Idée du Chaos Computer Club

29 octobre 2012 11:17; Act: 29.10.2012 20:53 Print

Caméras de surveillance sous surveillance

LUXEMBOURG - Le Chaos Computer Club Luxembourg (C3L) a lancé, ce lundi, un site indiquant les emplacements de l'ensemble des installations vidéo du Grand-Duché.

storybild

Le site bigbrother.lu visualise les emplacements et les champs des caméras de surveillance au Grand-Duché. (photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Bigbrother.lu. Le nom du projet mis en place par le C3L ne laisse pas de doute quant au but recherché: l'information du plus grand nombre sur le respect des données relatives à la vie privée. La plate-forme présente ainsi l'ensemble des caméras de surveillance préalablement enregistrées et présentées sur une carte. Une base de données pour le moment non exhaustive mais qui fonctionne sur le principe du crowdsourcing, autrement dit la possibilité accordée à chacun d'ajouter une caméra, qu'elle soit publique ou privée. Un principe déjà en application sur l'encyclopédie en ligne Wikipédia ou sur le portail géographique Openstreetmap.lu.

Fonctionnant avec des cartes open source, la plate-forme est donc destinée à être complétée par les utilisateurs, préalablement inscrits. Outre l'emplacement d'une nouvelle caméra de surveillance sur la carte, les utilisateurs peuvent choisir de préciser le nom du propriétaire, son angle de vue et son type. Des informations pour le moment uniquement disponibles pour les caméras publiques installées avec l'accord de la Commission nationale pour la protection des données.

«La technologie peut être utilisée à de bonnes, mais aussi à de mauvaises fins, assure Jan Guth du C3L, contacté lundi par L'essentiel Online. Notre but est de les utiliser pour renforcer la vie privée des citoyens, pas pour la limiter». Autre objectif affiché: informer le grand public sur l'aspect légal ou non des caméras de surveillance déjà installées, voire de celles qui seraient éventuellement mal dirigées. Autre danger, détecter les caméras IP qui envoient leurs données via Internet et dont les connexions ne sont pas toujours sécurisées. Des caméras utilisées majoritairement par les entreprises privées sans véritable mesure de précaution, dans certains cas.

Michel Thiel/L'essentiel Online

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • melusine le 29.10.2012 14:42 Report dénoncer ce commentaire

    quand on a rien à cacher, on a rien à craindre des caméras !

  • honnete le 29.10.2012 17:14 Report dénoncer ce commentaire

    melusine ne cache pas ton no de catre de credit donne ton pin et ton no de securite ainsi que le nom ecrit dessus

  • dommage le 29.10.2012 14:37 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense qu'on devrait en mettre une chaque coin de rue; mais pas pour surveiller la vie privé des gens (maitraisse etc etc ;-)), mais surtout et uniquement pour les aggressions, bagarres, accidents et autres que se déroulent souvent et de plus en plus dans ce beau pays qu'une fois on appelez "le pays de la tranquillité". NOSTALGIE de ces années la :((

Les derniers commentaires

  • Fair-play le 30.10.2012 13:28 Report dénoncer ce commentaire

    dans les restaurants et les ministères, comme ça on pourra voir qui mange avec qui au frais de qui, et qui tient nos ministres par la main ou par les c.

  • Chien Méchant le 30.10.2012 12:01 Report dénoncer ce commentaire

    Les caméras dans les rues ou dans les magasins ne me gênent pas du tout. Par contre les surveillances par satelite, dont personne ne parle jamais, me font peur.

    • alain le 30.10.2012 17:29 Report dénoncer ce commentaire

      Certainement.Le monde est plus loin que l'on pourra penser(en francais luxembourgeois!!)mir sin me weit ewe mir mengen.Cêst comme avec la technologie du nucléaire,on n'aurait pas dû la découvrir.La technique n'est pas mauvaise en soi(comme les robots ou les ordinateurs),il s'agit d'en faire un usage correct et intelligent.Tout usage permet un mauvais usage.ex médicaments et doping,médicaments et drogues

  • Jerome le 29.10.2012 20:16 Report dénoncer ce commentaire

    Ceux d'entre-vous qui craignent pour leur vie privee: Combien publient leur vie sur facebook ? Combien ont des smartphones (transmission du carnet d'addresse, donnees gps, num.de telephones appelees etc..) Combien utilisent des cartes de fidelites dans leurs supermarches/magasins ("profiling" du client) .. Personne n'a de problemes avec cela..mais on crie tous au scandale quand il y a qqs. cameras dans des lieux publics...

  • honnete le 29.10.2012 17:14 Report dénoncer ce commentaire

    melusine ne cache pas ton no de catre de credit donne ton pin et ton no de securite ainsi que le nom ecrit dessus

  • Bonkers le 29.10.2012 17:13 Report dénoncer ce commentaire

    Et quand on a rien à se reprocher, n'a t-on vraiment rien à craindre de son gouvernement? Allez demander aux Nords Coréens ou aux Russes ayant connu l'URSS comment ils vivent les caméras...