Car luxembourgeois accidenté

17 août 2012 11:43; Act: 20.08.2012 14:54 Print

«Le bilan est moins pire qu'imaginé»

Un car luxembourgeois transportant 42 passagers portugais s'est renversé vendredi matin sur l'autoroute A10 au niveau de Mer (Loir-et-Cher), faisant 23 blessés dont deux graves.

  • par e-mail

«Le bilan est moins pire qu'imaginé en premier lieu, indique Maryse Moracchini, secrétaire générale de la préfecture de Loir-et-Cher, contactée vendredi par L'essentiel Online. Le pronostic vital n'est plus engagé pour le blessé le plus grave.» Des indications plus optimistes qu'évoquées ce vendredi matin où les services de la préfecture de Loir-et-Cher faisaient état d'une vingtaine de blessés, dont deux blessés graves, suite à l'accident d'un car Voyages Simon de Diekirch en provenance de Braga et en direction du Luxembourg.

«Il y a 21 passagers indemnes dans cet accident qui est survenu vers 8h20 ce matin sur l'A10 et deux blessés graves, dont un avec un pronostic vital engagé, précisait alors la secrétaire générale de la préfecture de Loir-et-Cher, contactée par L'essentiel Online. Une cellule psychologique a été ouverte pour les passagers indemnes car il est difficile d'avoir vu quelqu'un blessé quand soi-même on en est sorti indemne.»

Pour une raison encore indéterminée, le bus, mis en circulation en avril 2012, selon les indications de la Fédération luxembourgeoise des exploitants d'autobus et d'autocars, s'est couché dans le fossé. Tous les blessés, de nationalité portugaise, avaient été évacués dans des hôpitaux de Blois et Orléans en fin de matinée. Les 20 autres passagers, dont quatre enfants, sont indemnes, ainsi que les deux chauffeurs.

Plusieurs arrêts prévus au Luxembourg et en Moselle

Le chauffeur qui conduisait le car, âgé de 44 ans et travaillant depuis plus de cinq ans au sein des Voyages Simon de Diekirch, a été placé en garde à vue, le temps de déterminer les causes de l'accident, a indiqué le lieutenant-colonel Didier Limet, cité par l'agence AFP. «Désormais la question du rapatriement des personnes et des bagages se pose, indique Maryse Moracchini à L'essentiel Online. Un nouvel autocar en provenance du Luxembourg doit arriver sur les lieux de l'accident en début d'après-midi, mais il est encore trop tôt pour indiquer à quel moment les passagers indemnes pourront rentrer chez eux.»

Pour le moment, il est impossible d'indiquer combien de résidents luxembourgeois faisait partie de cette liaison régulière en provenance de Braga, le bus desservant plusieurs arrêts aussi bien au Luxembourg qu'en Moselle. Le dernier accident grave d'un bus luxembourgeois était survenu le 14 juin 2007 près de Reims. Le véhicule était entré en collision avec une remorque de balisage en raison de la distraction du chauffeur, occupé à réparer un problème avec le lecteur DVD du bus. Deux fillettes de 12 ans et leur instituteur avaient trouvé la mort dans cette collision.

Jean-Michel Hennebert/L'essentiel Online