On a testé pour vous

13 septembre 2012 14:30; Act: 13.09.2012 15:47 Print

Adieu bananes, on va essayer de manger local

LUXEMBOURG - Pendant une semaine, deux journalistes de «L'essentiel Online» vont tenter de manger local. Suivez leur récit au jour le jour. Ce jeudi elles sont de corvée de courses et ce n'est pas facile!

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Cela fait quelques jours que l'on se renseigne avec Sarah. On a lu, on a surfé, on a squatté les forums de discussion... Et après quelques entretiens (une diététicienne, l’ASBL Slow food…), nous voilà prêtes à devenir locavores. Locaquoi? Le locavore (Loca- pour local, -vore pour manger) est un mouvement prônant la consommation de nourriture produite dans un rayon allant de 100 à 250 kilomètres maximum autour de son domicile. En gros, on renonce aux fraises importées d'Espagne, aux crevettes thaïlandaises, aux tomates italiennes, aux haricots verts du Kenya et à l'agneau de Nouvelle-Zélande.

Le président de Slow Food Luxembourg nous a prévenues: «Pour manger local, il faut manger de saison». Parées de notre liste de saison, on est prêtes pour les courses. Sarah ramène sa carte du Luxembourg et on se fixe la limite de 200 km autour de Luxembourg-Ville. On peut donc manger des produits qui viennent de Wallonie, de Lorraine, d'Alsace, de Rhénanie-Palatinat, de Sarre et bien évidemment du Luxembourg. Ce matin, Sarah a fait le marché. Moi, j'ai fait mes achats en ligne dans une coopérative bio de la Grande Région. J'ai tout reçu chez moi. Une première étape plutôt facile. Après les légumes et les produits frais, direction notre endroit habituel pour les vraies courses. Et là c’est le début des problèmes.

Adieu café, cornichons, et huile d'olive

Il a fallu faire plusieurs supermarchés pour avoir mon panier semaine. Envie de poulet? Pas possible. Envie de biscottes? Pas possible. Pareil pour les cornichons, les biscuits et bien sûr le café, le thé, le sel, le poivre, les épices ou encore l’huile d’olive. Par contre pour le lait, les yaourts, les œufs, la viande rouge et les pommes de terre c’est assez facile... Mais, selon Sarah, pour la grillwurst c'est une autre paire de manches.

Autre gros problème: l’étiquetage des produits. Une huile d’olive étiquetée Bruxelles, avouez que c’est quand même suspect. Des oliviers plantés sur la Grand Place ça se saurait... et pourtant c’est écrit dessus, l’huile d’olive vient de Bruxelles. Comme les distributeurs ne sont pas obligés de dire d’où viennent les ingrédients du produit fini, les courses tournent vite à la corvée. Des pâtes luxembourgeoises ça se trouve (et c'est d'ailleurs beaucoup plus cher que des pâtes d'une certaine marque italienne), mais est-on sûr que la farine et les œufs utilisés viennent du Luxembourg ou de la Grande Région?

Au détour d’un rayon biscuit on voit un joli drapeau du Luxembourg. Une façon de nous dire que le produit est luxembourgeois? Pourtant en regardant l’emballage on découvre que le biscuit vient d’Hanovre... On demande alors à quelqu’un du supermarché, qui nous répond très sérieusement: «le drapeau luxembourgeois c’est pour indiquer les produits allemands». La semaine va être longue...

  • Les fruits et légumes me sont revenus à 28 euros (contre 22 pour Sarah), les autres courses à 100 euros (un peu plus que Sarah). Découvrez nos courses et nos produits dans le diaporama ci-dessus.
  • (Fatima Rougi et Sarah Brock/L'essentiel Online)

    Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

    «Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

    Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

    «Comment s’assurer de la validation de mon message?»

    Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

    Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

    Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

    «Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

    Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

    Les commentaires les plus populaires

    • rholala le 13.09.2012 22:55 Report dénoncer ce commentaire

      qui fait presque pleurer! en vacances au mois d'aout au Portugal cette année, j'ai vu dans un supermarché (Continente, = filière de Auchan, si je ne me trompe pas) des citrons (très calibrés) ... qui venaient ... d'Argentine!!! alors que dans beaucoup de jardins les citronniers croulaient sous le poids de leurs fruits et les petites épiceries regorgeaient de citrons bien plus naturels issus du pays/de la zone! Et les touristes et autochtones en achetaient au supermarché, et bien plus cher!! ... c'est sans commentaire ... quelle tristitude!!

    • fabrice DCA le 13.09.2012 14:41 Report dénoncer ce commentaire

      Il y a plein de bonne choses dans notre region

    • biolocal le 13.09.2012 15:43 Report dénoncer ce commentaire

      hm, l'huile d'olive locale?j'ignorais que c'était possible... par contre essayez avec de l'huile de colza qui est plus riche en oméga 3 et certainement moins rare parmis les produits locaux.

    Les derniers commentaires

    • eric eymard le 22.09.2012 19:12 Report dénoncer ce commentaire

      Sur le même sujet, un reportage réalisé en Islande...

    • gwlad le 14.09.2012 12:25 Report dénoncer ce commentaire

      un bon plan pour les fruits legumes, fleurs et autre produits locaux "les ceuillettes de Peltre" ils vendent aussi des oeuf, fromage, terrine, farine, pain precuit, biscuit, etc... Fruits, legumes et fleurs sont a ceuillir soit meme, donc forcement tout est de saison.

    • Devonrex le 14.09.2012 05:32 Report dénoncer ce commentaire

      Ban c'est que l on trouve les produits financiers de plus en plus dures à mâcher !

    • rholala le 13.09.2012 22:55 Report dénoncer ce commentaire

      qui fait presque pleurer! en vacances au mois d'aout au Portugal cette année, j'ai vu dans un supermarché (Continente, = filière de Auchan, si je ne me trompe pas) des citrons (très calibrés) ... qui venaient ... d'Argentine!!! alors que dans beaucoup de jardins les citronniers croulaient sous le poids de leurs fruits et les petites épiceries regorgeaient de citrons bien plus naturels issus du pays/de la zone! Et les touristes et autochtones en achetaient au supermarché, et bien plus cher!! ... c'est sans commentaire ... quelle tristitude!!

    • rholala le 13.09.2012 22:44 Report dénoncer ce commentaire

      elle fait un peu la "gueule", la banane sur la photo :-) ; sinon, je suis curieuse du résultat; pas d'huile d'olive, pas de café, pas de chocolat (c'est à moins de 200km cote d'or? car Milka est plus loin), pas de saumon, ni d'oranges, ni d'ananas, ... ni de mojitoooo ... non, je ne pourrais pas je crois; sinon aussi bon coup de pub pour C*ct*s, en passant ...