Belgique

13 mai 2013 09:10; Act: 13.05.2013 16:19 Print

Le nouveau billet de 5 euros pris pour un faux

Après la France, le nouveau billet de cinq euros, mis en circulation début mai, se voit refuser à plusieurs endroits en Belgique. Qu'en est-il au Luxembourg?

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

En Belgique, la nouvelle coupure de 5 euros n'est pas acceptée par certains distributeurs d'alimentation, mais aussi par des caisses de parking et certains dépôts automatiques dans plusieurs banques, révèlent ce lundi les journaux de Sudpresse.

Certains commerçants refusent également ces nouveaux billets par crainte de se retrouver avec des billets contrefaits, alors que ces nouvelles coupures, moins faciles à copier, ont justement été mises en circulation pour éviter les contrefaçons. Les détecteurs de faux billets recalent également ce nouveau billet de 5 euros car les anciens modèles de détecteurs ne sont pas encore adaptés à ces nouveaux billets, ce qui pousse du coup les commerçants à les refuser également.

Au Luxembourg, selon la Banque centrale du Luxembourg (BCL), contactée par L'essentiel Online, il n'y a «pas de problème majeur». Mais, selon nos confrères de RTL, les parkings Vinci du pays n'accepteraient pas le tout nouveau billet. Un problème qui devrait être réglé d'ici un mois et demi selon le directeur de Vinci Park Luxembourg, Gerard Jeitz. Selon le porte-parole de la BCL, Marc Konsbruck, les sociétés avaient pourtant la possibilité de «tester les billets en amont». Ce qu'ont par exemple fait les Chemins de fer luxembourgeois.

Les billets de cinq à travers le temps et l'Europe: répondez à notre rating!

(sb/L'essentiel Online avec ATS)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Rosen Léiw le 13.05.2013 15:16 Report dénoncer ce commentaire

    De toutes façons,cette monnaie de singe ne vaudra bientôt plus rien,comme le US dollar...que de la dette pour wall street mafia...et notre faillite !

  • Le Grand Méchant Loup le 13.05.2013 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    juste, pour voir... passez vos billets au micro-onde ! .... c'est pour mieux vous suivre mes enfants !

  • Elise moien le 13.05.2013 11:25 Report dénoncer ce commentaire

    D'autant plus idiot que personne n'aurait l'idée d'imiter un billet en changeant toute la partie graphique. Les faux billets essaient de copier les vrais.

Les derniers commentaires

  • Rosen Léiw le 13.05.2013 15:16 Report dénoncer ce commentaire

    De toutes façons,cette monnaie de singe ne vaudra bientôt plus rien,comme le US dollar...que de la dette pour wall street mafia...et notre faillite !

    • Nereus le 14.05.2013 12:47 Report dénoncer ce commentaire

      Kamoulox

  • hélio le 13.05.2013 13:31 Report dénoncer ce commentaire

    toujours présent pour nous faire rire . merci a eux :-)

  • Le Grand Méchant Loup le 13.05.2013 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    juste, pour voir... passez vos billets au micro-onde ! .... c'est pour mieux vous suivre mes enfants !

  • Hollande le 13.05.2013 11:58 Report dénoncer ce commentaire

    Les cartes V-pay ne sont toujours pas accepté au parking de l'aéroport. Et au lieu de faciliter l'entrée en vigueur d'une nouvelle série et de changer tous les billets, les chers bureaucrates de l'EU ont décidé de changer un billet par an. Il est donc évident qu'au moment où le billet de 500€ est accepté et que tous les machines sont adaptés, que tout va recommencer pour la troisième série (en 10 à 15 ans).

  • Elise moien le 13.05.2013 11:25 Report dénoncer ce commentaire

    D'autant plus idiot que personne n'aurait l'idée d'imiter un billet en changeant toute la partie graphique. Les faux billets essaient de copier les vrais.