Yannick Lieners

28 mars 2014 10:00; Act: 28.03.2014 11:00 Print

«La lutte contre la maladie sera mon plus grand défi»

LUXEMBOURG - Atteint d'une leucémie à l'âge de 26 ans, le triathlète Yannick Lieners fait front face à la maladie.

storybild

Jeudi, la page comptait déjà près de 4 800 fans. (photo: dr)

Sur ce sujet

Yannick Lieners est un battant. Cette affirmation tient d'ailleurs presque de l'euphémisme, au regard des efforts que demande sa discipline, le triathlon. Devenu un des athlètes les plus reconnus du pays, le jeune homme se voit coupé dans son élan à seulement 26 ans, victime d'une leucémie. La nouvelle, apprise fin février, a d'abord été difficile à encaisser. «Les premiers jours, ça a été très dur. Puis je l'ai acceptée. Pour l'instant, le traitement fonctionne, et je me sens plutôt bien», témoigne-t-il.

Chez tous les grands sportifs, la force mentale reprend rapidement le dessus. Une faculté qui leur permet de réaliser des performances irréalisables pour le commun des mortels. «J'ai déjà connu une très grosse blessure à la cheville, à 17 ans. Les médecins m'ont dit que je ne marcherai plus jamais normalement. Et pourtant, je m'en suis remis. La lutte contre cette maladie sera mon plus grand défi». Déterminé comme jamais, le jeune homme continue de s'entraîner chaque jour et vise même un retour à la compétition dès cet été.

En attendant, Yannick a choisi de se lancer sur un autre terrain, celui de la sensibilisation. Commencée il y a quelques jours, l'opération «Plooschter Projet» incite notamment les donneurs de moelle osseuse à partager leur expérience sur Facebook, photo à l'appui. «Il me fallait un nouvel objectif. J'espère que cette initiative aidera à briser des tabous. Et tout le monde peut y participer». Jeudi, la page comptait déjà près de 4 800 fans. Preuve que le destin de Yannick n'a pas laissé indifférent. «Je reste optimiste, et je ne pense pas trop au futur!», conclut-il.

Thomas Holzer

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • triathlon le 28.03.2014 20:09 Report dénoncer ce commentaire

    Yannick , mon fils a 14 ans il a aussi une maladie dont on guéri difficilement il fait du triathlon depuis 2 ans ça l a sauvé !!! moral d acier pour vaincre !!! tu y arriveras crois moi !!!!!

  • Sinbad le 28.03.2014 10:20 Report dénoncer ce commentaire

    Courage champion!

  • josébové le 28.03.2014 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    courage et persévérance il en faudra, tue cette s... de leucemie!!

Les derniers commentaires

  • martial castel le 29.03.2014 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    La persévérance est l'arme fatale pour tuer ce truc..

    • Geilé le 29.03.2014 13:15 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez raison mais comment tuer ce truc?comme vous dites?

  • triathlon le 28.03.2014 20:09 Report dénoncer ce commentaire

    Yannick , mon fils a 14 ans il a aussi une maladie dont on guéri difficilement il fait du triathlon depuis 2 ans ça l a sauvé !!! moral d acier pour vaincre !!! tu y arriveras crois moi !!!!!

  • josébové le 28.03.2014 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    courage et persévérance il en faudra, tue cette s... de leucemie!!

  • patchwork le 28.03.2014 10:53 Report dénoncer ce commentaire

    Moi non plus je ne devrais déjà plus être de ce monde. Bats-toi.

  • Christian Bellucci le 28.03.2014 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    Quel Courage