David contre Goliath

30 mars 2012 10:33; Act: 01.04.2012 17:53 Print

«Apple a Day» parvient à mettre Apple KO

LUXEMBOURG - Après un an de bataille juridique autour d'un nom et d'un logo, un restaurant de la capitale est parvenu à faire plier la très puissante firme de Cuppertino.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Serein, content et soulagé». Voici les premiers mots lâchés jeudi soir par Antoine Prignon, cofondateur du café du centre-ville de Luxembourg, contacté par L'essentiel Online, quelques jours après la réception officielle du verdict rendu par l'Office Benelux de la propriété intellectuelle.

Une annonce qui vient mettre un point final à un an de bataille juridique avec le géant de l'informatique américain, ce dernier reprochant à l'enseigne luxembourgeoise de lui porter atteinte, aussi bien pour son nom que pour son logo. Concrètement, la décision de l'institution internationale permet à l'enseigne luxembourgeoise de continuer à utiliser ses visuels et son nom, d'autant plus que cet enregistrement a poussé Apple à retirer sa plainte.

Bientôt des iPads à l'intérieur de la boutique

«Cette décision est logique car il était compliqué pour Apple de prouver qu'il y avait vraiment une atteinte à leur image, souligne Antoine Prignon. Mais même si cette démarche avait peu de chance d'aboutir, notre société n'avait pas vraiment besoin de ça dans sa première année d'existence». Un combat à la «David contre Goliath» version 2.0 qui a mis de fait un coup de projecteur sur la jeune entreprise luxembourgeoise dont les propriétaires se seraient bien passés. «En terme de visibilité, cela nous a aidés, mais ça reste bien insuffisant pour couvrir les frais de procédure», assure le cofondateur.

Pour tourner définitivement cette page, les trois fondateurs de l'enseigne entendent développer leur boutique en surfant sur leur nouvelle notoriété basée sur cette victoire. Pas rancuniers, ces derniers vont par ailleurs intégrer des iPads à destination des clients à l'intérieur même de leur magasin, histoire de boucler la boucle.

Sarah Brock/L'essentiel Online

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • MT le 30.03.2012 14:03 Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour Antoine, Si vous permetez juste une remarque d`un specialiste en IPR pour marques et dessins: Si vous avez gagne en eprouvant lecontraire d`une association de leur marque avec votre business,votre decision d`introduction d`un IPAD ou autre produit Apple prouve une mauvaise foi et vous etes sujet de perdre vos droits IPR devant eux. consultez mieux votre avocat IP avant tout. merci M

  • cyrille le 30.03.2012 14:55 Report dénoncer ce commentaire

    Il ferait mieux de mettre des galaxy tab de samsung :) C'est tant mieux qu'ils aient gagné, je ne vois pas en quoi cela porte préjudice à Apple. Encore si ca avait été un sex shop je dit pas mais la, un resto... Apple ne doit il pas rembourser les frais de procédure?

  • Sarita de Lux le 30.03.2012 13:17 Report dénoncer ce commentaire

    Voilà une nouvelle qui va faire sourire pas mal de Luxembourgeois-du-centre et de Lulu en général! Cet article aurait du s'appeller "Apple a day ou comment gagner en beauté"! Bravo et bonne continuation!

Les derniers commentaires

  • Spirulinéa Laos le 26.05.2012 17:42 Report dénoncer ce commentaire

    Nous revendiquons la version 2.0, David contre Goliath est le titre de notre page illustrant le combat que nous avons mené contre Spirulina Pacifica, un géant de la Spiruline. Nous écrivions en novembre 2011 J'ai suivi avec attention les débuts de votre conflit de marques contre Apple et j'espère que que la justice tranchera en votre faveur. Je viens moi-même de passer à travers un épisode simila

  • Martin le 03.04.2012 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    Il semble qu'au fil des années, Apple soit devenu exactement ce qu'elle luttait à ses début....BIG BROTHER!!!! Les idéaux ont été remplacés par les $$$$$$$$$

  • appleaday le 01.04.2012 18:57 Report dénoncer ce commentaire

    Pour ce qui est des iPads, il faut rectifier; et nous l'avons mentionné sur notre profil facebook, ce n'est pas envisagé, c'est une idée que nous avons abandonné lors de l’aménagement de notre établissement et donc bien avant toute cette affaire et pour ce qui est de la photo avec l'iphone, il s'agit d'un clin d'oeil exprimant aussi que malgré tout, nous n'avons pas sombré dans l'extrême

    • Pomme mad le 02.04.2012 03:53 Report dénoncer ce commentaire

      Sorry je ne suis pas sur Facebook, je réagissais seulement à l'article et aux photos l'illustarant. Priofitez de votre victoire, la prochaine attaque viendra des moines de l'abbaye de Scourmont, vous être en effet établis rue Chimay... alors posez devant votre établissement avec un Commodore 64 et un 6-pack de Kronembourg et vous aurez la paix ;op

  • tom le 01.04.2012 14:38 Report dénoncer ce commentaire

    écoute : t'as râté ton commentaire. si t'as de la Frustarion envers les Luxos alors reste chez toi en Lorraine. c'est tellement beau et il y beaucoup d'emplois.t'as vraiment pas bien lu ou compris l'affaire de ce Restaurateur. allez cocorico et a bonne entendeur

  • nick666 le 01.04.2012 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    coca cola devrait aussi changer de nom ils vend pas de coca.... c'est du n'importe quoi! Apple a registre son nom et personne ne peut pas l'utiliser c'est clair? la decision du luxembourg de laisser cet restaurant mettre le nom apple c'est encore une fois une preuve de l'arrogance des luxo.