Étudiants luxembourgeois

28 décembre 2015 09:00; Act: 28.12.2015 11:09 Print

Cattarinussi est prêt à présider l’ACEL

LUXEMBOURG - L’an prochain, deux vastes chantiers attendent les étudiants: les bourses et la Chambre des étudiants.

storybild

Laurent Cattarinussi étudie en dernière année de master à Zurich. À 24 ans, il se prépare à une carrière d’ingénieur du génie civil. (photo: Editpress/Ifinzi)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

À 24 ans, Laurent Cattarinussi a pris en main la destinée de l’Association des cercles d’étudiants luxembourgeois (ACEL). En plus de sa nomination, trois cercles ont ainsi rejoint l’ACEL: l’Elsic (Cercle des étudiants luxembourgeois en sciences de l’information et de la communication), les LSNL (Lëtzebuerger Studenten an Holland) et les Jonk Bad (Lëtzebuerger Studenten am Bibliothéikswiesen, der Archivistik an der Dokumentatioun).

L’association a également fixé ses priorités pour l’année prochaine. «Nous allons dans un premier temps suivre le processus législatif sur la réorganisation des aides financières. Nous voulons être sûrs que la loi sera adaptée telle que nous la souhaitons», explique le nouveau président de l’ACEL.

De 10 à 15 personnes

L’un des objectifs poursuivis par l’ACEL sera «de faire en sorte que la nouvelle loi entre en vigueur pour la rentrée universitaire 2016», poursuit Laurent Cattarinussi. Au ministère de l’Enseignement supérieur, on s’est ainsi engagé à livrer un premier texte de loi dès le début 2016.

La Chambre des étudiants, représentant les étudiants luxembourgeois, sera aussi l’un des gros chantiers à suivre. «C’est un nouveau projet pour le Luxembourg. Nous attendons un retour des autorités quant aux propositions que nous avons faites». Cette Chambre serait constituée de dix à quinze personnes.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.