Enseignement au Luxembourg

13 novembre 2015 08:29; Act: 13.11.2015 17:11 Print

Le programme du futur cours de valeurs dévoilé

LUXEMBOURG - Le ministère de l'Éducation nationale a détaillé le contenu du cours unique qui doit remplacer les cours de religion et de morale dans les écoles publiques.

storybild

D’ici 2018, les cours de morale et de religion auront été remplacés. (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse vient de publier le programme-directeur du nouveau cours qui remplacera l'actuel cours de religion. Jusque-là prénommé cours de valeurs, il s'intitulera en fait «cours "Vie et société"». Six grands domaines thématiques y seront abordés:

- Moi (les émotions, les changements du corps, la sexualité...) - Moi et les autres (la famille, la vie en communauté, l'amitié, l'amour...) - Modes de vie, monde et société (le travail, les religions, les traditions, l'immigration au Luxembourg...) - L’être humain, la nature et la technique (l'impact de la technologie, la protection de l'environnement, le commerce équitable...) - Culture et communication (les langues, les rites religieux, les médias, la musique, la poésie...) - Grandes questions de la vie (la maladie, la mort, le sens de la vie, le fanatisme...)

Ce programme a été élaboré par des enseignants de morale et de religion. «Pour chaque classe, les domaines thématiques seront déclinés en thèmes, adaptés à l’âge et au questionnement des élèves», détaille le ministère dans un communiqué. Ainsi, la sexualité ne sera abordé qu'en cycle 8.

Actuellement, les élèves luxembourgeois ont le choix entre un cours de religion et un cours de morale. Le cours «Vie et société» remplacera ces deux cours dans toutes les classes de l’école publique. Il sera introduit à la rentrée 2016-2017 dans les classes de l'enseignement secondaire et secondaire technique et à la rentrée 2017-2018 dans celles de l'enseignement fondamental.

  • Plus de détails sur les domaines thématiques en cliquant ici (page 8).
  • (Fatima Rougi/L'essentiel)

    Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

    «Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

    Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

    «Comment s’assurer de la validation de mon message?»

    Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

    Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

    Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

    «Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

    Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

    L'espace commentaires a été désactivé
    L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

    Les commentaires les plus populaires

    • Lara le 13.11.2015 13:46 Report dénoncer ce commentaire

      Qui leur donne le droit de parler sexualite ou religion ou du sens de la vie??? Non mais on va ou la? Je ne veux absolument pas qu on parle sexualite avec mon enfant et encore moins s il est encore a l ecole primaire. C est surement pas un inconnue qui va apprendre le sense de la vie a mon enfant... c est simple, mon enfant n ira pas a ce cours...

    • Désocialisé le 13.11.2015 18:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Je suis d'accord avec le plan pour ce cour. Sauf pour les religions et rites religieux. Je suis contre cela.

    • Empl. privé le 13.11.2015 11:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      ???????

    Les derniers commentaires

    • fabilux le 16.11.2015 19:46 Report dénoncer ce commentaire

      désolée je suis sans doute vieux jeu, je suis contre le fait de supprimer les cours de religion catho. En parallèle de cours de vie et société, bien sûr. Alors on supprime tout , les croix , nos fêtes etc et bien non, pas d'accord!!

    • Manolo Kanto le 13.11.2015 19:12 Report dénoncer ce commentaire

      L'approche philosophique de la vie humaine faisant son entrée dans l'enseignement fondamental, faites que les cours ne soient pas tenus par des philosophes en herbe. Merci.

      • Arianne le 14.11.2015 10:37 Report dénoncer ce commentaire

        Même pas vous allez être surpris!

    • Désocialisé le 13.11.2015 18:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Je suis d'accord avec le plan pour ce cour. Sauf pour les religions et rites religieux. Je suis contre cela.

    • MON OPINION....... le 13.11.2015 16:54 Report dénoncer ce commentaire

      On parle dans une autre annonce, des fêtes de fin d'année... Noël, St Nicolas... à savoir que pâques, Lundi de pentecôte, ascension et j'en passe, font parti de la réligion cath. alors faudrait les banir aussi ....??? Le gouvernement fête Noël illumine la ville mais va banir le cour de réligion du système scolaire ..... Où va ce gouvernement.... et personne ne peut rien faire CONTRE...??

      • Kischott le 15.11.2015 10:40 Report dénoncer ce commentaire

        St. Nicolas n'est pas une fête religieuse bien que Saint soit écrit dedans! La fin d'année n'en est pas une non plus!

    • Madame J le 13.11.2015 15:52 Report dénoncer ce commentaire

      Je trouve ce programme bien :) un bon mélange des deux cours...puis c'est vraiment des sujets de tout les jours. Why not :)

      • Araianne le 13.11.2015 19:40 Report dénoncer ce commentaire

        Vous trouvez le programme bien! Il serait bien si le contenu sera égal au titre! Je vous prie d'attendre du concret avant de jubiler car pour de nombreux sujets vous allez pleurer! Exemple: Les droits de l'enfant! Bien vous me direz, mais qu'allez vous dire si l'enfant va raconter des salades et que le service social vous l'enlèvera?