Remise de prix

08 novembre 2013 14:47; Act: 08.11.2013 18:48 Print

Six candidats pour «l'entrepreneur de l’année»

MÜNSBACH – Le cabinet EY a dévoilé vendredi les noms des six finalistes au titre d’entrepreneur de l’année.

storybild

Le président du jury, Robert Dennewald, (à gauche) et Yves Even, organisateur en charge du programme «entrepreneur de l’année». (photo: L'essentiel/Patrick Théry)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Remis tous les trois ans par le cabinet EY, le trophée d’entrepreneur de l’année distinguera le 2 décembre prochain l’un des six finalistes triés sur le volet. Pour la première fois il y aura, une femme, Christiane Wickler, à la tête du Pall Center, qui viendra disputer la suprématie des hommes, mais aussi un couple, Ada et Olivier Amengual de la société Automobile européenne récente d’occasion (Aero SA). Parmi les autres postulants on trouve Norbert Friob, le patron de Prefalux, mais aussi René Grosbusch, du maraîcher Grosbusch & fils, René Elvinger de Cebi International SA et enfin Ferdinand Hein et Pierre Thein des fours Hein.

Pour le président du jury, Robert Dennewald, «tous les dossiers étaient d’une qualité remarquable et chacun aurait mérité de gagner». C’est sans doute la raison qui a poussé le jury à créer un prix supplémentaire, le «prix spécial du jury». Il sera également dévoilé le lundi 2 décembre prochain, dans la salle du Chapito, à Mondorf-les-Bains.

(Patrick Théry)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Gatien/G le 11.11.2013 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    Bonne chance Ada et Olivier

Les derniers commentaires

  • Gatien/G le 11.11.2013 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    Bonne chance Ada et Olivier