Selon le CSJ

12 novembre 2013 11:05; Act: 12.11.2013 16:37 Print

L'opposition, «une chance pour le CSV»

LUXEMBOURG - Le fait que le parti de Jean-Claude Juncker se prépare à siéger dans l'opposition, après 34 ans de gouvernement, pourrait avoir des points positifs, a déclaré le CSJ lors d'une table ronde, lundi soir.

storybild

Après le culte de personnalité autour de Juncker, la refonte du parti serait essentielle, selon le CSJ. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le scénario d'une coalition à trois sans le CSV, qui se dessine actuellement, pourrait être positif pour les chrétiens-sociaux, a estimé le parti des jeunes du CSV (CSJ), lundi soir, lors de la table ronde organisée par le magazine Forum sur l'avenir du parti. Après toutes les affaires remontées dans la presse ces derniers mois, cela pourrait même être «une chance», estime Julie Wieclawski du CSJ. «C'est comme une rédemption, a-t-elle lancé. Depuis des années, le CSV est plongé dans un long sommeil comme celui de la belle au bois dormant». Il serait temps que le parti se réveille et se renouvelle.

Pour ce faire, il faudrait inclure les membres du parti, a poursuivi le président CSJ et député Serge Wilmes. «Le CSV compte 10 000 membres et peut en être fier. Mais pourquoi ne leur demande-t-on pas leur avis pour les décisions?», s'est-il interrogé. Le parti aurait ainsi été victime d'une «dictature du haut» ces dernières années. Maintenant, le parti aurait la chance de miser davantage sur la participation.

Qu'adviendra-t-il de Juncker?

La nouvelle situation est un énorme défi pour les membres du CSV mais aussi pour les députés, qui pourraient être davantage impliqués, a précisé le secrétaire général adjoint du parti, Pierre Lorang. Certains se seraient trop contentés d'applaudir les mesures décidées d'en haut et il faudrait désormais faire preuve d'esprit critique et montrer de l'initiative.

Après le culte de la personnalité autour de Juncker, la refonte du parti serait essentielle. Le ton est clair: le Premier ministre sortant ne peut plus rester la personne emblématique du parti. «Nous avons besoin d'un renouveau», pouvait-on entendre lundi soir. Juncker rejoindra-t-il les bancs de l'opposition avec son parti, comme il l'avait déjà annoncé? Les recommandations divergent. Le candidat de tête pour les législatives pourrait tester l'opposition pendant quelques mois. Selon Pierre Lorang, il pourrait aussi «mener les démocrates-chrétiens européens dans les élections européennes et y veiller au bon ordre». Autre option, écrire un livre avec le titre «Tout ce que j'ai toujours voulu dire».

(sb/ L'essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Amigo Sanchez le 12.11.2013 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    Voilà que la jeunesse chrétienne fait la révolution - bravo bien parlé les jeunes. Mais pourquoi avez vous participé à tout ce que vous critiquez? Je n'ai jamais, au grand jamais, entendu une critique de votre part à l'égard de vos chefs! Mais bien, vous avez raison, faites un renouveau, mais alors un vrai! Vous non plus ne voulez plus de Juncker? Bien aussi, mais pourquoi garder les autres dinosaures? Dehors les Frieden, Wolter et Consorts. Un renouveau avec des jeunes, de nouvelles idées et de nouvelles têtes et si je dis nouveau je veux dire que l'on ne doit plus voir aucun des anciens!

  • Tino le 12.11.2013 15:14 Report dénoncer ce commentaire

    Sauf que c'est les magouilles de 3 autres partis, et non pas le peuple, qui a placé le CSV en opposition... Pas sur que ce "coup d'état" opportuniste soit meilleur que " toutes les affaires remontées dans la presse" dont parle l'article. Seul l'avenir nous le dira... toujours en est-il que c'est un coup dur à avaler pour ceux qui défendent les valeurs de la démocratie.

  • gaston le 12.11.2013 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    Finallement une verité. Et une femme puisque les hommes du CSV étaient muets et confortablement assis. Un peu comme Forza Italia et Berlusconi. Bravo Julie. Il faut ajouter que certains personnages comme le President Wolter devraient demissionner ou être demissionnés de leur fonction puisque ils ont étés dans un profond sommeil et ils ont fait que notre parti soit puni. Opposition OK mais avec des idées nouvelles et des critiques actuelles. Pas une opposition qui defend le passé qui nous a amené a une situation de crise et d'endettement au niveau de l'Etat.

