AU LUXEMBOURG

21 janvier 2013 11:35; Act: 21.01.2013 12:18 Print

124 instituts financiers de moins en 2012

LUXEMBOURG - Entre 2011 et 2012, le nombre d'établissements financiers a baissé de 22% au Luxembourg contre 6% dans la zone euro, selon des chiffres publiés lundi par la Banque centrale européenne (BCE).

storybild

Depuis 1999, le Grand-Duché a perdu plus d'un tiers de ses établissements financiers. (editpress)

  • par e-mail

Au total, la zone euro comptait 7 059 banques au 1er janvier 2013, soit 474 de moins qu'au 1er janvier 2012. En pourcentage, le recul a été particulièrement prononcé en Slovaquie (-30%), au Luxembourg (-22%), en France (-9%), en Espagne et en Finlande (-8% pour les deux pays). En nombre d'établissements, c'est le Luxembourg qui perd le plus d'établissements financiers (-124), suivi de la France (-105) et de l'Italie (-55).

Au 1er janvier 2013, le Grand-Duché comptait 430 établissements financiers contre 554 le 1er janvier 2012, 602 en 2011, 676 en 1999. En 13 ans, le nombre d'établissements a chuté de 36,4%.

2 797 établissements disparus dans la zone euro

La BCE constate que malgré l'élargissement de la zone euro depuis sa création en 1999, le nombre d'instituts n'a cessé lui de reculer, avec une baisse de 28% depuis, ce qui signifie 2 797 établissements disparus.

Quant à l'Union européenne dans son ensemble, elle a perdu 511 établissements financiers depuis le 1er janvier 2012, à 9 076 établissements au 1er janvier 2013.

(L'essentiel Online/AFP)

  • ted lux le 24.01.2013 11:41 Report dénoncer ce commentaire

    En première page de votre édition était également mentionnée la disparition de 124 établissements et de 2200 emplois de ce secteur au GDL. Bravo pour votre article car j'avais le sentiment qu'on licenciait des gens même si les statistiques montraient une relative stabilité de l'emploi dans le secteur financier.

  • Ping pong le 21.01.2013 18:30 Report dénoncer ce commentaire

    Allez ! faisons semblant de ne pas y croire...Cela fait des lustres que la situation change, lentement mais irrémédiablement, il faut être politiciens pour faire semblant de ne rien avoir vu. Dormez braves gens, ils pensent pour nous, NON, pour eux.

  • Fred le 21.01.2013 14:27 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas inquiété par le fait que le Grand-duché perd en richesses, mais il faut agir en conséquence: Baisser des dépenses sociales inutiles. Par exemple savez-vous que si qqn s'installe au Luxembourg, après 3 ans de résidence on a droit au RMG (1400euros) sans avoir jamais travaillé; savez-vous le coût du nombre croissant de demandeurs d'asile, dont l'écrasante majorité est renvoyé......

    • Shakka80 le 21.01.2013 16:47 Report dénoncer ce commentaire

      Les follies d'un état social qui n'a jamais été capable de gérer son enorme richesse. ça devrait être le Singapour d'Europe ici! Je m'inquiète sûrtout pour les luxembourgeois qui n'ont jamais pensé serieusement à leur futur, en dépensant l'enorme richesse accumulée grâce au secteur financier dans des politiques sociales inutiles. Comment dire outrement: ne voulez-vous pas travailler? Le Luxembourgeois vous attend!