Monnaie régionale

21 décembre 2012 06:32; Act: 20.12.2012 20:36 Print

Le Beki, monnaie courante au 1er janvier

BECKERICH - En janvier, la monnaie régionale du canton de Redange, le Beki, sera introduite.

storybild

«Beaucoup de gens m'ont aidé à préparer le lancement du projet» explique Max Hilbert, coordinateur du projet qui a permis le Beki. (photo: L'essentiel)

  • par e-mail

«Une quarantaine de commerces ainsi que 120 personnes privées sont déjà devenues membres de l'ASBL de Kär pour pouvoir accéder au Beki en janvier», explique Max Hilbert, coordinateur du projet. La cotisation annuelle sera de 10 euros pour une personne privée, 5 euros pour les élèves et étudiants, 100 euros pour les commerces et 25 euros pour les associations.

La monnaie régionale, qui a vocation à relancer l'économie locale, sera accessible à tous, mais ne pourra être dépensée que dans le canton de Redange, qui compte dix communes et 16 000 habitants. Neuf agences de quatre banques différentes (Raiffeisen, Spuerkeess, BIL et BGL) participent au projet. C'est dans ces banques que les membres de l'ASBL pourront retirer ou échanger des Bekis.

Un Beki équivaut à un euro, «pour que le calcul soit facile pour les utilisateurs», ajoute Max Hilbert. Seuls des billets, de un, deux, cinq, dix, vingt et cinquante existeront. «Les montants derrière le zéro pourront être payés en euros», souligne Max et de préciser: «Juridiquement parlant, le Beki est un bon d'achat».

Pour l'instant, 28 000 billets Bekis, pour une valeur de 200 000 euros, ont été commandés à l'imprimerie Faber de Mersch. Quelques précautions ont été prises pour empêcher la falsification des billets. «D'une part, ils ne sont valables que trois ans. Ensuite, il y a des éléments en filigrane plus un bandeau de vernis non imitable et un numéro de série aléatoire».

Chloé Murat

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • cassepasles le 21.12.2012 08:33 Report dénoncer ce commentaire

    quel sera l'avantage de payer en eur ou en beki????pcq là je vois pas a quoi ça sert

  • Superjhemp le 21.12.2012 08:32 Report dénoncer ce commentaire

    A quoi on s'amuse hein !!! En plus les banques font mumusent avec les géniaux instigateurs du projet ! Du grand n'importe quoi !

  • Portos le 21.12.2012 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    Si ces gens sont payés pour cela, qu'ils remboursent leurs salaires et en euros!

Les derniers commentaires

  • Claude le 21.12.2012 18:12 Report dénoncer ce commentaire

    "d'abord ça signifie quoi Beki" Beckerich...Beki...franchement... et Euro, vous savez au moins d'où ça vient??

  • franci le 21.12.2012 16:03 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne sais pas quel est l'avantage du Beki et pourquoi. Tout d'abord ça signifie quoi Beki? et les banques sont-elles partners de l'Etat et si oui a quel jeu joue l'Etat? Pour accepter cette étrange monnaie on se pose des problèmes. Luxembourg fait partie des fondateurs de l'Europe ou c'etait politique tout ce qu'on a écrit la dessous. Bizarre, vraiment bizarre.

  • Portos le 21.12.2012 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    Si ces gens sont payés pour cela, qu'ils remboursent leurs salaires et en euros!

  • Serge le 21.12.2012 08:55 Report dénoncer ce commentaire

    Yuppi, nous avons de nouveau une monnaie nationale ... Äddi euro!!!

    • NightBird le 22.12.2012 01:21 Report dénoncer ce commentaire

      Pas nationale mais régionale

    • Madeleine Hoffmann le 26.12.2012 17:05 Report dénoncer ce commentaire

      Serge@ ech wär och frou wa mer de Euro nët mei hätten awer erëm eise Frang. E Beki oder en aneren blöden Numm muss et jo och nët sinn. Night Bird@ De Frang wär jo gottseidank erëm nationale an hoffentlech nët regional. Mir sin am schreiwen jo nët klenglech. Madeleine

  • cassepasles le 21.12.2012 08:33 Report dénoncer ce commentaire

    quel sera l'avantage de payer en eur ou en beki????pcq là je vois pas a quoi ça sert

    • gujnik le 21.12.2012 09:10 Report dénoncer ce commentaire

      Pour faire court: le canton de Redange sera un monopoly géant :)