À l'Uni

29 décembre 2011 07:22; Act: 29.12.2011 11:15 Print

Les doctorants se sont unis en une association

WALFERDANGE - LuxDoc est une association regroupant les doctorants de l'Uni et les chercheurs, pour défendre leurs intérêts et créer du lien.

  • par e-mail
Sur ce sujet

«L'idée est née il y a un an, en raison d'un problème avec la loi réglant la durée du doctorat. Il y avait une contradiction entre la loi et le règlement grand-ducal. L'Uni est la seule université où ce point est ainsi réglementé. Nous devons pouvoir décider nous-mêmes du temps dont nous avons besoin pour notre doctorat», explique Anne Franziskus, présidente de LuxDoc.

Cette association, dont les statuts viennent d'être déposés, a pour objet de regrouper les doctorants de l'université et ceux financés par le Fonds national de la recherche. Soit quelque 380 doctorants en tout. À peine née, l'ASBL compte déjà une cinquantaine de membres. «Nous nous sommes rendu compte que nos besoins et revendications n'étaient pas très visibles», reprend Anne Franziskus, 28 ans, qui effectue un doctorat en linguistique.

«On veut inciter à un échange»

«Il nous fallait un organe qui soit un interlocuteur», auprès de la direction de l'université et des autorités politiques. «Nous avons créé différents groupes de travail et nous essayons de nous impliquer dans les discussions sur la nouvelle loi sur l'université», ajoute Luc Belling, membre du bureau de LuxDoc, lui aussi doctorant.

Un autre objectif de l'association est de créer du lien entre doctorants et chercheurs. «Quand j'ai commencé, j'étais un peu isolée dans le laboratoire et sur le campus. Avec cette prise de conscience qu'on a des revendications, on devient un groupe», estime Anne Franziskus. «On veut inciter à un échange, et, à long terme, organiser des événements pour les doctorants».

Jérôme Wiss