Jeunes parlementaires

23 octobre 2012 07:16; Act: 22.10.2012 19:44 Print

Le Parlement des jeunes veut avoir son mot à dire

LUXEMBOURG - Le bureau exécutif du Parlement des jeunes a présenté lundi ses résolutions annuelles.

storybild

De g. à d.: Luc Ramponi, Sammy Wagner et Patrick Weymerskirch ont dévoilé les revendications du Parlement des jeunes. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour le Parlement des jeunes, l'heure du bilan a sonné. «Il est très positif», assure Sammy Wagner, son président depuis 2009. «On s'attaque à des sujets concrets». Et ils n'ont pas manqué lors de cette session 2011/2012. La réforme de l'éducation, la politique d'asile au Luxembourg, l'écologie à l'école, etc.

Autant de sujets sérieux qui, au final, ont donné lieu à des résolutions. Les 60 jeunes parlementaires les ont adoptés lors de l'assemblée plénière de juillet dernier. L'une d'entre elles concerne l'opération Boys&Girls. «Il s'agit de montrer aux jeunes qu'il existe des professions atypiques comme des hommes qui aident à accoucher», explique Sammy Wagner. «Ce serait mieux que l'initiative dure au moins deux jours pour un aperçu du métier».

Les jeunes parlementaires se sont exprimés sur l'interdiction de fumer dans les bars. «Il faut la protection des non-fumeurs et nous voulons l'augmentation du prix de la cigarette». Lors de leurs travaux en commission, ils n'ont pas occulté l'un des dossiers chauds du gouvernement: la réforme scolaire. «Nous ne voulons pas de statu quo, avance Patrick Weymerskirch, secrétaire général du Parlement des jeunes, nous soutenons la réforme de Mady Delvaux dans les grandes lignes, mais il faut soutenir les jeunes de façon individuelle».

Aude Forestier

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Pragma le 23.10.2012 11:07 Report dénoncer ce commentaire

    de voir qu'il y a encore des jeunes qui en veulent et qui s'impliquent dans la vie de la société. Cela change de tous ceux que l'on voit se saouler/droger/fêter et qui seront les futurs boulets de notre société. Merci à vous, cela nous réconcilie ...

Les derniers commentaires

  • Pragma le 23.10.2012 11:07 Report dénoncer ce commentaire

    de voir qu'il y a encore des jeunes qui en veulent et qui s'impliquent dans la vie de la société. Cela change de tous ceux que l'on voit se saouler/droger/fêter et qui seront les futurs boulets de notre société. Merci à vous, cela nous réconcilie ...