Bâtiment européen

28 juillet 2015 07:30; Act: 28.07.2015 09:34 Print

Le datacenter du JMO est aussi infesté d’amiante

LUXEMBOURG - De nouvelles sources d'amiante ont été découvertes dans le bâtiment Jean-Monnet, au Kirchberg, qui sera vidé d’ici la fin de l'année 2015.

storybild

Le bâtiment Jean-Monnet va être vidé d’ici la fin de l’année 2015.

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Depuis lundi après-midi, les employés du bâtiment Jean-Monnet (JMO) n’ont plus accès au datacenter. «Tous les accès à cette salle sont systématiquement refusés», affirme un membre de la Commission européenne travaillant au bâtiment Jean-Monnet. «Il n’y a plus d’interventions sur les serveurs, plus de maintenance».

La cause de ce blocage? De nouvelles sources d’amiante ont été découvertes dans ce bâtiment qui doit déjà être vidé en raison de la présence de la matière toxique. Selon un rapport de Luxcontrol, daté du 16 juillet, que L’essentiel s’est procuré, des tests pour détecter de l’amiante ont été effectués sur un total de 25 échantillons prélevés à l’intérieur même du datacenter du JMO.

1 600 employés

L’organisme luxembourgeois de contrôle indique, dans le document, avoir prélevé ces échantillons le 30 juin. Les prélèvements ont ensuite été passés au microscope électronique. Les analyses confirment la présence d’amiante sur trois des 25 échantillons. Deux d’entre eux sont même «fortement chargés de fibres d’amiante», écrit Luxcontrol.
Quant aux 22 échantillons sur lesquels l’amiante n’a pas été détecté, d’autres fibres minérales, notamment des fibres de laine minérale artificielle, ont été trouvées.

Quoi qu’il en soit, les 1 600 employés de la Commission européenne qui travaillent dans le bâtiment achevé en 1974 doivent déménager, d’ici la fin de l’année 2015, à la Cloche d’or. Une solution de transition, puisque le JMO 2 est en construction à côté du bâtiment actuel. Le nouvel immeuble doit être achevé à l’horizon 2020.

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • C'est ridicule le 28.07.2015 10:13 Report dénoncer ce commentaire

    I faut dire que ..le déménagement complet ne sera pas effectué d’ici la fin de l’année 2015, malheureusement - donc cette information n'est pas complètement vraie.. Certains d'entre nous, il faut attendre au moins jusqu'à mai 2016 pour pouvoir déménager dans le nouvel bâtiment au Kirchberg, dont la construction n'a même pas encore été commencée...

  • nadia le 28.07.2015 08:13 Report dénoncer ce commentaire

    Et pour les autres qui ne sont pas des fonctionnaires européens, quelque chose est fait?

  • Jojojo le 28.07.2015 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    quelle coincidence ...

Les derniers commentaires

  • 124578 le 30.07.2015 08:28 Report dénoncer ce commentaire

    - Problèmes structurels. L'étude effectué en 2013 met en exergue les faits suivants: - Sécurité contre les incendies La dégradation de la protection ignifuge de la structure métallique du bâtiment, cruciale au regard de la prévention d'un collapse soudain du bâtiment en cas d'incendie - Risques liés à l'amiante. La présence avérée d'amiante au JMO sous les plus diverses formes constitue un risque objectif pour la santé

  • Alainmg° le 28.07.2015 17:00 Report dénoncer ce commentaire

    Ayant travaillé plus de 10 ans dans l' amiante tous les jours en faisant les 3 tournées à l' ARBED, maintenant j' ai des problèmes de poumons . A quand la reconnaissance de la maladie professionelle ?? A cette époque là on ne connaissait pas les dangers de l' amiante.

  • RamBo le 28.07.2015 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    Chers amis, aucun problème. Vu que nous acceptons, volontairement, de poluer l'environnement grâce aux ondes GSM, aux les voitures, aux avions et autres, nous sommes de toute façon condamnés à notre propre destruction !

  • P./AGENT le 28.07.2015 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    et que faisait le service hygiene/sécrité depuis toutes ces années, pourtant ils étaient bien informés...

  • P./ljfk le 28.07.2015 11:57 Report dénoncer ce commentaire

    du monde infectés depuis toutes ces années... les fonctionnaires ok mais tous les prestataires de service --- on n'en parle pas...