autres. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

L'affaire de l'étudiant français ayant filmé Nancy à l'aide d'un drone a fait grand bruit. Convoqué par la justice, il s'expose à de lourdes sanctions. Mais si la France a été l'un des premiers pays à légiférer concernant l'utilisation des drones en 2012, il n'en est rien au Luxembourg. Les drones sont considérés comme des aéronefs. Sans autorisation préalable de la direction de l'aviation civile, il est interdit de survoler quelconque partie du territoire. En ville ou ailleurs.

Dans le cas contraire, le contrevenant s'expose à des sanctions prévues par la loi du 31 janvier 1948. «Celles-ci peuvent aller jusqu'à un an d'emprisonnement pour mise en danger de la vie d'autrui», précise Claude Luja, faisant fonction de directeur de l'Aviation civile.

Une vingtaine de demandes d'utilisation de drones par an

«Une réglementation nouvelle en la matière serait la bienvenue. En théorie, il est même interdit de faire décoller un appareil de type jouet à plus d'un mètre dans son jardin», illustre Thierry Haenel, fondateur du site drones.lu. Selon l'Aviation civile, environ une vingtaine de demandes d'utilisation de drones arrivent chaque année. Principalement pour une exploitation commerciale. «Nous refusons quand il s'agit de survoler une zone peuplée, comme une ville. En général, les appareils ne sont pas autorisés à dépasser 50 mètres de hauteur. La zone de survol doit être limitée et le champ de vision garanti», détaille Claude Luja.

La protection des données pose également question quand l'appareil est destiné à photographier ou à filmer. Le règlement grand-ducal du 8 août 1985 précise ainsi que tout travail aérien, notamment la photographie, est soumis à une autorisation de l'Aviation civile.

(Thomas Holzer)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Commentaires sélectionnés

est-ce qu'il faut une autorisation aussi pour sauter à plus de 1 mètre? (car on décolle les pieds du sol.) – pedruska molluska

Les commentaires les plus populaires

  • esteban le 21.02.2014 08:50 Report dénoncer ce commentaire

    Ceux qui s'inquiètent d'éventuelles chutes de drones et prônent leur interdiction à Luxembourg me font plutôt rire. Sachant que des avions survolent la capitale et le pays à longueur d'année, je pense qu'il faut relativiser les conséquences de la chute d'un drône par rapport au crash d'un avion sur Luxembourg.

  • Victor Nettoyeur le 20.02.2014 23:08 Report dénoncer ce commentaire

    Pfouh la la.... Les drones, c'est nul. Des pays les utilisent pour envoyer des bombes, voire envoyer des mini-missiles à distance (à des milliers de km). Si on veut faire quelque chose de different, 'y a qu'à demander des autorisations. Et puis ce devrait être payant, tiens, comme tout. Et on devrait créer un site où l'on pourrait payer pour tuer son voisin qui nous em....e! Voilà. Vive l'anarchie. Ça faisait longtemps. Alors, alors????

  • Marc le 20.02.2014 15:35 Report dénoncer ce commentaire

    et les appareils radio-commandes, avions ou helicopteres sont donc interdits aussi ? il font comment les aeromodelistes luxembourgeois ? il y a une boutique a bascharage qui vend que ca.

Les derniers commentaires

  • Citoyen. le 20.05.2014 18:13 Report dénoncer ce commentaire

    Un drone ça va.Plusieurs bonjour les dégats!!Quand il y en aura 10,puis 100 puis 1000 au dessus de vos tetes vous comprendrez peut etre le danger!!

    • Neron le 20.03.2015 11:31 Report dénoncer ce commentaire

      il y a quelques milliard de voiture qui écrasent des piétons, il faudrait pas oublier de demander à les supprimer car le danger est nettement plus grand et effectif

  • ricardo le 21.02.2014 11:53 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut les interdire. Ce sont des jouets inutiles et dangereux pour gosses attardés. Si on les autorise, ça peut mener à de grosses dérives. Et un drone de 2 kg qui fait une chute de 20m bonjour les dégâts, il vaut mieux pas être en-dessous!!! Pas besoin de ces gadgets débiles...

    • Damien le 13.03.2014 11:46 Report dénoncer ce commentaire

      Désolé mais je te trouve un peu sévère. Traiter les passionnés d'aéromodélisme d'attardés c'est violents. Je possède un AR.Drone modifié pour voler en RC et c'est super agréable de pouvoir s'envoler et faire des prises de vue à quelques 10e de mètres de hauteur, ça fait rêver et voyager. Après pour le survol en ville je suis d'accord que c'est dangereux et que ça doit être interdit mais que ce soit la loi française ou luxembourgeoise elles sont abusés.

