Conseil de gouvernement

17 février 2016 15:43; Act: 17.02.2016 16:15 Print

Le Luxembourg allège le dispositif de sécurité

LUXEMBOURG - La vigilance restera au niveau 2, mais certaines mesures comme les contrôles renforcés effectués par les douaniers seront abandonnés, a annoncé Xavier Bettel, mercredi.

storybild

À la veille du sommet de Bruxelles, Xavier Bettel a aussi évoqué la crise des réfugiés lors du Conseil de gouvernement. (photo: Editpress/François Aussems)

  • par e-mail
Sur ce sujet
op Däitsch

Le Premier ministre tenait, ce mercredi, à aborder plusieurs sujets à l'issue du Conseil de gouvernement. Évidemment, à la veille du sommet de Bruxelles, il a tenu à évoquer la crise des réfugiés. «Plusieurs questions se posent notamment au niveau des prestations sociales. Ce sera notre rôle, jeudi et vendredi, de trouver une solution globale pour l'Union européenne», a-t-il avancé. «La solution des quotas de réfugiés par pays n'a, jusqu'à présent, pas fonctionné. Il est temps que tous les pays tiennent leurs engagements», a-t-il poursuivi.

Quant à la situation au Luxembourg, «le nombre de demandeurs d'asile a baissé cet hiver, mais nous sommes prêts à un nouvel afflux», a fait savoir le Premier ministre. Il a d'ailleurs annoncé que les ministres ont donné, jeudi, leur accord à la création d'une structure provisoire pour réfugiés à Diekirch, sur les hauteurs du Herrenbierg.

Pas de «pré-index»

Lors du Conseil de gouvernement, les ministres ont aussi accepté de revoir le niveau de vigilance des autorités. Après les attentats du 13 novembre à Paris, le niveau était passé à deux sur quatre.
Il restera au niveau 2, mais certaines mesures comme les contrôles renforcés effectués par les douaniers seront abandonnés. «En revanche nous avons aussi retenu de maintenir une forte présence d'agents lors de manifestations et de rassemblements», a insisté Xavier Bettel.

Concernant l'indexation automatique des salaires, le Premier ministre a balayé l'idée de verser une sorte de «pré-index» comme le souhaiterait l'Union des consommateurs. «Je ne suis pas trop pour l'idée de manipuler le mécanisme de l'indexation dans un sens ou dans un autre. Mais si les partenaires sociaux en décident autrement, pourquoi pas», a-t-il souligné.

Enfin, le Conseil de gouvernement a aussi approuvé la création d'un comité unique de la mémoire de la Seconde guerre mondiale. Il aura notamment la charge de mettre en place une journée du souvenir «à vocation pédagogique».

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... le 17.02.2016 19:31 Report dénoncer ce commentaire

    Des contrôles ? Bien sur ! Se sont les « Illuminati » qui l'ont !

  • disperdal le 18.02.2016 01:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @sceptique - Tu as regardé où " ailleurs dans le pays " ?

  • Sceptique le 17.02.2016 16:04 Report dénoncer ce commentaire

    Je n'ai vu aucun contrôle de la douane luxembourgeoise à la frontière esch-audun donc ça ne changera rien pour moi. Je n'en ai pas vu ailleurs dans le pays.

Les derniers commentaires

  • disperdal le 18.02.2016 01:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @sceptique - Tu as regardé où " ailleurs dans le pays " ?

  • Europe bizarre le 17.02.2016 23:11 Report dénoncer ce commentaire

    Pas de panique, faisons confiance à cette Europe qui vend ses usines à la Chine et au Qatar. Tout est sous contrôle, mais nous aurions besoins d'encore plus de migrants.. Ahhh, ils arrivent, alors tout va bien.

  • pré-index le 17.02.2016 21:07 Report dénoncer ce commentaire

    Ou est le petit syndicat vert pour dire oui.

  • TramO le 17.02.2016 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bettel ne fait que répéter Juncker & Co, donc l'évangélisme Europe !! Droit dans le mur...

  • ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... le 17.02.2016 19:31 Report dénoncer ce commentaire

    Des contrôles ? Bien sur ! Se sont les « Illuminati » qui l'ont !