Initiative au Luxembourg

19 février 2016 14:07; Act: 19.02.2016 15:05 Print

Expliquer aux enfants comment gérer son argent

LUXEMBOURG - L'Association des banques et banquiers prépare la deuxième édition de sa «Semaine de l'argent».

storybild

L'ABBL et le SICS veulent sensibiliser les enfants à la problématique de l'argent. (photo: L'essentiel)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Comment gérer son argent de manière responsable? Faire la différence entre une envie et un besoin? Quel est le fonctionnement d'un emprunt? C'est ce que 800 écoliers du cycle 4.1, apprendront avec des employés de banque bénévoles. L'ABBL (Association des banques et banquiers Luxembourg) organisera la deuxième édition de sa «Semaine de l'argent» du 14 au 18 mars. Le but est de «développer les compétences financières des jeunes pour les préparer à l'âge adulte, où ils auront à prendre des décisions concernant l'argent», explique Philipp von Restroff, de l'ABBL. «Entre 10 et 12 ans, ils sont à même de comprendre la matière». L'âge légal de l'ouverture d'un compte au Luxembourg est 12 ans.

La semaine comprendra des visites à la Banque centrale du Luxembourg et au musée de la Banque de la BCEE, ainsi que des interventions en classe basées sur du matériel pédagogique développé par le Service d'information et de conseil en matière de surendettement (SICS) d'Inter-actions. L'ABBL et le SICS reconnaissent volontiers que leur partenariat peut paraître un peu schizophrène. «En tant qu'ABBL, nous avons dû essuyer la critique d'une tentative d'intrusion des valeurs capitalistes à l'école, admet Philipp von Restroff. Mais nous continuons à penser qu'une stratégie nationale d'éducation financière, comme préconisée par l'OCDE, est bénéfique pour le public et nécessaire», avance Philipp von Restroff.

«Dans certaines familles les lacunes en termes de gestion financière se transmettent de générations en générations, conduisant à des situations de surendettement», acquiesce Christiane Steffen, du SICS. «De bonnes connaissances financières ne garantissent pas qu'un adulte n'aura jamais de problèmes d'argent, tempère-t-elle, mais c'est déjà un bon moyen de se protéger».

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Oncle Picsou le 19.02.2016 14:55 Report dénoncer ce commentaire

    Voilà en marche sur le terrain le cours des "valeurs" de Bettel & Co! Notons le caractère très catholique de la démarche, catholicisme tant décrié par le Gugusse à l'écharpe! Au 19e siècle et ensuite, les instituteurs dans les écoles catholiques (les 2 existaient jadis) incitaient les enfants à alimenter de quelques sous un carnet d'épargne que l'instituteur lui-même gérait tant les parents en étaient incapables! Voici donc l'ABBL, imprégnée de ces vertueuses pratiques de notre bonne mère la Sainte Eglise, qui prend le relais. D'ailleurs, un peu vicaires sur la photo, non? mdr!

  • Pathétique le 21.02.2016 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    Commencer par leur expliquer qu'ici, à part compter son argent, il n'y a rien d'autre à faire...

  • tomy le 19.02.2016 17:10 Report dénoncer ce commentaire

    avec un porte monnaie vide cela va être dur

Les derniers commentaires

  • vindulux le 21.02.2016 15:22 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n’est plus de l’information, mais du racolage (de clients) ! Comme si les enseignants étaient incapables d’expliquer cela aux enfants ! A moins que leurs salaires si élevés les déconnectent de la réalité et du besoin de gérer un budget avec moins de 2000 € au GDL ! Bien sur nos enfants vont rentrée à la maison avec du « matériel pédagogique » aux couleur de la BCCE .

    • La même chanson.. le 21.02.2016 19:12 Report dénoncer ce commentaire

      Vindulux, bien-sûr, je m'attendais a ce que vous détourniez de nouveau le sujet pour parler de votre sujet favoris: les fonctionnaires. Cela devient lassant. Le rôle des enseingnants n'est pas l'enseignement de "la bonne gestion de l'argent". Ils ont assez de boulot à faire inculquer les langues et les sciences. Peut-être que les parents pourraient le faire, non ?

    • Vindulux le 22.02.2016 10:53 Report dénoncer ce commentaire

      @la mauvaise chanson: comment gérer un budget si vous ne savez pas faire une addition et une soustraction? Même si nous sommes le pays des banques, elles n'ont pas leurs places à l'école. C'est comme si on laissait "mac ro" et "putella" donner des cours de nutrition à nos enfants. C’est le rôle des enseignants de donner une éducation et une information la plus neutre possible. Sans oublier qu'une tirelire permet aussi de faire des économies pour gérer son budget.

    • Erratum le 22.02.2016 13:11 Report dénoncer ce commentaire

      C'est le rôle des enseignants et des parents de donner une éducation aux enfants.

  • Pathétique le 21.02.2016 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    Commencer par leur expliquer qu'ici, à part compter son argent, il n'y a rien d'autre à faire...

  • Lili le 19.02.2016 21:06 Report dénoncer ce commentaire

    Comment ça l'ouverture d'un compte bancaire au Luxembourg à l'âge légal de 12 ans ? Dès leur naissance, ils ont presque tous un compte bancaire avec les dons en cadeau de naissance. Il y a des rois mages aussi de notre temps.. et pas un peu.

    • Non.. il y a une distinction: le 20.02.2016 10:34 Report dénoncer ce commentaire

      Aux termes de l'article 47 de la loi du 24 mars 89, tout mineur peut se faire ouvrir un compte en banque dès l'âge de 12 ans avec le consentement de ses parents. L'enfant en sera le gestionnaire. Pour tout compte ouvert entre 0 et 12 ans (pour certains même jusqu'à 18 ans), ce sont les parents qui resteront gestionnaires.

  • tomy le 19.02.2016 17:10 Report dénoncer ce commentaire

    avec un porte monnaie vide cela va être dur

  • Avec le temps tout s'en va le 19.02.2016 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    Très bonne initiative. Quand ils seront grand ils auront encore moins d'argent que leurs parents pour dépenser.