    • Raoul le 06.01.2015 08:18 Report dénoncer ce commentaire

      Monsieur Ricardo, les drones ne sont pas toujours des jouets, ce sont également des outils de travail. Faut sortir un peu...

    • Neron le 20.03.2015 11:29 Report dénoncer ce commentaire

      J'imagine aisement qu'il ne peut y avoir que des jouets utiles et sans danger et que l'on ne possede/utilise que des choses de grandes utilitées, non ludiques et sans aucun danger. Que nos voitures/moyens de transports ne sont pas source de danger potentiel et qu'aucune tuile/element d'habitation ne tombera jamais sur un espace pouvant etre occupé par un humain. Un reglement d'emploi permettant l'emploi de nouveau objet est a etudier pas a rejetté car il ne plait pas a une partie, souvent ignorante sur le sujet, de la population et permettre un emploi limitant les nuisances et risques pour tou

  • esteban le 21.02.2014 08:50 Report dénoncer ce commentaire

    Ceux qui s'inquiètent d'éventuelles chutes de drones et prônent leur interdiction à Luxembourg me font plutôt rire. Sachant que des avions survolent la capitale et le pays à longueur d'année, je pense qu'il faut relativiser les conséquences de la chute d'un drône par rapport au crash d'un avion sur Luxembourg.

    • visiteur le 14.10.2014 17:01 Report dénoncer ce commentaire

      Je possède un Drone que je fait voler dans des zones sans habitant, les images sont d'une beauté a couper le souffle et sans danger mdr suis d'accord avec toi esteban que la ville du Luxembourg reste une ville dangereuse... mais parents habitent à Bonnevoie et toute la journée les avions vol à rase motte au mois aout c'est pire, les conséquences seront dramatique le jour d'un crash... et l'affaire de l'étudiant français à Nancy c'était pas innocents mais un clip publicitaire pour ça société Golox https://. Il faut être responsable de ces actes...

  • Victor Nettoyeur le 20.02.2014 23:08 Report dénoncer ce commentaire

    Pfouh la la.... Les drones, c'est nul. Des pays les utilisent pour envoyer des bombes, voire envoyer des mini-missiles à distance (à des milliers de km). Si on veut faire quelque chose de different, 'y a qu'à demander des autorisations. Et puis ce devrait être payant, tiens, comme tout. Et on devrait créer un site où l'on pourrait payer pour tuer son voisin qui nous em....e! Voilà. Vive l'anarchie. Ça faisait longtemps. Alors, alors????

    • Ravic le 25.02.2014 09:38 Report dénoncer ce commentaire

      la bêtise devrait aussi être payante.... cela limiterait les commentaires désuets

    • titipsi le 16.08.2014 15:47 Report dénoncer ce commentaire

      @Victor Nettoyeur: votre petitt esprit prouve votre méconnaissance complète du sujet. les drones sont également des appareils civils, utilisés par les journalistes et les naturaliste depuis quelques années.

  • Dompteur le 20.02.2014 16:40 Report dénoncer ce commentaire

    Un de ces jouets à 1-2kg, qui tombe de 20m, ben c'est un vrai projectile. Avec toute cette énergie qui se promène au dessus de nos têtes, il faut quand-même introduire des lois. La dernière chose qu'il nous faut c'est de se retrouver au coma (ou mort) à cause d'un produit made in china qui a mal fonctionné et n'est pas conçu pour amortir sa chute en se déformant plutôt que fendre la tête du malheureux passant. À cela s'ajoutent les problèmes de privacité que peuvent représenter ces engins... Bref, ils n'ont qu'à désigner des espaces verts prévus aux amateurs.

    • Ravicarivol le 20.02.2014 17:41 Report dénoncer ce commentaire

      Les espaces verts réservés aux amateurs s'appellent des terrains d'aéromodélisme, quant à la vie privée que beaucoup étalent sur Facebook et autre réseau sociaux est également mise en danger par les balcons des résidences, les fenêtre ... faut-il aussi les interdire. Les avions qui passent journellement au dessus de nos têtes, les voitures, l'alcool représentent également un danger. Plutôt que de réagir à ce genre d'article à sensation, il me semble plus judicieux de s'informer!

    • amateur le 20.02.2014 18:04 Report dénoncer ce commentaire

      Tant qu'ils y sont, la loi luxembourgeoise devrait aussi obliger tous les piétons à porter un casque...cela réduirait les riques en cas de chute de drone !

    • Cœur révélateur le 20.02.2014 19:20 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez plus de chance de recevoir du guano, voire des déjections organiques humains issus d'avions sur la tête. Arrêtons de faire des lois d'interdictions partout, personne ne les respectera. Comme les chiens en laisse. Équipons les drones de parachutes ou d'un système d’atterrissage automatique et le problème est réglé.