Luxembourg

02 février 2012 12:27; Act: 20.03.2012 10:37 Print

La réforme des pensions en vigueur en 2013

LUXEMBOURG - La réforme des pensions a été présentée jeudi matin par Mars Di Bartolomeo. Prévue pour 2013, la loi supporte le travail jusqu'à 68 ans et certaines interruptions de carrière.

storybild

Mars Di Bartolomeo a présenté la réforme jeudi matin. (photo: Editpress)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Le ministre de la Santé, Mars Di Bartolomeo, a présenté ce jeudi matin la réforme des pensions à Luxembourg. Ce qui n'était pour l'instant qu'un avant-projet de loi a en effet été déposé comme projet de loi en début de semaine à la Chambre des députés. La réforme devrait entrer en vigueur pour 2013.

Afin de clarifier la situation, le ministre a expliqué maintenir l'âge légal de la retraite à 65 ans. Mais sur base de volontariat, et pour rattraper la baisse de 14% du montant des pensions, les cotisants pourront repousser la limite à trois ans de plus, soit 68 ans. Aucun changement pour le nombre d'annuités: il faudra cotiser 40 ans pour avoir une retraite pleine.

Le temps d'étude d'un jeune sera d'ailleurs pris en compte de 20 à 27 ans, bien que non cotisable. Les interruptions de carrière seront également prises en compte. Pour une femme, deux ans de cotisations seront payés par l'État et jusqu'à quatre ans d'interruption éducative pourront être pris en compte, sans cotisations.

JV/L'essentiel Online avec Patrick Théry

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Meredith le 02.02.2012 14:40 Report dénoncer ce commentaire

    Pas de problème de travailler jusque 68 ans si j'ai un emploi. Mais qu'a-t-il prévu pour les chômeurs âgés? Pense-t-il les garder sur statut du chômeur? Ou est-il prévu de le mettre en pré-pension et dans ce cas, leur sucrer les x % si la carrière n'atteint pas les 40 années?

  • anne le 02.02.2012 19:57 Report dénoncer ce commentaire

    bon dieu il y a des chomeurs qui attendent alors laissez partir les gens en pré retraitre...à quand la rentrée le soir dans le home...qu'est-ce qui reste de la vie...à travailler encore plus pour des entreprises qui se font des milliards à nos dépens...on ne veut pas travailler plus, la relève attend...les papys au repos bon dieu

  • le vengeur masqué le 02.02.2012 14:21 Report dénoncer ce commentaire

    D'accord, on s'aligne sur d'autres pays pour sauver les pensions. Mais ne faudrait-il pas également définir un plan de type gagnant-gagnant avec le patronat afin d'éviter les "départs" anticipés? Ce plan devrait être intégré au projet de loi. Tant l'Etat que le patronat et l'employé pourraient y trouver leur compte.

Les derniers commentaires

  • Armand Beaudier le 09.12.2012 19:03 Report dénoncer ce commentaire

    La réforme est passée malgré une opposition active. Il ne reste plus aux retraités qu'à payer. Le seul espoir est un changement qui se fera avant que les actifs ne le paient aussi. La réflection a été mise de côté ce qui ne sera pas le cas aux prochaines élections législatives, parce qu'un changement s'annonce. Ce n'est pas sur des suppressions définitives qu'on règle des problèmes, c'est en les analysant et en essayant de trouver des solutions à moyen terme basées sur le long terme vu l'évolution de l'économie et de la société qu'on peut y arriver. A méditer, même tardivement. Merci.

  • Roger FRISCH. le 05.12.2012 11:46 Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui sera supprimé en 2013 pour les pensionnés actuels le sera aussi pour les pensionnés futurs : Suppression de la prime de fin d'année, suppression de l'index, augmentation des impôts, en fait il n'y a que ce dernier point qui va augmenter. Il faut bien que quelque chose augmente! On nous dit qu'avec cette réforme les retraités participeront à l'effort collectif. N'ont-ils pas participé suffisamment à cet effort toute leur vie de travail alors que ceux qui prônent une réduction n'étaient pas encore nés et qu'ils ont profité des résultats du travail de leurs aînés? Où est le bon sens?

  • Axel le 08.03.2012 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut travailler plus pour pallier l'avancement de la vieillesse! On meurt plus tard, plus vieux du a l'esperance devie qui augmente donc il i amoins de gens qui paye pour les retraites donc le systeme collapse> Si vous ne voulez pas payer plus allors c'est simple on euthanasie tout les veiux en pension apres un certian age ???? allons un effort moi i compris et on va s'en sortir!!!

    • siad gilles le 23.12.2012 10:19 Report dénoncer ce commentaire

      en effet j ai vu ma pension de janvier qui a été diminuée alors que je suis en invalidité ,mais je pense que c idem pour les retraités.je ne pensais pas que le luxembourg en arriverait la.

  • Sunday Girl le 05.02.2012 09:36 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne s'agit pas d'une réforme mais d'un bouchage de trous.

  • Isilda le 03.02.2012 11:16 Report dénoncer ce commentaire

    nous retournons à l'esclavage. Pourquoi faire travailler les pauvres gens jusqu'à 68 ans alors que tellement de jeunes cherchent du travail? Messieurs les ministres un peu plus de dignité envers les pauvres ouvriers. Quelle honte!

    • Cinori le 03.02.2012 13:58 Report dénoncer ce commentaire

      Ca, c'est un argument