Xavier Bettel

07 mars 2014 14:58; Act: 07.03.2014 16:18 Print

«Pas de conflit d'intérêts aux Finances»

LUXEMBOURG - Le Premier ministre a pris la défense, ce vendredi, de Pierre Gramegna (DP), ministre des Finances, soupçonné d'avoir favorisé le cabinet de conseil dans lequel a travaillé sa fille.

storybild

Pour Xavier Bettel, aucune irrégularité n'est intervenue dans le choix d'un cabinet externe destiné à effectuer le fameux «screening» des dépenses du ministère des Finances. (photo: Editpress)

  • par e-mail
Sur ce sujet
op Däitsch

La réponse du gouvernement face aux soupçons de connivence entre le ministre des Finances et le cabinet de conseil McKinsey, émis par le Lëtzebuerger Land, dans son édition de vendredi, ne s'est pas fait attendre. Et la réponse est venue du sommet du gouvernement, puisque effectuée par Xavier Bettel en personne. Éclipsant les autres thèmes abordés lors du Conseil de gouvernement, la question a été détaillée par le Premier ministre.

«Il n'y a pas de conflit d'intérêts au ministère des Finances, puisque le cabinet McKinsey a déjà effectué plusieurs études sur la place financière pour le compte du ministère sous l'ancien gouvernement, assure Xavier Bettel. La première phase de cette nouvelle mission, d'un montant de 384 000 euros, a d'ailleurs été validée par la Commission des soumissions». En clair, le choix du cabinet de conseil aurait été effectué en suivant les procédures légales. Une réponse qui élude cependant la question d'absence d'offres, soulevée par l'hebdomadaire.

En ce qui concerne le rôle supposé de la fille de Pierre Gramegna, dans le choix du cabinet McKinsey, le Premier ministre a précisé qu'elle «était présente dans l'entreprise avant que la décision n'ait été prise». Et Xavier Bettel de préciser que la fille du ministre des Finances «a choisi de démissionner au moment de la nomination de son père à ce poste». Depuis le 1er mars dernier, elle est partie à l'étranger pour travailler dans une ONG, dans le cadre d'une année sabbatique. Aucun autre détail sur ces «révélations» n'a été apporté.

(Jmh/L'essentiel avec TH)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Observatrice le 09.03.2014 09:56 Report dénoncer ce commentaire

    On paie un ministre 19.000€/mois. Il sert à quoi finalement, si le boulot qu'il est censé faire est exécuté par des cabinets externes. Avec ce budget il aurait pû faire executer le travail par une équipe de chômeur à la recherche d'un contrat. Favoritisme. Comme ancien membre du CA cargolux, il a également contribué aux problemes de ce groupe dans le passé! Bettel devrait s'en éparer au plus vite, comme de Bausch d'ailleurs!

  • Danilo le 09.03.2014 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    Lui et tout le gouvernement ont été mis en place par Wall Street, tout comme avant eux Juncker! Juncker et Frieden, depuis le temps, savaient ce que Wall Street veut et ils savaient comment agir et jusqu'où ils pouvaient aller. Les nouveaux n'ont pas encore bien appris leur leçon et sont rappelé à l'ordre. Donc M. Gramegna, malgré ses qualités que je nie pas, pour ne pas nuire à Wall Street s'adresse directement à eux pour avoir des conseils, enfin pas conseils des ordres!

  • Marianne le 07.03.2014 21:29 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas fière de notre Premier Ministre Monsieur Bettel, plutôt gêné! Il ne sait pas représenter notre petit pays. Il ne sait pas gérer nos finances. Vivement les élections.

Les derniers commentaires

  • Geilé le 18.03.2014 14:37 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg sans Juncker le luxembourg n'est rien. tellement vrai!Adieu Luxembourg.

  • Danilo le 09.03.2014 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    Lui et tout le gouvernement ont été mis en place par Wall Street, tout comme avant eux Juncker! Juncker et Frieden, depuis le temps, savaient ce que Wall Street veut et ils savaient comment agir et jusqu'où ils pouvaient aller. Les nouveaux n'ont pas encore bien appris leur leçon et sont rappelé à l'ordre. Donc M. Gramegna, malgré ses qualités que je nie pas, pour ne pas nuire à Wall Street s'adresse directement à eux pour avoir des conseils, enfin pas conseils des ordres!

  • Long John le 09.03.2014 11:02 Report dénoncer ce commentaire

    Je me souviens à quel point on loué Gramegna il y a à peine deux mois; enfin un homme compétent, c'est l'homme qu'il nous faut, enfin quelqu'un qui sait ce qu'il faut faire. Qu'il consulte un cabinet de conseil pour organiser son service passe encore mais lui demander de l'aide pour établir un budget! Excusez moi mais un ministre des Finances avoue ainsi qu'il est incompétent et perdu! Car il a demandé des conseils pour le budget! Amen!

  • Observatrice le 09.03.2014 09:56 Report dénoncer ce commentaire

    On paie un ministre 19.000€/mois. Il sert à quoi finalement, si le boulot qu'il est censé faire est exécuté par des cabinets externes. Avec ce budget il aurait pû faire executer le travail par une équipe de chômeur à la recherche d'un contrat. Favoritisme. Comme ancien membre du CA cargolux, il a également contribué aux problemes de ce groupe dans le passé! Bettel devrait s'en éparer au plus vite, comme de Bausch d'ailleurs!

    • Sigefroid le 09.03.2014 13:46 Report dénoncer ce commentaire

      "Bettel devrait s'en séparer au plus vite"! Sans doute, et le pays devrait se séparer de Bettel plus vite encore!

    • Sigefroid le 09.03.2014 13:56 Report dénoncer ce commentaire

      N'oubliez pas un instant que c'est par Bausch que cette "majorité" tient et existe! Il va pouvoir s'en donner à coeur joie durant tout un temps pour permettre aux 2 autres de durer! Quand les bleus-rouges sentiront la menace qu'il fait peser sur eux par son impopularité et que la prochaine échéance électorale se rapprochera, ils jetteront toutes les causes de la vindicte populaire sur lui et s'en débarrasserons! En attendant Bausch va coûter très cher aux citoyens contribuables et dans la foulée, se remplir les poches! Avec JCJ on n'avait aucune illusion! Mais ceux-ci sont pires encore!

    • Ziggibert le 10.03.2014 08:17 Report dénoncer ce commentaire

      Ils attendent que Juncker obtienne son poste européen, le DP fait un accord avec le CSV comme quoi Bettel resterait premier ministre et ils vont liquider les deux autres. Qu'en dites vous? On sera bai*** pour de bon!

    • Sigefroid le 10.03.2014 12:05 Report dénoncer ce commentaire

      Scénario totalement possible! De toute façon tout a été ficelé avant les élections! Sinon le CSV ne se serait pas avoué vaincu en silence et cela fait longtemps que JCJ attend un poste de prestige à l UE. Il a démantelé le GDL pour cela.

  • Jurgen le 08.03.2014 00:35 Report dénoncer ce commentaire

    voila ou va notre argent des impots et bientot l'augmentation de tva