Prison au Luxembourg

19 février 2016 14:55; Act: 19.02.2016 15:09 Print

Des prisonniers de Schrassig ont protesté

LUXEMBOURG – Quarante détenus ont procédé à une action non violente de deux heures, jeudi matin, pour dénoncer le manque d’accès aux soins derrière les barreaux.

storybild

La prison de Schrassig est en surpopulation depuis des années. (photo: Editpress)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Scène inédite jeudi matin dans la prison de Schrassig. Quarante prisonniers ont refusé pendant deux heures de bouger de la blanchisserie, rapporte RTL. Ils se sont assis et ont refusé de se relever. Ils entendaient ainsi protester contre le manque d’accès aux soins.

L’élément déclencheur de cette «résistance passive» a été le décès d’un détenu de 37 ans, qui a succombé à un cancer. Il se serait plaint à plusieurs reprises de divers maux, mais n’aurait été pris en charge que tardivement, selon les protestataires.

Surpopulation carcérale

Le porte-parole du parquet a confirmé à L’essentiel qu’un mouvement de protestation avait eu lieu. La direction de l’établissement pénitentiaire s’est entretenue jeudi avec les grévistes. Ces derniers ont été invités à formuler leurs griefs par écrit, dans le but de trouver une solution. Aucune sanction ne sera prise contre les détenus, qui n’ont pas commis de violences.

La prison de Schrassig est surchargée, la capacité d’accueil maximale de 600 détenus étant régulièrement dépassée. La construction prévue d’un nouvel établissement à Sanem doit résoudre cette surpopulation carcérale.

(jt/L'essentiel)