Retour sur commentaires

23 mai 2015 19:02; Act: 23.05.2015 19:56 Print

«Finalement, ils ont de l'humour au Luxembourg»

LUXEMBOURG - Cette semaine, l'Église pastafarienne a appris qu'elle ne serait pas conventionnée par l'État. Les internautes de L'essentiel ont livré leurs avis, sérieux ou décalés.

storybild

«Au-moins, les partisans de cette religion assument complétement son côté décalé» écrit un Internaute. Mais sur la toile, la reconnaissance de l'Église pastafarienne au Luxembourg fait débat.

Sur ce sujet
Une faute?

L'Église luxembourgeoise du Monstre de spaghetti volant a une nouvelle fois suscité les réactions des internautes cette semaine sur L'essentiel. Xavier Bettel a fait savoir qu'il ne pouvait accorder de convention et donc de financement public à cette Église dite pastafarienne, qui voue un culte aux pâtes et à la bière et estime que l'Univers a été créé par le Monstre de spaghetti volant. «En répondant par la négative aux préceptes nouillauphiles, M. Bettel a lutté contre une demande inapproprié de financement du culte», estime Croac. Car la question de la reconnaissance de ce culte au Grand-Duché, au même titre que d'autres religions, évidemment divise la toile.

«Veut-on juste ridiculiser les décisions politiques?» écrit Nomi qui se range aussi dans le camp des opposants au pastafarisme. Et le sujet, aussi décalé soit-il, pose une vraie question qui a attiré l'attention de quelques lecteurs. «Il faudrait faire un référendum pour mettre définitivement les religions dans la sphère privée» estime Clopinette, «Le gouvernement n'a pas le cran pour enfin séparer l'État des Églises et cultes» relaye Grincheux. «Pourquoi six religions et pas une septième?» ajoute encore Vrai travailleur, appuyé par Mariano: «Les gens ont quand même besoin d'un référent spirituel. Même si tout ceci n'est qu'une parodie ou blague, ce n'est pas anodin.»

Moules-frites et pastis?

D'autres ont préféré ironiser sur la demande de financement jugée farfelue. «Ainsi, tout le monde pourrait finalement créer sa propre communauté "religieuse", inventer son ou ses Dieu(x) et prophètes éventuels, et demander un financement» dénonce Maxx. En tout cas, l'Église pastafarienne de l'archevêque Strozzapreti et du Vicaire Strangozzi a donné des idées à d'autres. «Je vais fonder l'Église du Renouveau Moulefritier» écrit Eric Oquinarena. Benoit Voord veut lancer «les Pastagatistes, ceux qui pensent que le monde a été créé à partir du Pastis».

Globalement, le Monstre de spaghetti volant fait plutôt sourire. «Au-moins, les partisans de cette religion assument complétement son côté décalé» s'amuse Peter. «Est-ce qu'on peut faire des caricatures du Monstre de spaghetti volant ou bien ils risquent de tout faire péter si on le fait?» ironise Indy. La conclusion revient à Niala V qui juge que «Finalement, ils ont de l'humour au Luxembourg.»

(Nicolas Chauty/L'essentiel)