Buzz au Luxembourg

09 novembre 2015 12:30; Act: 09.11.2015 22:29 Print

Le rappeur Bandana prépare un nouveau coup!

LUXEMBOURG - La chanson «Squad», du gangsta rappeur Bandana, est un véritable succès sur YouTube. Combien de temps le buzz va-t-il durer?

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Certains l'adorent, d'autres le détestent. Une chose est sûre, Bandana, le gangsta rappeur originaire de Belval, ne laisse personne indifférent au Luxembourg. Son clip «Squad» a déjà dépassé les 100 000 vues sur YouTube et le buzz ne risque pas de s'arrêter en si bon chemin. Du haut de ses 19 ans et armé de fausses kalachnikovs, Bandana a déjà prévu un nouveau coup fumant. Il prétend vouloir «détruire» toute la scène rap du Grand-Duché. Et des célébrités sont déjà dans le viseur du rappeur.

«Mon prochain projet est un "diss track" (un rap violent) à l'encontre de Ben Olinger», a affirmé Bandana, lors d'une interview accordée à L'essentiel. Le présentateur vedette, désormais entrepreneur dans la restauration, est dans la ligne de mire de Bandana, après avoir publié quelques photos sur son compte Facebook. Il y a visiblement de la revanche dans l'air. «Olinger est un personnage arrogant, mais il peut au moins se vanter d'avoir une carrière», reconnaît le rappeur.

Bandana rappt für «L'essentiel»

Bandana steigt zum Kult-Rapper in Luxemburg auf - nach seinem Hit «Squad» lädt der 19-Jährige jetzt nach. Im Visier: Ben Olinger.Die ganze Geschichte hier: http://bit.ly/1iNL3OA

Posted by L'essentiel Online de on Monday, 9 November 2015

«Il fait pitié»

De son côté, Ben Olinger a déjà hâte d'entendre la chanson qui lui sera consacrée. L'animateur d'Eldoradio suit avec intérêt le «phénomène» Bandana. «Je pense que nous pouvons lui accorder un minimum de crédit. Il a publié ses vidéos aux bons moments et les réseaux sociaux ont fait le reste», dit-il. Tous les ingrédients étaient effectivement réunis pour faire parler de lui. Une opération de police, une pose de gangster... «Mais ne discutons pas de la qualité de sa musique. Son rap est tout simplement mauvais. Tout le monde trouve qu'il fait pitié», précise Ben Olinger à L'essentiel. Il donne encore deux semaines au rappeur avant de passer à la trappe. «S'il a d'ailleurs besoin de moi pour son "diss track", qu'il n'hésite pas à me contacter.»

Que cela plaise ou non, Bandana bénéficie actuellement d'un véritable battage médiatique. «Plus de 100 000 vues sur YouTube, plus de 1 000 fans sur ma page Facebook en une semaine. Quels autres artistes luxembourgeois peuvent se targuer de tels chiffres?», se demande le jeune rappeur, apprenti en sciences sociales. «Les rappeurs luxembourgeois qui m'ont critiqué ne m'arrivent pas à la cheville et ils ne sont pas près d'atteindre mon niveau», estime le jeune homme. Bandana ne compte plus les critiques des soi-disant «haters» (celles et ceux qui passent leur temps à dénigrer les célébrités). Après avoir vu son clip «Squad», certains l'ont même qualifié de «cancer de l'oreille». Un «diss track» contre Bandana a même fait son apparition sur YouTube. Sans parler des insultes et des menaces.

«Nous sommes sous pression»

«Les gens ne comprennent pas que je joue un rôle», souligne le rappeur. «Je ne suis peut-être pas un exemple dans la vie de tous les jours, mais je ne suis pas un criminel non plus. Au Luxembourg, soyons sérieux, ce type de gangster n'existe pas.» Au-delà des préjugés, il a reçu de nombreuses lettres de fans qui semblent apprécier la qualité de ses chansons. Des filles se montrent également intéressées. «Certaines m'envoient des petits cœurs sur Facebook, d'autres aimeraient recevoir un autographe, voire même plus si affinités... Je ne me prends pas la tête et je reste les pieds sur terre».

