Au Luxembourg

04 janvier 2016 07:30; Act: 04.01.2016 11:00 Print

Les routes auront fait 32 victimes l’an dernier

LUXEMBOURG - Trois morts de moins qu’en 2014 mais toujours «32 décès de trop». 2015 a été marquée par de terribles drames.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet
op Däitsch

L’an passé, la route a tué 32 personnes au Grand-Duché, selon un décompte de L’essentiel. Ce sont trois victimes de moins par rapport à 2014. «Mais toujours 32 de trop car notre objectif reste zéro mort. Chaque victime de la route est un drame individuel, mais aussi de la souffrance pour les familles et les proches qui restent», estime le président de la Sécurité routière, Paul Hammelmann.

Deux accidents particulièrement meurtriers en 2015 resteront dans les mémoires au Luxembourg. Il y a d’abord eu le terrible accident à Dippach, le 5 juin, où une policière de 39 ans, Yasmine Grisius, a été mortellement percutée par un chauffard, Pascal Theis. Multirécidiviste, il connaîtra le verdict le 20 janvier. Quatre ans de prison ont été requis.

«Il ne faut pas oublier les blessés graves»

Et il y a eu aussi ce carambolage, le 16 septembre, sur la Nationale 11. Trois personnes sont mortes, des jeunes. Dans la foulée, le ministre en charge des Transports avait annoncé la limitation de ce tronçon à trois voies à 90 km/h et un renforcement des contrôles routiers qui ont d’ailleurs toujours cours.

«Il ne faudrait pas non plus oublier les blessés graves. J’étais récemment au centre de rééducation. Ce sont souvent des personnes très, très jeunes qui se retrouvent handicapées à vie», souligne encore Paul Hammelmann.

Cette année, avec l’installation d’une vingtaine de radars automatiques le long des routes, le président de la Sécurité routière s’attend à du mieux. «Tous les endroits où les radars seront placés ont été choisis car ils sont dangereux, contrairement à ce qui a été écrit dans le Tageblatt». L’état d’impunité qui faisait que les conducteurs se laissaient aller va prendre fin», conclut Paul Hammelmann.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • granzert le 04.01.2016 13:46 Report dénoncer ce commentaire

    Oui et 23 sont morts de froid en 1 weekend!!! Mais là on ne fait rien? ca ne rapporte pas de sous...

  • Asterix le 04.01.2016 09:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup trop de feux rouges brûlés. J'ai vu au moins une dizaine de bus de la ville de Luxembourg brûler un feu rouge en 2015.

  • The glace le 04.01.2016 17:08 Report dénoncer ce commentaire

    Un mort est toujours un mort de trop, peu importe le nombre. Cependant tout n'est pas qu'une série de chiffres. La répression routière est basée sur des pré-jugés qui n'ont jamais été validés scientifiquement. Les excès de vitesse (dépassement de la vitesse légale) ne sont que très très rarement dangereux. Par contre une conduite dangereuse l'est aussi bien a 30km/h qu'a 150km/h. Il n'y a pas de secrete mais des bonnes pratiques: anticipation (piéton potentiel, déportation de voiture possible, etc.), concentration, connaissance de la conduite, adaptation (météo, température, etc.)...

Les derniers commentaires

  • Danton le 19.01.2016 20:18 Report dénoncer ce commentaire

    Pour arriver à zero mort, il faudrait cesser les idées simplistes sur les limitations de vitesse et s'attaquer - enfin - aux vraies causes : alcoolisme, défaut de formation, excès de vitesse, ce qui n a rien a voir avec des depassements de vitesse limitées, limitations qui n ont aucun sens. Attention et Anticipation. Voilà les secrets d une véritable securite routière digne de ce nom. Tout le reste n est que bavardages démagogiques et auto phobes.

  • Délinquant de la route. le 05.01.2016 14:48 Report dénoncer ce commentaire

    2016 22 morts sur la route, les autorités sont très contentes, grâce au radar nous avons fait -10 par rapport a 2015. C'est bien autant qu'entre 2013 et 2014 sans radar... voir sur le site de la sécurité routiere l'évolution de la courbe. 2015 on fait aussi bien que 2010 tjs sans radar et sans ce sentiment de changer les mentalité. CQFD. moi je propose 2 chose, alcool 0 et limitation électronique par GPS aussi pour les motos.

  • Trazer le 05.01.2016 08:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vertical

    • La Foume le 05.01.2016 10:49 Report dénoncer ce commentaire

      En êtes vous sûr? Je doute!

  • Dark Devil le 04.01.2016 23:36 Report dénoncer ce commentaire

    Question aux "spécialistes" du bus svp: Il y des feux parallèles uniquement pour bus; quand le bus peut il rouler avec le trait vertical ou avec le trait horizontal?

    • Jeeky le 05.01.2016 12:12 Report dénoncer ce commentaire

      Logiquement ce serait vertical! Horizontal est un signe qui veut dire "barré"! Mais demandons l'avis de Astérix qui doit le savoir puisqu'il dit que les bus passent quand c'est interdit!

  • Clairvoyant le 04.01.2016 22:58 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle peine de lire toutes ces inepties... Je ne vois que des gens critiquant la vitesse, la vitesse et la vitesse! "Des chauffards" par ci des "bolides" par là... Mais ce sont l'alcool, les portables, le maquillage, le selfies, les incapables qui ne savent pas "conduire" (au sens matériel du terme, pas légal) qui causent les accidents, pas la vitesse. Sans obstacle, point d'accident. Il serait temps de travailler les causes!

    • coerente le 05.01.2016 06:34 Report dénoncer ce commentaire

      (il serait temps de travailler les causes!) la principale cause de la mort, c'est la vie, les maladies, les accidents, etc. sont les explication que nous donnons à la cause de la mort, en ligne de principe, vivre il mène inéluctablement à la mort, pour ne pas mourir, vous ne devez pas naître

    • Clairvoyant le 05.01.2016 14:33 Report dénoncer ce commentaire

      Cohérente: j'aime votre approche et je serais ravi de disserter de manière plus profonde sur la vie et donc, la mort mais je m'efforçais de rester cohérent quant au thème de l'article... Bien que très intéressante, "cohérente" (avec un "h") se doit de muer en "pertinente"...

    • coerente le 06.01.2016 11:05 Report dénoncer ce commentaire

      dans beaucoup d'autres langues le terme cohérent, il n’a pas l'h, ma remarque est pertinente à la dernière phrase, il va sans dire que si nous ne sommes pas nés, toutes les causes d'une mort éventuel est automatiquement sans logique,