Consommation au Luxembourg

17 février 2016 11:59; Act: 17.02.2016 13:02 Print

L'index s'éloigne et pourrait tomber en 2017

LUXEMBOURG - La dégringolade du prix du pétrole bloque l'inflation et donc l'indexation des salaires, annoncée maintenant fin 2016 ou début 2017 par le Statec.

storybild

Les seuls prix des produits pétroliers se sont tassés de 6,9% en un an au Luxembourg. (photo: Editpress)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Il y a tout juste un mois, les prévisions d'indexation des salaires étaient maintenues pour le deuxième trimestre 2016. Mais selon un communiqué du Statec publié ce mercredi, l'index semble s'éloigner et n'est plus à attendre avant «le quatrième trimestre 2016», voire «le deuxième trimestre 2017.»

La faute à une inflation en baisse à 0,5% (contre 1,1% affiché en janvier), plombée par les prix pratiqués lors des soldes d'hiver, mais aussi et surtout par la dégringolade continue des prix des produits pétroliers. Les seuls prix des carburants se sont tassés de 6,9% en un an.

«Au mois de janvier 2016, l'indice des prix à la consommation recule de 1.2% par rapport au mois précédent», précise le Statec, faisant référence aux biens et services hors produits pétroliers. «Si la tranche indiciaire n’est pas encore tombée, c’est parce que les prix, globalement, n’ont pas augmenté de 2,5% depuis la dernière tranche en octobre 2013», expliquait il y a quelques jours à L'essentiel Jérôme Hury, chef de la division Statistiques sociales au Statec.


(NC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Albertini le 17.02.2016 12:57 Report dénoncer ce commentaire

    SVP, n'annoncez plus rien concernant l'index avant d'être certain de son évolution car ça devient énervant qu'on annonce qu'on va bientôt l'avoir et quelques jours plus tard c'est une autre version !!!!! et ainsi de suite depuis déjà des années...

  • justme le 17.02.2016 14:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'index c'est comme une légende, tout le monde en parle mais personne ne l'a vue....

  • Mister Magoo le 17.02.2016 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    Si le prix du carburant monte il ne fait pas partie du calcul de l'index, par contre s'il descend il en fait partie! Alors oubliez aussi 2017! Nous aurons par contre 3 tranches en 2018, ben oui en 2018 il y aura les élections!

Les derniers commentaires

  • Ou va le monde le 18.02.2016 08:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous savez quoi ? enlevez-le l'index, augmentez les prix, baissez les salaires et continuez à créer des pauvres comme-ça on pourra revenir au Moyen Âge à l'époque féodale ... c'est ça que vous voulez ? Mais où va le monde ?

  • Tom berschem le 17.02.2016 19:13 Report dénoncer ce commentaire

    2,5% c'est rien. Un pauvre ne devient pas un riche . L'index doit être suprrimer. Pourquoi les autres pays de l'europe n'ont pas L'index. C'est une inégaité avec les autres pays. Une harmonisarion fiscale dans l'union européene doit aussi suprrimerl''index.

    • Sophie le 18.02.2016 10:16 Report dénoncer ce commentaire

      Faux la Belgique a également un système d'indexation, renseignez-vous

  • index le 17.02.2016 18:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les malins ils annoncent que l'index ne sera pas d'actualité avant 2017 en gros et aujourd'hui augmentation à la pompe bravo vous en dormez bien tout le monde bande escroc

  • mark le 17.02.2016 18:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prochain index en 2050, ça devient du grand n'importe quoi, depuis 2013 il est reporté sans cesse! il faut arréter de faire croire aux gens des choses qui ne s'avèrent pas!

  • Pascal le 17.02.2016 18:08 Report dénoncer ce commentaire

    Pain Panelux semaine dernière était € 1,80, aujourd'hui pour 2.20 €. Ceci est ce que je mange régulièrement. Maintenant, si vous souhaite que vous voulez changer pour l'essence, je ne sais pas ou peut-être devoir s'y habituer.