Les derniers commentaires

  • Babsy le 13.11.2013 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    Je m'adresse à certains qui disent que le CSJ, ou le CSV ou aussi le LSAP n'avait pas réagi avant les élections et qu'ils ont même soutenu Junker. OK, un exemple: Prenons une bouteille de champagne. Si elle reste tranquille dans la cave rien ne se passe. Maintenant secouons la, encore, encore, allez encore une fois! Rien, il y a des bulles mais sinon rien. Enlevons le bouchon, dans ce cas on dit faisons sauter le bouchon! Poff .. vous voyez cette fontaine qui se déverse! Avez vous compris? C'est le bouchon qui empêche tout et quand il est parti ...

  • Gérard Menvussa le 12.11.2013 22:37 Report dénoncer ce commentaire

    CSVieux Versus CSJeune ?

    • Babsy le 13.11.2013 12:32 Report dénoncer ce commentaire

      Sauf que ce n'est pas une blague mais la réalité

  • Dirk le 12.11.2013 19:28 Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve assez lâche de faire de Juncker le seul coupable. Personne dans le CSV n'avait élevé la voix lorsqu'il prenait de fausses décisions, personne n'a protesté lorsque ses magouilles ont apparu au grand jour et ils ont toujours donné leur accord pour tout. Le nègre a fait son boulot, le nègre peut s'en aller! Cher CSV et CSJ, c'est misérable comme image, c'est nul! Cherchez aussi un peu chez vous même!

  • Grincheux le 12.11.2013 15:18 Report dénoncer ce commentaire

    La CSV dans l'opposition est aussi une grande chance pour notre pays, pourvu qu'elle y reste longtemps.........

    • Fromage le 12.11.2013 15:59 Report dénoncer ce commentaire

      Histoire qu'on puisse comprendre pourquoi ce serait une bonne chose que le parti y reste longtemps.

  • Tino le 12.11.2013 15:14 Report dénoncer ce commentaire

    Sauf que c'est les magouilles de 3 autres partis, et non pas le peuple, qui a placé le CSV en opposition... Pas sur que ce "coup d'état" opportuniste soit meilleur que " toutes les affaires remontées dans la presse" dont parle l'article. Seul l'avenir nous le dira... toujours en est-il que c'est un coup dur à avaler pour ceux qui défendent les valeurs de la démocratie.

    • Charles K. le 12.11.2013 17:43 Report dénoncer ce commentaire

      Un coup dur pour ceux qui défendent les valeurs de la démocratie? Que c'est pathétique. Encore un qui aimerait exporter la démocratie dans tous les coins et recoins du monde, et qui n'est pas capable de respecter, voire de comprendre, les mécanismes élémentaires de la démocratie chez nous. Qui parle de magouilles et de "coup d'Etat" lorsqu'une coalition n'inclut pas "son" parti. Probablement le résultat d'un bon indoctrinement.

    • François le 12.11.2013 18:41 Report dénoncer ce commentaire

      C'est pourtant pas difficile de chercher la définition de démocratie sur internet... Vas-y puisque tu sembles si malin et explique-nous en quoi la souveraineté du peuple fut respectée lors des dernières élections. Les résultats des votes semblent bien indiquer le contraire. Ce n'est pas parce que les autres ne partagent pas ton avis, qu'il faut délibérément les descendre.

    • Fistounet le 12.11.2013 18:47 Report dénoncer ce commentaire

      Ce n'est pas parce que quelque chose est légale qu'elle est forcément juste. Au même titre, ce n'est pas parce que les mécanismes dans un pays le permettent, que c'est forcément démocratique. Si ça avait été ailleurs, cela ne serait jamais arrivé. Preuve que la démocratie au Luxembourg est défectueuse. Tiens à ce propos, toi qui es si malin, explique nous ton concept de la démocratie. ça a l'air bien intéressant, quand le monde politique peut faire ce qu'il faut et à l'encontre du choix des citoyens. Mais j'ai bien peur que ça porte un tout autre nom.

    • Tino le 12.11.2013 19:00 Report dénoncer ce commentaire

      Et bien oui, j'appelle cela des magouilles quand on exclue volontairement un parti de la table de discussions pour former une coalition avec des minorités (p.ex les verts, pour ne citer que eux). Je connais assez bien le mécanisme, d'où la mise entre guillemets de "coup d'état" dans mon commentaire initial. Après tu es bien gentil, mais si tu es prêt à accepter cela come démocratique sous prétexte que les lois du pays l'autorisent, c'est plutôt toi qui a bien été endoctriné par les instances (in)compétentes. Merci quand-même de t'inquiéter pour mon éducation... mais je m'en sors assez bien.