En 2011

22 mars 2012 07:21; Act: 22.03.2012 10:42 Print

La fécondation in vitro tentée par 420 couples

LUXEMBOURG - Alors que la fécondation in vitro intéresse de plus en plus de personnes, elle ne constitue pas une solution miracle.

storybild

En 2011 au Luxembourg, près de 130 grossesses ont été obtenues par fécondation in vitro. Et les demandes ne faiblissent pas. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Voilà huit ans que la fécondation in vitro se pratique au Luxembourg. Plus de 420 couples y ont eu recours en 2011. Un chiffre en augmentation d'après Véronique Debris, sage-femme à la Clinique privée Dr E.Bohler. «L'âge de la grossesse recule. Et la fertilité se réduit avec l'âge. C'est pourquoi le nombre de demandes augmente». Pas de quoi parler de solution miracle pour autant.

90% des fécondations pratiquées aboutissent à un embryon. Mais seules 38% des implantations embryonnaires débouchent sur une grossesse. «Et le taux diminue suivant l'âge de la femme», précise Marc Stieber, gynécologue. Aujourd'hui, l'âge moyen des femmes tentant la fécondation in vitro est de 37 ans. La technique est ouverte aux couples hétérosexuels ensemble depuis deux ans. Pour les autres, c'est au Conseil scientifique de trancher. Les femmes de plus de 45 ans ne peuvent y recourir.

«À part quelques réticences de l'Église, la fécondation in vitro est acceptée au sein de la société», explique le Dr Stieber. Et le gynécologue d'ajouter que les risques pour la grossesse sont quasi similaires à ceux émanant d'une fécondation naturelle: «Le taux de fausses couches plus élevé tient surtout à l'âge». Concernant l'aspect financier, les femmes de moins de 43 ans bénéficient d'un remboursement intégral pour quatre tentatives. Pour les 5% ne répondant pas à ces critères, il s'agit de débourser 4 500 euros par essai.

Thomas Holzer

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • lou le 22.03.2012 10:03 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour cet article car ce sujet reste encore malheureusement trop tabou même si il concerne de + en + de couples. Comment peut on faire cela ? votre commentaire précédent est déplacé. Chaque femme sur cette terre à droit d'être mère naturellement, l'adoption est une solution très différente et en aucun cas la seule ; merci aux médecins, au centre PMA et à toute les équipes médicales !!

  • Xintra le 22.03.2012 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    comment peut on faire cela? moi je pense que si on n'arrive pas a avoir des enfants c'est pour une bonne raison. Alors adoptez! il y a un millier d'enfants qui n'attendent que ca!

  • comete le 22.03.2012 09:03 Report dénoncer ce commentaire

    Le process est long, physiquement et psychologiquement ; quoique à Luxembourg le délais entre 2 FIV et/ou transfert d'embrayons est plus court qu'en France mais avec un taux de réussite de 38 % ...seulement ; je ne peux que vous conseiller de garder espoir, chaque essai à sa chance de réussir ! J'espère un joli bb pour moi en 2012 et toutes celles qui suivent ce parcours !

Les derniers commentaires

  • Jules Césarius le 23.03.2012 13:28 Report dénoncer ce commentaire

    Dans un avenir pas si lointain il n'y aura plus de fécondation ou autre chose in vitro. In vitro fait partie de la biologie moléculaire qui fait parrtie du programme de la section C au lycée classique. Or la réforme de Mme Delvaux prévoit une fusion des "Sciences"(C) et "Economie" (D) et à ce moment la biologie moléculaire disparaîtra du programme parce que pas assez àconomique.

  • une future maman le 22.03.2012 15:08 Report dénoncer ce commentaire

    A tous ceux qui sont en pma, je vous souhaite bcp de courage et battez-vous jusqu'au bout pour n'avoir aucun regret !

  • Val le 22.03.2012 14:11 Report dénoncer ce commentaire

    Arretez de juger les couples qui ont recours à cette technique miraculeuse quand elle fonctionne. Vous croisez tous les jours des bébés issus de FIV!! la démarche d'adoption est très différente. Je souhaite pleins de bébés FIV pour tous les couples qui endurent cette épreuve. Nous ne remercierons jamais assez les médecins pour leur aide !

    • milheiras maria le 13.03.2013 10:20 Report dénoncer ce commentaire

      je a deux petite gemel de fécondation in vitro comme elles son belles um grandre merci a dr jean pierre clesse bientôt je vais voir dr stieber marc je espere que lui me peu aide pour un outre bebe.courage a tous les couples e bonne change!

  • gerard le 22.03.2012 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    même avis que le premier, si la nature a décidé que que non pour certain, ça devrait rester comme ça. Chaque fois que l'homme force la nature, ça engendre une catastrophe, rarement dans l' immédiat mais bien plus tard mais c' est trop tard le mal est fait.

    • lilo le 22.03.2012 15:03 Report dénoncer ce commentaire

      tout d'abord un enfant ce n'est pas une catastrophe ! pour quelqu'un qui a un cancer, c'est la nature aussi qui l'a décidé, ce n'est pas pour ça que la médecine ne soigne pas !

  • Cat le 22.03.2012 12:07 Report dénoncer ce commentaire

    Attention il faut être prête aussi pour adopter car c'est une décision qui ne se prend pas à la légère!