Clip de Serge Tonnar

02 mars 2016 10:40; Act: 02.03.2016 13:15 Print

«Nous voulons vous montrer notre patrie»

LUXEMBOURG - Des migrants et des résidents sont réunis dans le clip de «Mir wëllen iech ons Heemecht weisen», de Serge Tonnar, qui se veut une ode à la solidarité.

  • par e-mail
Sur ce sujet
op Däitsch

Le chanteur Serge Tonnar, connu pour son engagement, vient de publier un nouveau clip, dévoilé mardi lors de l'inauguration de Para-Chute, à la gare de Luxembourg. «Mir wëllen iech ons Heemecht weisen» («Nous voulons vous montrer notre patrie») met en images un voyage en train à travers le Luxembourg. On y voit des voyageurs de toutes origines d'abord perdus dans leurs pensées puis pris par la musique. Le voyage se termine en dansant, à la gare de Luxembourg.

Des demandeurs de protection internationale et des résidents ont participé à ce clip, réalisé par Yann Tonnar et sous la direction chorégraphique de Sylvia Camarda. Le titre de la chanson est aussi le nom de l'ONG à l'origine du projet. «En montrant des images positives du vivre-ensemble, dans la marée d’images et nouvelles négatives dans ce domaine, nous espérons que cette œuvre sera un moteur de sensibilisation et une incitation à l'action positive», explique d'ailleurs l'ONG dans un communiqué.

«Mir wëllen iech ons Heemecht weisen» est un extrait de la chanson «De Feierwon» ("wagon de feu") de Michel Lentz, qui fut chantée pour la première fois le jour du départ du premier train à la gare de Luxembourg-Ville, le 4 octobre 1859. C'est de cette chanson patriotique qu'est également issu le credo national «Mir wëlle bleiwe wat mer sinn» («Nous voulons rester ce que nous sommes»). En citant Michel Lentz, Serge Tonnar tire donc la langue aux mauvais patriotes. «Le vrai patriotisme est celui qui associe sa patrie à l'ouverture, la bienveillance et l'altruisme», explique l'ONG.

>> Cette chanson est disponible sur iTunes et l’intégralité des ventes reviendra à un programme pour le dialogue interculturel sous le même nom de «Mir wëllen iech ons Heemecht weisen».

(FR/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Mainstream le 02.03.2016 14:00 Report dénoncer ce commentaire

    je compatis au sort des réfugiés, mais il est facile de donner des leçons quand on a un taff, qu'on peux partir en vacances 2 fois par an et qu on a pas le stress au 17 du moi a se demander comment on va faire pour payer son loyer. Tout le monde au luxembourg n'a pas le luxe de l'insouciance. Quand on me crache a la gueule limite parce que je suis au chomage (j ai cotisé pendant 15 ans pourtant moi aussi), mais qu a coté on déroule le tapis rouge a des gens dont on ne sais rien...

  • Coeur dévastateur le 02.03.2016 12:38 Report dénoncer ce commentaire

    Le lavage cerveau culturel, on répète partout qu'il faut être solidaire avec les réfugiés de guerres, que nos gouvernements ont favorisés, et le FMI nous somme de leur trouver des emplois, quand 10.000 jeunes du pays n'en trouvent pas. Toutes les incohérences et contre-vérités éliminées, il s'avère que la vraie solidarité c'est d'aider vraiment ces gens à retrouver leur pays, leurs amis, leur terre.

  • solidarité a sens unique... le 02.03.2016 15:03 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a un article dans le wort ou ils expliquent que dans un des foyers ici au Luxembourg des réfugiés irakiens chiites sont menaces par d'autres réfugiées!! Quand on lit ca...on se demande bien comment ils vont pouvoir s'intégrer si déjà ils arrivent pas a s'entendre entre eux alors qu'ils fuient tous leurs pays pour les memes raisons. Au lieu d'être solidaires entre eux, meme ici ils arrivent a s'en mettre sur la "figure"!! Alors nous on doit être solidaires avec eux, mais meme entre eux ils n'arrivent pas a être solidaires...ca promet de belles années!!

Les derniers commentaires

  • Fulgure le 02.05.2016 22:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chanter et danser vraiment très intéressant ! Travaillez plus vous gagnerez plus hahaha

  • Serge le 04.03.2016 23:11 Report dénoncer ce commentaire

    La chanson parle de la chance qu'a un petit pays pour montrer de la grandeur. Quand je lis ces commentaires tristes de mes voisins, j'ai l'impression que c'est un grand pays qui montre de la petitesse. J'ai ajouté des sous-titres français au vidéo, dans l'espoir que ça fera réfléchir.

  • Citoyen le 03.03.2016 11:36 Report dénoncer ce commentaire

    "Frieden candidat à la présidence de la BIL" . Quand cela sentait le roussi et que son parti a négocié avec Bettel pour faire l'alternance et prendre les mesures impopulaires en échange de caser Juncker à l'UE, il s'est "réfugié" chez les Anglais pour quelques temps avec sans doute un salaire mirobolant! Maintenant il revient, reçoit la présidence de St Paul, se glisse dans les coulisses de la BIL et attend 2018 pour reprendre la place de Juncker, la sale partie du ménage faite par Bettel & Co!En cherchant l'ennemi dans des foyers d'une poignée de fuyards Syriens, vous vous trompez lourdement!

    • Fuir ? Or, le problème reste le même... le 03.03.2016 12:40 Report dénoncer ce commentaire

      @Citoyen. Bien que, les muslim sont aujourd'hui majoritaire au sein de l'UE..., le problème reste toujours le même pour eux (Fuir ? Or, le problème reste le même!) : Chine, Russie et USA sont toujours debout !

  • Skerzo le 03.03.2016 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    Juste un mot sur la chanson... ermm...

  • resident le 03.03.2016 09:28 Report dénoncer ce commentaire

    toujours mieux d'avoir de la main d'oeuvre résidente que de devoir importer des pays frontaliers comme on persiste à le faire mois après mois - la circulation est devenue impossible, la qualité de vie des résidents se détériore à cause des frontaliers

    • Un clip de Gasperich « Wort » : le 03.03.2016 10:52 Report dénoncer ce commentaire

      @resident. En effet, il entre dans la rédaction puis vole une voiture...

    • igod le 03.03.2016 11:05 Report dénoncer ce commentaire

      tout a fait de ton avis

    • Un clip de Gasperich « Wort » : le 03.03.2016 11:20 Report dénoncer ce commentaire

      @igod. Nous ne somme pas dupe sur le contenu de votre réponse !

    • Citoyen le 03.03.2016 12:04 Report dénoncer ce commentaire

      Tout ce qu'il ne faut pas lire! Sans ces frontaliers, c'est vous qui seriez réfugié ... chez les voisins comme ce fut le cas pendant des décennies quand les "vraies" Luxembourgeoises étaient bonnes à Paris ou à Bruxelles et que les ⅓ de notre population s'est "réfugiée" aux USA! Si la circulation est impossible, ce qui est vrai, c'est parce que la moitié de la ville est ouverte et fermée sans organisation, que les chantiers sont incessants, que les accès sont mal gérés et que la spéculation immobilière autour de la ville est à son paroxysme! Le tram de Bausch sauvera la ville! mdr!