ENQUêTE TERMINéE

25 juillet 2012 12:29; Act: 25.07.2012 13:53 Print

La vente de Dexia BIL validée par Bruxelles

LUXEMBOURG - La Commission européenne a conclu que la vente de Dexia BIL ne constituait pas une aide d'État. Elle a donc clôturé son enquête, ouverte en avril dernier.

La banque luxembourgeoise n'a pas attendu la Commission européenne pour tourner la page Dexia...

  • par e-mail

«Je suis heureux d'annoncer que nous avons pu clôturer un chapitre de cette longue histoire, en autorisant la vente de Dexia BIL, ce qui ouvrira la voie à un développement indépendant de la partie luxembourgeoise du groupe» a déclaré ce mercredi Joaquín Almunia, vice-président de la Commission chargé de la concurrence.

Après une enquête de près de quatre mois, la Commission européenne a donc conclu que la vente de la partie luxembourgeoise du groupe Dexia «n'a entraîné aucun avantage économique financé au moyen de ressources de l’État, que ce soit pour Dexia BIL ou pour le groupe Dexia». La Commission estime également que le prix de vente (730 millions d'euros) était «conforme au marché et reflète la valeur véritable de la société vendue».

Le groupe bancaire Dexia, qui a été démantelé fin 2011, a officialisé début avril la vente de sa filiale luxembourgeoise. Mais avant d'être finalisée, la vente de Dexia BIL devait obtenir le feu vert de la Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe. C'est désormais chose faite.

(FR/L'essentiel Online)

  • Anonyme le 25.07.2012 14:24 Report dénoncer ce commentaire

    Etant concerné par cet article, je ne peux pas dire beaucoup là-dessus. Voir Dexia partir du groupe est la plus belle chose qui soit arrivée aux employés. La BIL a toujours été une banque de valeur, mais Dexia avait tout détruit. Adieu Dexia, tu nous ne manqueras pas.