Ce week-end

08 septembre 2012 15:09; Act: 09.09.2012 18:49 Print

Dudelange est devenue une cité médiévale

DUDELANGE - La 11e fête médiévale de Dudelange, «Butschebuerger Buergfest» a ouvert ses portes ce samedi matin sous un ciel bleu et des températures plutôt estivales.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Quelque 90 marchands sont installés tout au long de la rue de la Chapelle du quartier Boudersberg de Dudelange. On se croirait sur un marché du Moyen Âge. Tous les commerçants, tout comme certains fans des siècles médiévaux, sont en tenue d'époque. Dans le style du temps, on trouve de tout pour tous les âges: des armures pour adultes, mais aussi pour enfants, des herbes anciennes, pour cuisiner mais aussi médicales, du pain, du vin, du vinaigre traditionnel, des saucisses de sanglier et autres, fabriqués à l'ancienne, des élixirs, des chaussures, sacs et accessoires en cuir, dont même des corsets.

Des pierres précieuses, des bijoux en argent, des couteaux de haute qualité, d'autres objets fabriqués à base de cornes et... même un relieur de livres en parchemin, qui se fera un réel plaisir de vous raconter l'histoire de cet objet qui a retransmis notre histoire à travers les siècles.

Une association passionnée

L'association O.M.S Pfaffenthal, regroupe plus de cinq familles, qui adorent se projeter dans la vie d'une personne du Moyen Âge. «Cela veut dire, vivre sans électricité et donc aussi sans portable, sans ordinateur ou télévision. Nous avons des tentes d'époque dans lesquelles nous avons déjà passé une nuit», explique Madame Fankoltern, membre de l'association. «Nous faisons cela tous les ans, et c'est une très belle expérience. Les enfants adorent» assure-t-elle. En effet, la rue de la Chapelle débouche sur un petit chemin et finalement sur un grand pré: y sont installés les tentes du campement, mais aussi le matériel pour les tournois de chevaliers, les cracheurs de feu, les spectacles de rapaces et la scène pour différentes activités.

La Butschebuerger Buergfest dure encore tout ce samedi et s'étalera également tout le dimanche. C'est l'endroit idéal pour petits et grands, pour se replonger gaiement dans un monde ancien.

Chloé Murat

Pour en savoir plus: www.buergfest.lu

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).