Opinion au Luxembourg

09 mars 2016 07:30; Act: 09.03.2016 09:42 Print

Un «Brexit» inquiète les Anglais du Luxembourg

LUXEMBOURG - Les fonctionnaires européens anglais comme les Anglais du privé ne voient pas le Brexit d'un bon œil.

storybild

Les fonctionnaires européens anglais pourraient être conservés. (photo: Editpress)

  • par e-mail
Sur ce sujet
op Däitsch

«L'inquiétude est palpable chez les fonctionnaires européens anglais depuis l'annonce d'une possible sortie du Royaume-Uni de l'UE. Ils m'en parlent tous les jours», assure Nicolas Mavraganis, président de l'Union syndicale fédérale, et fonctionnaire de la Commission européenne au Luxembourg.

Mais rien ne filtre sur leur sort. En 1992, des questions similaires s'étaient posées lors de l'éventualité d'un départ du Danemark de la Communauté européenne. À l'époque, il avait été considéré qu'il s'agissait de fonctionnaires européens et non de représentants de l'État membre. Un argument qui pourrait être mis en exergue dans l'hypothèse d'un Brexit.

«Du chantage pour obtenir des compensations»

Bernadette Alexander, 57 ans, originaire de Londres et employée de banque à Luxembourg depuis 18 ans, suit cette actualité avec attention d'autant que plusieurs de ses amis anglais sont fonctionnaires européens. «Certes, ils s'interrogent sur leur avenir. Mais personnellement, je me demande quel intérêt ils auraient à rester ici. Leur travail serait considérablement réduit», souligne-t-elle.

Un argument partagé par Viviane Craig, 67 ans et professeur d'anglais à la retraite, mais qui pense néanmoins que certains fonctionnaires anglais «seraient utiles, notamment pour assurer toutes les traductions». Les deux dames sont en tout cas à l'unisson pour estimer que le Royaume-Uni commettrait «une erreur stratégique», en quittant l'Union européenne. «D'autres pays pourraient être tentés de faire la même chose et cela déstabiliserait l'Europe», souligne Bernadette.

«Les Britanniques ne sont pas suffisamment informés de ce que leur a apporté l'Europe. Pour moi, c'est du chantage afin d’obtenir des compensations», dit Viviane.

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Pims le 09.03.2016 08:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg à tout à gagner de la sortie éventuelle de l'Angleterre de l'UE. Les activités financières de Londres seraient obligatoirement rapatriées au Lux.

  • naafout le 09.03.2016 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    quand un groupe ferme une usine,parce que declarée pas assez rentable par les financiers:a la commission,personne ne s'inquiete du sort des ouvriers! quand un atelier ferme parce que pas aux normes inapplicables de l'UE,normes fantaisistes cogitées par des fonctionnaires en mal d'occupation,ces derniers ne s'inquietent pas du sort des ouvriers.donc,si la GB sort de l'europe,les fonctionnaires anglais sont priés de rentrer a la maison!

  • justme le 09.03.2016 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La city et le kirchberg ne sont pas comparable certes, mais il y a une carte a jouer pour recuperer des actifs financiers... Et la fiscalité du Luxembourg est avantageuse par rapport à la France notamment....

Les derniers commentaires

  • Paddy le 10.03.2016 17:23 Report dénoncer ce commentaire

    En cas de Brexit certaines commentatrices qui pleurent parce que personne ne veut être leur ami, personne n'échange le numéro portable et en plus elles n'ont pas le droit de vote ici, eh bien elles vont rentrer chez elles et alors elles auront des amis, elles vont échanger des numéros de portables et elles pourront voter chez elles! N'est ce pas beau Pretty Woman?

  • naafout le 10.03.2016 09:14 Report dénoncer ce commentaire

    les anglais veulent rester en europe?qu'ils roulent a droite!c'est perturbant de croiser ces voitures avec quelqu'un qui dort a l'avant a gauche

    • Piff le 10.03.2016 10:42 Report dénoncer ce commentaire

      @naafout: Vous dites "qu'ils roulent à droite"? C'est prévu et encore cette année. Ils vont faire des tests pendant trois mois avec uniquement les camions qui roulent à droite et les autres qui continuent à gauche! Hem hem, ok, je sors!!

  • Richie le 10.03.2016 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    Les fonctionnaires européens devraient tous partir dans leur pays car ils ne servent pas à grand chose dans les institutions. J'espère que les anglais sortent.

  • Skerzo le 10.03.2016 07:38 Report dénoncer ce commentaire

    Bon j'ai demandé á cinq Anglais hier soir... ils ne sont pas inquiets.

  • Regional le 10.03.2016 07:32 Report dénoncer ce commentaire

    Le brexit n'aura pas lieu, j'en suis sur. C'est surtout une stratégie pour avoir encore plus d'avantages et beaucoup moins de devoirs. Les anglais ont toujours été de fins stratèges et nous devrions prendre modèle sur eux.