Sécurité informatique

21 octobre 2015 09:00; Act: 21.10.2015 11:40 Print

Des hackers du monde entier au Luxembourg

LUXEMBOURG – Des centaines de hackers se sont donné rendez-vous dans un hôtel de Dommeldange où se tient une réunion importante. «L’essentiel» les a interrogés.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Les hackers du monde entier ont planté leur tente au Grand-Duché. Ils se trouvent dans un hôtel à Dommeldange pour participer à une conférence d’envergure mondiale: Hack.lu. C’est la onzième fois que l’événement se déroule au Luxembourg et il attire chaque année davantage de pointures en informatique. «Nous attendons jusqu’à 450 invités», explique à L’essentiel Sascha Rommelfanger. L’organisateur de la manifestation fait partie de l’agence gouvernementale CIRCL (Computer Incident Response Center), qui conseille entreprises et organismes au Luxembourg en matière de sécurité informatique.

De nombreux participants sont des experts informatiques auprès de grandes entreprises, invités à suivre une «formation» par leur hiérarchie. Mais il y a également de vrais hackers parmi les invités. Les Fluxfingers, par exemple, sont un groupe d’étudiants en sciences informatiques de l’université de Bochum (Allemagne) venus organiser le challenge «Capture the flag» du Hack.lu.

Ne rien faire d'illégal

Celui-ci met en compétition plusieurs équipes de hackers, qui doivent par exemple simuler l’attaque d’un réseau Internet ou trouver le code secret d’un fichier crypté, le tout en l'espace de 48 heures. Il n’y a pas grand-chose à gagner à la clé, «uniquement une réputation», glisse un des participants qui souhaite conserver l’anonymat. 500 équipes ont d’ores et déjà confirmé leur participation au colloque.

Plusieurs hackers luxembourgeois participent également à l’événement, avec leur propre stand. Ces jeunes filles et jeunes gens de «level 2.lu» vont dévoiler des appareils colorés assemblés dans leur local «Hackerspace.lu» à Bonnevoie, comme une imprimante 3D. Tous les conférenciers ont le même objectif: ne rien faire d’illégal. Comme le confirme un des participants: «Nous avons le potentiel pour pirater le serveur de l’Uni ou celui d’une entreprise mais nous ne le ferons évidemment pas».

(Tobias Senzig/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • beubeu57 le 21.10.2015 16:11 Report dénoncer ce commentaire

    et la police et l'état laisse passer BRAVO !

  • Fantomas le 22.10.2015 07:21 Report dénoncer ce commentaire

    En Chine les hackers sont considérés comme une vraie richesse nationale car si elle doit avoir lieu, la prochaine guerre mondiale sera largement électronique. Impossible de les poursuivre s'ils ont hackés des sites en dehors de la Chine car le gouvernement chinois ne donnera aucune suite aux éventuelles palintes. Bref, que des bons petits ! Nous pourrions nous aussi avoir besoin d'eux un jour...

  • bGUgR2Vlaw== le 21.10.2015 13:21 Report dénoncer ce commentaire

    Le Hack.lu est sympa mais rien de révolutionnaire au menu. Le Luxembourg, tout comme la Suisse, dispose déjà de très bons professionnels dans le secteur. Depuis plusieurs années on voit une inquiétante arrivée de charlatants (script newbies).. Par contre l'investissement dans le domaine de la sécurité informatique est trop faible, beaucoup d'entreprises se contente du minimum légal (pour réduire les couts). L'informatique est le future des entreprises, celles qui cherchent a le faire disparaitre (délocalisation, etc.) finiront par mourir.

Les derniers commentaires

  • Fantomas le 22.10.2015 07:21 Report dénoncer ce commentaire

    En Chine les hackers sont considérés comme une vraie richesse nationale car si elle doit avoir lieu, la prochaine guerre mondiale sera largement électronique. Impossible de les poursuivre s'ils ont hackés des sites en dehors de la Chine car le gouvernement chinois ne donnera aucune suite aux éventuelles palintes. Bref, que des bons petits ! Nous pourrions nous aussi avoir besoin d'eux un jour...

  • beubeu57 le 21.10.2015 16:11 Report dénoncer ce commentaire

    et la police et l'état laisse passer BRAVO !

    • Claudius le 21.10.2015 16:48 Report dénoncer ce commentaire

      Ne vous inquiétez pas, je ne pense pas qu'ils (les participants) aient la même définition de "hacker" que tout le monde. Larousse 2015 : "Personne qui, par jeu, goût du défi ou souci de notoriété, cherche à contourner les protections d'un logiciel, à s'introduire frauduleusement dans un système ou un réseau informatique." Ici ce sont des enfants de chœur. "...vont dévoiler des appareils colorés assemblés dans leur local" : Vous voyez on est loin du hacking. A ce point s'en est presque triste. *verse une petite larme.

    • Gilbert le 21.10.2015 16:55 Report dénoncer ce commentaire

      @beubeu57. L'Etat soutient l'organisation...

    • bipBipbeep le 21.10.2015 17:24 Report dénoncer ce commentaire

      hacker c'est aussi détourner l'utilisation initiale d'un appareil pour en faire autre chose ou pour l'améliorer

    • Blutch le 21.10.2015 20:33 Report dénoncer ce commentaire

      Beubeu evidement qu'ils laissent faire ils auraient tord de ne pas laisser faire, c'est dans ce genre d'endroit que bcp d'acteurs du millieu informatique, etat et police peut trouver les meilleurs experts en securite!! Ils auraient tord de se priver de se vivier! Combiende hackers ont ete remercies pour avoir rendu service en mettant en avant les failles d'un systeme de securite. Tous les hackers ne sont pas des mauvais qui ne cherchent qu'a nuir pour bcp ce n'est qu'une question de défi et de montrer que la securite n'est pas assuree. Faut arreter de voir le mal partout!!

    • @Claudius le 22.10.2015 08:47 Report dénoncer ce commentaire

      Vous faites bien le malin, je connais 2 participants, et croyez moi leurs capacities pourraient vous étonner! ;o) Ne les mettez pas au défi, ils pourraient le relever! Ils sont solitaires et ne font pas partie de level 2, ce n'est pas qu'un rassemblement de level 2!! Le jour ou votre Pc a chaque démarage affichera "Gros Malin pour débloquer ton Pc tape 10 fois j'ai une grande g**** ca vous ferra tt drôle!! ;op

  • bGUgR2Vlaw== le 21.10.2015 13:21 Report dénoncer ce commentaire

    Le Hack.lu est sympa mais rien de révolutionnaire au menu. Le Luxembourg, tout comme la Suisse, dispose déjà de très bons professionnels dans le secteur. Depuis plusieurs années on voit une inquiétante arrivée de charlatants (script newbies).. Par contre l'investissement dans le domaine de la sécurité informatique est trop faible, beaucoup d'entreprises se contente du minimum légal (pour réduire les couts). L'informatique est le future des entreprises, celles qui cherchent a le faire disparaitre (délocalisation, etc.) finiront par mourir.

    • Error 404: Page not found le 21.10.2015 16:13 Report dénoncer ce commentaire

      @le Geek, va dire cela à nos supérieurs. Un jour ou l'autre ils feront marche arrière...mais il sera trop tard...