Guerre 14-18

02 août 2014 17:16; Act: 04.08.2014 11:19 Print

Il y a 100 ans, le Luxembourg était occupé

LUXEMBOURG - Samedi, vers 14h, les sirènes du pays ont retenti tandis que les représentants du Luxembourg et de la Grande Région se sont recueillis sur la place de la Constitution.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Xavier Bettel et le Grand-Duc héritier ont commémoré, ce samedi 2 août, le centenaire de l'occupation allemande au Luxembourg. Le 1er août 1914 au soir, les soldats allemands envahissaient le territoire depuis la Belgique, avant d'occuper entièrement le Grand-Duché, le 2 août.

100 ans jour pour jour après cette invasion, les sirènes du pays se sont toutes activées à 14h58 pour deux minutes de recueillement. C'est à ce moment que le Grand-Duc héritier, le président de la Chambre Mars Di Bartolomeo, le Premier ministre Xavier Bettel, la secrétaire d'État à la Défense, Francine Closener, et plusieurs représentants de la Grande Région ont déposé une gerbe au pied de la Gëlle Fra.

Dimanche, le président français François Hollande doit retrouver son homologue allemand Joachim Gauck au monument national du Hartmannswillerkopf en Alsace pour un hommage commun aux combattants des deux pays. Le lendemain, dix-sept chefs d’État, dont M. Hollande, M. Gauck, le roi Felipe VI d'Espagne et le Grand-Duc Henri doivent se retrouver à Liège, en Belgique, pour la commémoration du centenaire de l'invasion de ce pays par les troupes allemandes, qui a déclenché la Grande Guerre.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • pat le 03.08.2014 09:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils étaient occuper... et beaucoup de Luxembourgeois se sont engagé dans la légion étrangère ....

  • Luna le 03.08.2014 21:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un peu d'histoire à certains ne ferait pas de mal! La langue parlée officiel du pays est le Luxembourgeois, et non un patois..... Un parisien serait bien content de parler plusieurs langues comme beaucoup de luxembourgeois le font!!!!!

  • girouette le 02.08.2014 17:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais ils n'ont pas fait la guerre ?

Les derniers commentaires

  • quelmonde le 04.08.2014 21:48 Report dénoncer ce commentaire

    Quand je lis tout ça je suis sidérée. Je suis belge mais je sais que de nombreux luxembourgeois on fait de la résistance dans le maquis en 40 et qu'il y a eu de nombreux héros de part et d'autres de la frontière. Mon grand-père parlait ce patois comme vous dîtes mais également l'Allemand ce qui lui a permis de sauver de nombreux français et belges dans les camps de travail en Allemagne. Ce sentiment de supériorité que certains se donnent me dégoûte. C'est pas ces sentiments que débutent beaucoup de guerres. Ecoutez le discours magnifique du président allemand lors des commémorations de Liège!!

  • vengeur masqué le 04.08.2014 11:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je travaille a Luxembourg et j'en suis content mais il faut arrêter de croire qu'on est redevable de quelques chose ... Le Luxembourg ne serai pas a ce niveau sans ses frontalier de haut niveaux qui tire le pays vers le haut .

    • Choqué le 06.08.2014 00:48 Report dénoncer ce commentaire

      Et pourquoi spécialement les frontaliers de haut niveau,vous vous prenez pour qui vous,qu'en est il des autres?? Nous pourrions aussi avoir des étrangers de tous les niveaux sans pour cela qu'ils soient frontaliers. Nombrilisme et chauvinisme à l'état pure.

  • tiger3 le 04.08.2014 11:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A certains commentaires, apprenais votre histoire avant de critiquer quoique ce soit, ( voir vichy) et Paris libère par le FFI et la police ( qui avant collaborer pour déporter les juifs)

  • nti le 04.08.2014 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Luna .les luxembourgeois sont obliges de parler plusieurs langues pour pouvoir communiqué c'est pour ça qu'on vous les enseigne a l'école .

    • Daisy le 05.08.2014 09:38 Report dénoncer ce commentaire

      On ne le dirait pas...lorsque j'essaie de participer à des évènements organisés par ma commune, ils refusent de parler autre langue que le luxembourgeois, ainsi ils excluent à priori des nouveaux résidents qui n'ont même pas eu le temps encore d'apprendre la langue locale. Et je parle d'une commune tout près de la Ville de Lux, avec au moins la moitié de résidents qui sont étrangers. C'est une honte. Et le bourgmestre est tout fier de ça, ça se voit. D'un côté, il fait semblant, en parlant d'"intégration", tandis que de l'autre, s'il peut faire du mal à un étranger il le fait bien volontiers.

  • Le Fureteur le 04.08.2014 09:56 Report dénoncer ce commentaire

    Votre langue officielle est du "plate deutch" parlé de Maastricht à Strasbourg. Un patoi Rhénan... Désolé pour la fierté nationale entretenue par des politicars de droite et des monarchistes. Même comme ex frontalier et résident permanent, personne ne m'obligera à étudier cette langue en lieu et place de langues plus officielles et reconnues. You can sit on it. I did not leave black lions behind to face red lions here. So be it. Live with it! Pas Parisien ici ( quelle comparaison... ) et multilingue ( 4 ).

    • Simon le 04.08.2014 11:06 Report dénoncer ce commentaire

      Une langue devient officielle a partir du moment ou l’état en décide ainsi. C'est simple. On a d'autres langues officielles très peu parlées en Europe (Estonien, Letton). Mais cela ne veut pas dire qu'elle sont moins 'officielles' ou moins importantes qu'Allemand, Français ou Anglais.