Au Luxembourg

02 avril 2015 11:48; Act: 02.04.2015 12:59 Print

Le risque de pauvreté atteint des sommets

LUXEMBOURG - Le taux de risque de pauvreté a progressé de 4 points en 15 ans, d'après les chiffres du «Panorama social du Luxembourg 2015», présenté ce jeudi à la Chambre des salariés.

storybild

Parmi tous ses voisins, le Luxembourg a le plus faible écart (209 euros) entre le salaire minimum mensuel brut (1 874 euros) et le seuil de risque de pauvreté pour une personne seule (1 665 euros). (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«Si le Grand-Duché est l'un des pays développés au monde, sa richesse se retrouve de plus en plus inégalement répartie au sein de la population», a résumé Jean-Claude Reding, président de la Chambre des salariés. Les chiffres du Panorama social 2015, présenté ce jeudi matin, lui donnent raison. Le taux de risque de pauvreté atteignait, en 2013, 15,9 % de la population. Jamais il n'avait été aussi important au Luxembourg. Plus inquiétant encore, la dynamique montre une augmentation globale de 4 points de ce taux sur les 15 dernières années. Mères célibataires, personnes isolées, les populations à risque sont bien connues. 46,1 % des personnes seules avec enfants sont en risque de pauvreté. 33,9% des locataires sont concernés, contre 9,8% des propriétaires.

Parmi tous ses voisins, le Luxembourg a le plus faible écart (209 euros) entre le salaire minimum mensuel brut (1 874 euros) et le seuil de risque de pauvreté pour une personne seule (1 665 euros). En Belgique, cet écart est de 427 euros, en France de 383 euros. Le niveau des salaires mis en rapport avec le coût de la vie pèse lourd dans la balance. Mais la situation de l'emploi explique également en grande partie ces données. Entre 2013 et 2014, le taux de chômage des jeunes a ainsi progressé de 8,5 points pour atteindre 24%. C'est plus que la moyenne européenne (21,7%).

Autre chiffe révélateur, la part des chômeurs non indemnisés dépasse les 60% en 2014. Elle était sous les 40% il y a dix ans. Depuis 2009, la part des chômeurs de longue durée dans la population totale est également en constante augmentation, approchant la barre des 2%. Si la part de l'emploi à temps partiel involontaire (10,6%) demeure encore inférieure à la moyenne européenne (28,6%), des phénomènes nouveaux se développent au Luxembourg. Ainsi, la proportion des salariés ayant deux emplois a progressé de 2,5 points en six ans pour atteindre 3% de la population.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vindulux le 02.04.2015 13:59 Report dénoncer ce commentaire

    Il est urgent de luttez activement contre la répartition inégales des salaires et des richesses. Un fonctionnaire sur deux gagne plus de 5000€ par mois et ils continuent à ce plaindre alors qu’ils sont les seuls a voir leurs injustifiés salaires et avantages augmenté par le gouvernement. La seule solution viable pour le GDL est de réduire les salaires des plus nantis pour le redistribuer aux travailleurs pauvres, qui ont tous besoin d’une augmentation de plus 1000€ au moins.

  • Rigoberta Menchu le 02.04.2015 16:22 Report dénoncer ce commentaire

    Si les fonctionnaires avaient des salaires de marché, le gouvernement n'aurait pas besoin de nous augmenter (autant) les taxes et on aurait plus de revenu disponible. Rappellons que la hausse de la TVA a touché beacoup plus les pauvres qui dépensent tout leur revenu sur des articles de consommation.

  • resident le 02.04.2015 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    ce n 'est pas Bettel qui a rendu le pays comme cela mais bien Mr Junker qui s'est fait la malle depuis !!!

Les derniers commentaires

  • Geilé le 04.04.2015 05:03 Report dénoncer ce commentaire

    Au gouvernement a vous de jouer la sonnette d'alarme est déclenché courage a eux.

  • Michel Escolano le 03.04.2015 23:30 Report dénoncer ce commentaire

    la semaine derniere la presse disais que tout allez bien , ca change vite

  • Le Lièvre de Pâques. le 03.04.2015 19:27 Report dénoncer ce commentaire

    Je vous prie tous d'arrêter vos disputes pour un week end et d'être amis! Oubliez les taxes, oubliez les banques et oubliez les rulers! Bonne Pâques à tous, mangez un peu de chocolat, mais pas trop quand même!

  • Looza le 03.04.2015 16:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Pier DK. J'accepte vos dires sur moi. Pas de soucis. Ont est bien là pour discuter et entendre tout les avis ;). Ne vous inquiétez pas, je suis moi-même concon vu que je pousse délibérément le bouchon pour avoir des réactions et d'autres façon de penser. Je ne saurais vous aider si vous n'avez toujours pas compris. La répartition de qui paye combien d'impôts, entre habitants et Taxroulés est trop déloyale. Vous dites que les taxes n'iront pas aux pauvres, cela est très clair. Les taxes iront dans le tram/joujou pour Bauschi et autres choses . Sauf que c'est à l'habitant que l'état taxe à mort pour payer tout cela et non aux Taxroulés! Donc ils sont en partie responsable de la pauvreté au Luxembourg. Vous avez raison, je suis contre les taxrulings dans mon pays. Car c'est immoral et degeu lasse envers les habitants. Après, chaque pense comme il veut. Je ne suis pas le seul Lulu du pays à être contre la façon de aire de l'état depuis 20 ans. Allez, salut et bonnes fêtes de Pâques quand même.

    • Pier DK. le 03.04.2015 19:15 Report dénoncer ce commentaire

      Pareillement!

    • Le Fisc le 04.04.2015 09:28 Report dénoncer ce commentaire

      @Looza: Je vois cela un peu autrement. Les sociétés dont vous parlez n'ont aucune incidence sur la pauvreté chez nous. Le fait qu'elles ne payent pas d'impôts chez nous est normal puisqu'elle ne font aucune opération chez nous. Le scandale est plutôt qu'elles ne payent pas d'impôts dans les pays où elles produisent ou bien où elles font des opérations commerciales! Peu importe où se trouve le siège social à mon avis il faut payer les taxes là où se fait le bénéfice et le commerce. En ce sens elles appauvrissent plutôt des gens dans d'autres pays mais pas chez nous

  • Looza le 03.04.2015 15:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au fait tout bien réfléchit, et si ça serait à l'envers??? Et si c'était toute la population luxembourgeoise qui se *Taxroulerait* lol. Tous les habitants ne payent que 0,5-2% d'impôts. Et les Taxroulés actuels payerons minimum 20%. Et bien c'est simple si ça arrive un jour, ça sera les patrons des entreprises Taxroulés qui écrirons des commentaires ici et pas nous.