Réforme du lycée

06 février 2012 12:16; Act: 20.03.2012 10:26 Print

Les nouvelles technologies privées de cours?

LUXEMBOURG - La ministre de l'Éducation nationale veut interdire aux élèves de filmer dans l'enceinte scolaire. Pourquoi une telle mesure? Comment réagissent les lycées?

storybild

Selon le directeur du LTC, «les jeunes font preuve d'une certaine naïveté face aux nouvelles technologies». (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La semaine dernière, le ministère de l'Éducation nationale publiait quatre propositions de règlements grand-ducaux qui s'ajouteront au texte de la réforme scolaire. Si ces propositions sont adoptées, il sera, entre autres, interdit de filmer dans l’enceinte de l’école sans autorisation préalable. Contacté par L'essentiel Online, le ministère revient sur cette mesure, qualifiée de «préoccupation croissante» sur le site Internet de la réforme scolaire.

«L'utilisation de téléphones ou autres outils pour filmer dans l'enceinte scolaire n'est pas un gros problème au Luxembourg, mais il a y eu des cas isolés et on s'est dit qu'on devait inscrire une mise en garde dans la loi afin de rendre les jeunes plus attentifs au droit à l'image», explique Myriam Bamberg.

Photos et vidéos prises en classe, insultes entre élèves ou envers les profs sur les réseaux sociaux... Du côté des lycées on a bien compris le problème. Les nouvelles technologies chamboulent leur quotidien. C'est le cas au Lycée Vauban* pour qui c'est «un vrai sujet de réflexion». «On est train de refondre notre règlement intérieur en grande partie à cause de ça», explique Daniel Bourgel, directeur de l’établissement.

«On veut faire réfléchir nos élèves»

«Les nouvelles technologies évoluent à une vitesse folle, on ne peut pas lister ni énumérer les dérives possibles ou à venir dans un règlement d’interdits», explique-t-il. «Le nouveau règlement intérieur mettra l’accent sur la responsabilisation des élèves et leur éducation civique pour que l’usage qu’ils font des outils technologiques s’inscrive dans les règles du bien vivre ensemble. C’est un sujet qui concerne et intéresse nos élèves qui y travaillent avec les adultes de la communauté scolaire.»

Un point de vue partagé par Jean-Paul Lenertz, directeur du Lycée technique du Centre. «L'usage des GSM et des autres outils est très difficile à contrôler, les jeunes les utilisent de façon inconsciente. La seconde d'après c'est en ligne». Également président du Collège des directeurs de l'enseignement secondaire technique, il estime «très important de les sensibiliser car la sanction seule ne règle rien. L'an dernier on s'est rendu compte de l'existence d'un groupe Facebook contre un de nos professeurs. Un groupe public. Les jeunes (et pas qu'eux) font preuve d'une certaine naïveté face aux nouvelles technologies».

* NDLR: Le lycée Vauban n'est pas concerné par la réforme scolaire puisque c'est un lycée français.

(FR/L'essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • la verdad le 08.02.2012 03:11 Report dénoncer ce commentaire

    je suis d'accord, directeurs et proffesseurs montrez l'exemple et laissez vos portables dans vos casiers, ça evitera surtt aux profs d'aller sur facebook ou autres sites du genre pendant que les élèves écrivent un contrôle ;-)

  • Rupicola le 07.02.2012 17:10 Report dénoncer ce commentaire

    La technologie va à une vitesse folle. arrêtons donc la technologie ! Fallait y penser... N'arrêtez pas l'école en tout cas. Même si ça devient compliqué !

  • vince le 07.02.2012 16:28 Report dénoncer ce commentaire

    La meilleure chose à faire serait que tous les élèves doivent déposer leur(s) GSM en arrivant à l'école et uniquement le reprendre à midi et le soir

Les derniers commentaires

  • Aris le 08.02.2012 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    Le logis de la techno est la discothèque, et non pas les lycées. Pour une fois, madame, vous avez raison.

  • Fair-play le 08.02.2012 10:53 Report dénoncer ce commentaire

    que filmer le prof. bourré qui ne sait pas se tenir droit dans son cours, c'est plutôt délicat pour ses supérieurs.

  • la verdad le 08.02.2012 03:11 Report dénoncer ce commentaire

    je suis d'accord, directeurs et proffesseurs montrez l'exemple et laissez vos portables dans vos casiers, ça evitera surtt aux profs d'aller sur facebook ou autres sites du genre pendant que les élèves écrivent un contrôle ;-)

  • Pinto le 07.02.2012 18:40 Report dénoncer ce commentaire

    A qui interdira-t-on le GSM et qui sera autorisé à en avoir un sur lui?

  • francoise le 07.02.2012 18:30 Report dénoncer ce commentaire

    L usage du GSM est interdit dans l enceinte de plusieurs etablissements scolaires de la région d' Arlon (peut etre ailleurs aussi). Cela n'a rien de choquant quand on voit comment les jeunes peuvent être accros a leur téléphone.