Craintes de l'OCDE

09 janvier 2014 13:13; Act: 09.01.2014 18:36 Print

La zone franche du Findel destinée au blanchiment?

LUXEMBOURG - Le futur «coffre-fort» qui doit être inauguré en septembre prochain serait une structure qui permettrait l'évasion fiscale et le blanchiment d'argent, selon l'OCDE.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Permettre aux riches investisseurs de la planète d'entreposer, dans une structure «hautement sécurisée», des biens à forte valeur ajoutée. Le tout, bien à l'abri des regards indiscrets. Voici le concept de la zone franche actuellement en cours de construction au Findel. Un concept qui, par sa nature même de protection du contenu, gêne l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

À en croire l'organisation internationale, cette plate-forme pourrait permettre d'échapper aux règles internationales en matière de transparence. En clair, que la structure soit utilisée «pour réaliser des opérations d'évasion fiscale et/ou de blanchiment d'argent», selon Pascal Saint-Amans, directeur des affaires fiscales au sein de l'OCDE, cité jeudi par nos confrères de la radio 100,7.

Projet de quelque 60 millions d'euros

Contacté jeudi, l’administrateur délégué de The Luxembourg Freeport dément «formellement» ces allégations. David Arendt souligne que les procédures de contrôle sont régies par un cadre légal. «Aucune marchandise ne peut entrer ou sortir de la plate-forme sans l’aval de l’administration des douanes», qui est habilitée à procéder à des contrôles à tout moment, ajoute-t-il.

Pour rappel, la zone franche du Findel doit s'étendre sur pas moins de 20 000 m² et coûter quelque 60 millions d'euros pour sa réalisation. Une cinquantaine d'emplois directs liés à la gestion et à la manutention des marchandises doivent être créés.

(sb/L'essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Marc le 09.01.2014 19:50 Report dénoncer ce commentaire

    eh eh apres la creation du statut de soparfi, je constate que les luxembourgeois ont un don naturel de clairvoyance dans ce domaine. l'idee me semble excellente face a ce que nous connaitrons dans le futur.

  • Citron Pressé le 09.01.2014 14:18 Report dénoncer ce commentaire

    Mais non...! Ca sert a sortir l'argent/or des banques en ville et a le placer au findel dans une zone franche juste avant la fin du secret bancaire... Dans wiki:"Une zone franche est une zone géographique d'un pays bénéficiant d'avantages tels que l'exonération de charges fiscales."

  • Euroseptic le 09.01.2014 18:15 Report dénoncer ce commentaire

    Ceux qui "pensaient"et croyaient le contraire ,vivent sur une autre planète !

Les derniers commentaires

  • Focus le 09.01.2014 21:14 Report dénoncer ce commentaire

    J'aime bien, beaucoup de pays comme Singapour, l'Italie, ou même la France (et oui!) ont des zones franches, mais quand le Luxembourg s'y met, voilà que les accusations et critiques arrivent!

  • Marc le 09.01.2014 19:50 Report dénoncer ce commentaire

    eh eh apres la creation du statut de soparfi, je constate que les luxembourgeois ont un don naturel de clairvoyance dans ce domaine. l'idee me semble excellente face a ce que nous connaitrons dans le futur.

    • SIF/SICAR le 10.01.2014 10:07 Report dénoncer ce commentaire

      quel rapport avec les SOPARFI ????? commentaire inutile ,,,

  • Euroseptic le 09.01.2014 18:15 Report dénoncer ce commentaire

    Ceux qui "pensaient"et croyaient le contraire ,vivent sur une autre planète !

    • Henei le 19.09.2014 15:52 Report dénoncer ce commentaire

      Les objets dépoosés peuvent être exposes et vendus sans TVA et sans impositions des bénéfices générés. C'est le type-même de structure fiscale que l'OCDE combat (avec le soutiuen du Luxembiourg pour autant que le monde entier se soumette à l'OCDE...............;).

    • Eric le 19.05.2015 15:01 Report dénoncer ce commentaire

      Faux, il s'agit d'un lieu de stockage où la TVA et les droits de douane ne sont que suspendus. Ils seront à payer à la sortie de la zone franche. Et il y en a dans de nombreux pays européens.

  • Big4 le 09.01.2014 17:48 Report dénoncer ce commentaire

    Les Douanes n'ont aucun moyen informatique qui leur permettra de faire des contrôles au niveau du blanchissement d'argent par des propriétaires qui pourraient vendre leurs oeuvres d'art sans que ces derniers sortent de la zone franche. En plus, toutes les transactions échappent au contrôles du CSSF. Comme tout le projet est mis en scène par le Ministère de l'Economie , une Société Suisse et un Big4, nieuw ne vaut pas se poser trop des questions quant aux risques de ce Projet pour la réputation du pays..

    • Thompson le 09.01.2014 21:08 Report dénoncer ce commentaire

      Je peux t'assurer que les douanes font beaucoup plus de contrôles de ce que tu pense, et les moyens techniques ne manquent pas!

  • Le Fisc le 09.01.2014 16:00 Report dénoncer ce commentaire

    Espérons que ce soit vrai car tout ce qui gêne l'OCDE et tout ce qui va à l'encontre de qu'elle veut est une bonne chose. A bas l'OCDE! A bas cette dictature de pourris!