Religion au Luxembourg

23 mars 2015 09:00; Act: 23.03.2015 10:30 Print

Le voile a bien sa place dans la sphère publique

LUXEMBOURG - La «liberté religieuse» fait figure de seule et unique jurisprudence en termes de signes religieux.

storybild

Le Luxembourg autorise le port du voile à l'école et à l'université. (photo: dr)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Le débat sur le port des signes religieux a rebondi à l'université, en France, où la question du voile islamique divise aussi bien les politiques que les enseignants. Au Grand-Duché, pays d'immigration affirmé comptant près de 12 000 musulmans, le sujet semble moins clivant.

La circulaire de juin dernier du ministre de l'Éducation nationale, Claude Meisch, en est le parfait exemple. Celle-ci autorise les élèves à porter des tenues «qui manifestent ostensiblement une appartenance religieuse». Les lycéennes portant le voile ne représenteraient de toute façon «que quelques cas isolés», selon le ministère.

Quid de la fonction publique?

Concernant l'Université, «la même approche» est choisie, confirme Eric Tschirhart, vice-recteur académique, qui souligne l'importance «du bon sens commun». Une neutralité religieuse est toutefois imposée aux professeurs, tout comme dans l'enseignement public secondaire.

Dans l'entreprise, l'approche varie selon les sociétés. «Juridiquement, un employeur ne peut interdire le port du voile dans l'entreprise, ni obliger une de ses salariées à le retirer sans prendre le risque de violer le principe fondamental de la liberté religieuse», explique Ibtihal El Bouyousfi, avocate spécialisée sur le sujet. «Si refus il y a, il se fera en "off", lors d'un entretien. La question se pose surtout quand il y a un rapport à la clientèle», précise-t-elle.

Reste le cas épineux de la fonction publique, où «la portée exacte de l'obligation de neutralité des fonctionnaires demeure floue». «Le manque de clarification est évident, car il n'y a pas de jurisprudence luxembourgeoise en la matière», conclut l'avocate.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • rené sance le 23.03.2015 10:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce que toutes ces communautés veulent dans un avenir proche c'est d'avoir leures propres écoles religieuses, la décadence est proche avec les guerres de religions en prime

  • chmoune le 23.03.2015 14:19 Report dénoncer ce commentaire

    C'est le début de la fin. A force de tout leur autoriser, on va fini par se faire bouffer. Moi personnellement je pense que chacun à le droit de pratiquer sa religion...à la maison ou dans leur lieu de culte. Mais dans des lieux publics, ça devrait être interdit. Vous allez voir que dans qqes années, à ce rythme, on discutera de la burka. Marre de tous ces religieux, vous avez pas compris que Dieu ou peu importe son nom s'en contre fiche de ce que vous portez. Alors respectez nos coutumes et croyances. Je n'ai pas envie de finir comme en Angleterre.,,,

  • Vive La Vie le 23.03.2015 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    - Innocence et inconscience , il m'arrive parfois de demandé a des jeunes filles et garçons .Si eux ils connaissent Collette ou Sagan leurs biographie ou leurs écries .Parlé de la"Liberté Chérie"aussi parlé de leurs maternités ..(euh).!!! Le Voile est un uniforme social déguisé. Coda récupéré par une communauté qui par leurs des dits "érudits" veulent asservir un vide intérieur culturelle d'une population qui se croie en perdition social . Le jour a la sortie de l'école lorsque votre enfant dira "tu sais , toi tu es un ou une parce que .Vlan "N..que ta mère " Alors tes valeur nul seront

Les derniers commentaires

  • cpia le 23.03.2015 15:09 Report dénoncer ce commentaire

    Le voile n'a pas sa place. Tout comme l'islam

  • Caro le 23.03.2015 14:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'aimerais bien voire tout le monde en Burka Ninja au Luxembourg la police aurait du boulot Non mais franchement c'est inamissible

  • Luxembourg le 23.03.2015 14:31 Report dénoncer ce commentaire

    Ca n'a rien à faire dans notre éducation. Manque d'intégration dans nos origines, etc....

  • chmoune le 23.03.2015 14:19 Report dénoncer ce commentaire

    C'est le début de la fin. A force de tout leur autoriser, on va fini par se faire bouffer. Moi personnellement je pense que chacun à le droit de pratiquer sa religion...à la maison ou dans leur lieu de culte. Mais dans des lieux publics, ça devrait être interdit. Vous allez voir que dans qqes années, à ce rythme, on discutera de la burka. Marre de tous ces religieux, vous avez pas compris que Dieu ou peu importe son nom s'en contre fiche de ce que vous portez. Alors respectez nos coutumes et croyances. Je n'ai pas envie de finir comme en Angleterre.,,,

  • Ban Nane le 23.03.2015 14:09 Report dénoncer ce commentaire

    Ma réligion à moi, le bananisme, me dicte de m'habiller qu'avec des peaux de bananes. Vous m'avez déjà vu me ballader ainsi en public?