Bandana a bien conscience que tout peut s'arrêter du jour au lendemain. «Nous sommes sous pression. Après le succès de la première vidéo, nous allons devoir répondre à une certaine attente». Et concernant les armes factices qui sont apparues dans le clip de «Squad», Bandana a déjà reçu un retour des forces de police. «Tout était légal», affirme-t-il. «Des agents de police étaient morts de rire après avoir vu la vidéo». Et de conclure: «Pour toutes celles et ceux qui me critiquent ou qui me menacent, je n'ai aucun problème. Je les attends de pied ferme, s'ils veulent en découdre avec moi.»

(Jörg Tschürtz/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bimchen le 10.11.2015 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    Plus nul que nul!

  • ca va pas le 10.11.2015 09:18 Report dénoncer ce commentaire

    Si vous les médias continuent à donner la publicité, ça va durer un bon moment.....plus rien a montrer? qq chose de scientifique ou d'un autre vrai artiste au Lux?

  • BAM le 09.11.2015 15:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le toxic René du rap luxembourgeois!

Les derniers commentaires

  • anny le 10.11.2015 19:52 Report dénoncer ce commentaire

    schummm dech mein leiwen jong blameierst eis ganz land mat dengem bellegen ghetto pubbels rap hues absolut keng ahnung dovuner waats de mess an mess hei een op king deng texter sin schaiss hun keen senn an keen rhytmus,an vun 2pac, eminem, maitre gims, diams, sinik, 113, booba etc an dei ganz pallett bass du nach wait eweg,haess besser gees rem an dschoul an faerdeg wei hei sou e schaiss ze rappen an een op king vum pubells rap ze man.siich daer en aneren hobby klengen bubi do hues zevill langweil an dengem lierwen wei sech dann och nach un aner raper dei vun engem ganz aneren niveau weis du

  • drôle! le 10.11.2015 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    vous êtes jaloux

    • Non ! Vous faite pitié ! le 10.11.2015 17:53 Report dénoncer ce commentaire

      N°1 = Poutine : fortune supposée (voir Wikipédia) + Pouvoir (savoir dire « Non » au monde entier). Bandana et Brian Correia = Looser (et déjà boosté à leur maximum) !

    • anny le 10.11.2015 19:55 Report dénoncer ce commentaire

      ahjo an nach eppes meng net dass du um niveau waers dei rapper vun enger ganz anerer branche faerdeg za man well do bas du milchbubbi nach ewait eweg bis du dihin kenns wou deui haut sin, mat harter an eierlecher aarbecht an net mat plastikpistoulen an gelouhnten mercedes class s an enger autosgarage dass de domader de king vu letzebuerg bas

    • drôle! le 10.11.2015 21:25 Report dénoncer ce commentaire

      mais où est ce que vous vous trouvez parmi eux? juste derrière votre ordinateur à dire du mal ! c'est pire que bandana... le pouvoir de l'internet !!!! aaaaaaaah c'est drôle!

    • Finger In The Nose ! le 11.11.2015 19:21 Report dénoncer ce commentaire

      @Drôle! A 3 ans ! Oratilwe Hlongwan, alias DJ Arch Jr, est déjà une star dans son pays. Depuis qu'il s'est produit pour la première fois sur la scène de «L'Afrique du Sud a du talent», le nombre de fans ne cesse d'augmenter sur sa page Facebook. Ce n'est donc pas une surprise qu'il ait gagné la dernière saison diffusée du télécrochet. Il a ainsi empoché l'équivalent de 33 000 euros [Bandana et Brian Correia = Looser (et déjà boosté à leur maximum) !] :

  • Ok je veux bien le 10.11.2015 16:05 Report dénoncer ce commentaire

    Déja dans le rap on a du mal à comprendre les paroles,mais là il braille en quelle langue, je parle couremment 6 langues mais là je ne pige rien du tout

  • bla bla bla le 10.11.2015 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg a enfin trouvé son maître gims

  • ca va pas le 10.11.2015 09:18 Report dénoncer ce commentaire

    Si vous les médias continuent à donner la publicité, ça va durer un bon moment.....plus rien a montrer? qq chose de scientifique ou d'un autre vrai artiste au Lux?