Grâce à un cadre légal

03 février 2016 12:24; Act: 03.02.2016 15:32 Print

Le Luxembourg à la conquête des astéroïdes

LUXEMBOURG - En définissant un cadre légal pour les entreprises qui désirent exploiter les ressources présentes dans l'espace, le pays espère attirer des investisseurs.

storybild

Étienne Schneider, vice-Premier ministre et ministre de l'Économie (à droite) et Jean-Jacques Dordain (à gauche), ancien directeur général de l'Agence spatiale européenne (ESA) ont présenté ce nouveau projet mercredi matin. (photo: L'essentiel/Frédéric Lambert)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Le chemin est encore long, mais d'ici peu, les ressources de l'espace pourront être exploitées. «Atterrir sur un astéroïde, il y a quelques années, c'était encore la science-fiction», rappelle Jean-Jacques Dordain, ancien directeur général de l'Agence spatiale européenne (ESA). Et d'ajouter: «Aujourd'hui, c'est techniquement possible de s'y poser et de ramener des matériaux rares sur la planète Terre».

Même si les coûts de tels programmes sont encore conséquents, (pour ramener 63 grammes de ressources sur Terre, la NASA aurait déboursé près d'un milliard de dollars), créer un cadre juridique à ce type d'activité en Europe permettra, à moyen terme, de définir un modèle économique. «Le Luxembourg a décidé de se lancer dans l'exploitation minière spatiale pour proposer un cadre légal aux investisseurs», se réjouit ainsi Étienne Schneider, vice-Premier ministre et ministre de l’Économie.

«Nous voulons être un pays pionnier en Europe»

«Nous allons adapter notre cadre réglementaire le plus vite possible. Et nous pourrons déjà soumettre un premier texte dans deux ou trois mois», précise Étienne Schneider. Outre l'arrivée de Jean-Jacques Dordain, en tant que conseiller, le Luxembourg pourra compter d'ici quelques mois sur un expert américain et un expert chinois. «Nous voulons être un pays pionnier en Europe dans ce nouveau secteur d'activités. Je n'hésiterai d'ailleurs pas à le promouvoir lors de mes prochaines missions à l'étranger», précise le ministre de l’Économie.

Pour Jean-Jacques Dordain, «l'approche du Luxembourg est innovante. Combiner la puissance publique et l'approche du secteur privé est intéressante». «Des investisseurs vont créer de l'activité au Grand-Duché et y attirer des jeunes talents européens. Grâce à cette initiative (NDLR: baptisée spaceresources.lu), nous allons tenter de transformer une menace, celle des astéroïdes, en opportunités économiques. Sur Terre, notre consommation de ressources est limitée. Il est aujourd'hui indispensable d'explorer d'autres domaines, tels que l'espace, où l'exploitation est de moins en moins compliquée», conclut le nouveau conseiller du gouvernement luxembourgeois.

Étienne Schneider, vice-Premier ministre, ministre de l’Économie:

Jean-Jacques Dordain, ancien directeur général de l'Agence spatiale européenne (ESA):

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Frisquounette le 03.02.2016 16:18 Report dénoncer ce commentaire

    SpaceLeaks, quand tu nous tiens. Il existait un espace d'espoir et de liberte sans loi,sans merchandising.... et hop ce qu'il n'est pas capable de fair sur sa terre, il pense nous le faire miroiter dans son l'espace tout,tout à lui. Et en plus quand les petits hommes verts vont nous envahir, ils vont les considérer comme des réfugiés. Et on vas encore payer. C'est la gravité des propos qui me sidère.

  • Bogdanov le 04.02.2016 09:03 Report dénoncer ce commentaire

    On pourrait croire à un titre du Gorafi. Seriously, Luxembourg - conquête - asteroïdes ?

  • Toy69 le 03.02.2016 16:32 Report dénoncer ce commentaire

    La NASA paye Plus d'un milliard pour 63 grammes, Çest moins cher dans le quartier de la gare, il faudrait leur dire.

Les derniers commentaires

  • Jimmy le 04.02.2016 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    A la conquête spatiale!! Ce sera de toute façon tôt ou tard la direction à prendre...

  • Bogdanov le 04.02.2016 09:03 Report dénoncer ce commentaire

    On pourrait croire à un titre du Gorafi. Seriously, Luxembourg - conquête - asteroïdes ?

  • Un ancien le 04.02.2016 08:35 Report dénoncer ce commentaire

    entrez "le Luxembourg lançait son premier satellite" dans yahoo, vous tomberez sur un article du wort qui montre l'entrée réussie du Lux dans l'espace au nez et a la barbe des ses grands voisins, qui une fois encore après avoir voulu nous mettre des batons dans les roues, et n'ayant pas cru au projet Luxembourgeois ce sont faits coiffer sur le Poteau par ce petit pays! C'est instructif, et c'est un bonne exemple de la capacité du Luxembourg a être précurseur par rapport a ses voisins a qui il ne reste plus d'autre choix que de jalouser ce petit pays! ;oP

    • Un récent le 04.02.2016 09:04 Report dénoncer ce commentaire

      Ahahah, vous m'avez fait beaucoup rire ! :)

  • pierre lu le 04.02.2016 08:26 Report dénoncer ce commentaire

    je pense que ça va mal se terminer si à notre pollution ici, dont déjà on a du mal à se débarrasser on ajoute celle de l'espace..

  • Un ancien.. le 04.02.2016 08:25 Report dénoncer ce commentaire

    Les commentaires moqueurs et pessimistes me rapellent ceux qu'on a pu entendre a l'époque (1988) ou le petit Luxembourg a lance son premier satellite...28 ans plus tard..SES est leader des satellites en Europe et 2éme opérateur mondial! Rigolez, moquez vous, on en reparle dans 20-25 ans! C'est fou le nombre de specialistes de l'espace qui commentent sur ce site! A vous entendre vous savez tout mieux que les autres, mais vous êtes vous déjà vraiment interessés au sujet? Ou bien vous commentez juste pour voir votre pseudo publié et vous donner de l'importance?

    • Juste un avis le 04.02.2016 10:40 Report dénoncer ce commentaire

      La différence est gigantesque entre envoyer des satellites en orbite et lancer des véhicules spaciaux capable d'attérir sur des astéroides en déplacement et de revenir sur terre. Vu l'échec de Philae alors il faudrait rester sérieux avant de nous lancer dans des dépenses délirantes ... Autant utiliser cet argent à bon escient, et commencer par la Lune et son Hélium3 avec lequel on serait de produire de l'énergie annuelle pour toute l'amérique du Nord avec seulement 1 tonne.

    • Un ancien le 04.02.2016 11:36 Report dénoncer ce commentaire

      A replacer dans le contexte, il y a 25 ans les détracteurs n'auraient pas parié sur un centre de controle des satellites, personne ne dit que c'est un OP qui va se faire dans les 5-10 ans a venir, ...bien que....mais je doute, en attendant, c'est une piste qu'il ne faut pas laisser passer, et si on peut attirer des entreprises ici, qui travaillent sur le sujet, que ca crée de l'emploi et des revenus pkoi attendre. Les premiers a avoir marché sur la Lune l'ont fait avec des appareils moins performants que ce qu'un iphone est capable de faire aujourd'hui...ca évolue trés vite et tjrs plus vite!