Au Luxembourg

13 octobre 2014 17:54; Act: 13.10.2014 22:29 Print

Vers la fin de la grève à la Commission

LUXEMBOURG - Les syndicats de fonctionnaires européens ont appelé lundi arrêter le mouvement social dans l'institution européenne du Grand-Duché, qui dure depuis vendredi dernier.

storybild

Les syndicats entendent dénoncer la précarité des fonctionnaires européens à Luxembourg. (photo: AFP)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Le mouvement social touche probablement à sa fin. Les syndicats de fonctionnaires européens ont demandé lundi aux agents contractuels de la Commission européenne à Luxembourg de reprendre le travail dès mardi matin.

Les représentants du personnels appelaient à arrêter le travail depuis vendredi, pour dénoncer la situation précaire des salariés. Ils réclament notamment des augmentations de salaires. Dans l'institution située au Luxembourg, les moins bien payés touchent 1 700 euros nets par mois.

Bien qu'ils appellent à cesser le mouvement, les syndicats n'ont pas obtenu ce qu'ils désiraient, ont-ils indiqué dans un communiqué publié à l'attention de la direction. «Les Agents contractuels regrettent un manque de réaction de votre part malgré le fait que les problèmes ne vous sont pas inconnus et ce depuis très longtemps». Ils appellent à une prise de position politique de la nouvelle Commission «avant fin octobre».

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Spartacus le 13.10.2014 19:20 Report dénoncer ce commentaire

    La grève, la révolution ou la guerre. Il ne faut pas céder, continuons le combat. on ne peut plus aller travailler dans des conditions pareilles et toucher des salaires misérables. Non ancêtres ont fait la grève dans les années 30, pour retrouver de meilleures conditions de travail, sommes-nous en train de faire marche arrière. J'appelle tous les salariés à faire grève

  • founcionaires voleurs le 13.10.2014 21:11 Report dénoncer ce commentaire

    reduir les salaire des founcionaires paye a rien faire et donner un peau plus au contractuels qui merite pour lors travail , vu quil bosse aussi pour les founcionaires

  • les pieds dans l' plat le 13.10.2014 20:47 Report dénoncer ce commentaire

    J'aimerai bien savoir le pourcentage de > par rapport à la masse totale d'employés de la commission. Ca doit être minime !

Les derniers commentaires

  • marc le 14.10.2014 09:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Caro C'est correct et pas il a des syndicats qui font leur travail et d'autre pas comme chez le secteur bancaire explicitement chez une banque américaine salaire de Dieu il chauffe la chaises et viens aux boulot quand il veux etc..

  • Caro le 13.10.2014 23:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi feraient t'ils grève les syndicats c'est des planqués ils foutent rien de la journée , payés à rien foutre cool je veux être syndicat €€€€€€

  • tiha le 13.10.2014 22:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les dates ont été choisies par les syndicats car ce sont les dates oú le Conseil des Ministres se réunissaient et oú nous avons rencontré Mme Reicherts. on était en grève et pas en congé!au total Commission et autres institutions confondues nous sommes a peu près 400 agents!une goutte d'eau oui par rapport aux fonctionnaires mais ce n'est pas pour ça qu'on baissera les bras!on a signé OUI!et dans un espoir d'évolution!

    • Aveugle ?? le 14.10.2014 14:05 Report dénoncer ce commentaire

      Grève ?? personne ne s'est rendu compte que vous étiez en grève !! IL faudrait déjà que nous, simple peuple, sachions ce que vous faites ! Honnêtement, vu d'en bas, vous ne servez à pas grand'chose, hormis inventer des lois et des trucs qui ne servent à rien et qui nous coûtent une fortune. Pour vous quelques dizaines d'euros peuvent paraître des peanuts, mais pour nous qui gagnons péniblement 1.400-1.600 €/mois en suant, c'est énorme !! Vous devriez avoir honte de faire grève pour réclamer encore et toujours plus. Certes vous avez droit à certaines choses, mais il y a aussi des devoirs.

  • tiha le 13.10.2014 22:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on a décidé de reporter pour nous allier avec le Parlement qui doit seulement déposer un préavis de grève!en ce qui nous concerne des préavis seront déposés toutes les 2 semaines!!! on ne laisse rien tomber du tout on maintient notre lutte et jusqu'au bout!!! Agent Contractuel toujours en Colère!

  • founcionaires voleurs le 13.10.2014 21:11 Report dénoncer ce commentaire

    reduir les salaire des founcionaires paye a rien faire et donner un peau plus au contractuels qui merite pour lors travail , vu quil bosse aussi pour les founcionaires

    • Râleur le 13.10.2014 22:17 Report dénoncer ce commentaire

      Bla-bla-bla bla-bla-bla. Très constructif ce commentaire et sans préjugés et on-dit.

    • marie ange le 14.10.2014 01:09 Report dénoncer ce commentaire

      certains contractuels sont des voleurs, car même les députés préfèrent les fonctionnaires le travail est toujours bien fait, les contractuels sont des m'enfoutistes mais ils le savent , je répète CERTAINS !

    • Rick le 14.10.2014 08:33 Report dénoncer ce commentaire

      Toi, t'es un mec du chantier visiblement.... Pourtant être constructif devrait être ton domaine...

    • Il faut le dire le 14.10.2014 09:09 Report dénoncer ce commentaire

      Il ne s'agit pas de réduire le salaire des fonctionnaires et tous ne sont pas des "glandeurs"... Ils profitent d'un système qui est mis en place et tant mieux pour eux même si les choses changent de ce côté là aussi... sauf pour les "anciens" qui ont des salaires indécents, des retraites toutes aussi indécentes et qui sont en dehors de toute réalité par rapport à la "basse classe" avec des ego surdimensionnés tellement habitués à être servis comme des princes. Pour les nouveaux, c'est autre chose, fini le paradis de l'europe... sauf pour les politiciens, parlementaires, commissaires.....