Made in Luxembourg

01 juillet 2013 10:00; Act: 01.07.2013 11:07 Print

Moulins de Kleinbettingen se diversifie encore

KLEINBETTINGEN - Moulins de Kleinbettingen mise sur le développement d’un packaging innovant.

storybild

Le sachet de farine fermable avec bec verseur permet à l’entreprise d’aller sur de nouveaux marchés. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

«Jusqu’au lancement de notre produit Farin’UP en 2011, nous n’étions pas présents à l’étranger avec le sachet d'un kilo de farine traditionnel, qui se trouve partout. Alors qu’avec ce type de conditionnement, nous avons commencé à intéresser des partenaires à l’extérieur du Luxembourg», observe Jean Muller, directeur, héritier d’une famille de meuniers depuis 1704, propriétaires depuis 1921 des Moulins de Kleinbettingen. Les deux moulins ont écrasé 110 000 tonnes de blé l’an dernier, pour fournir les boulangeries artisanales et industrielles, les biscuiteries, les fabricants de pâtes et la grande distribution.

Même si elle ne pèse pour l’heure qu’entre 2 à 4 % d’un chiffre d’affaires supérieur à 40 millions d’euros, la farine en sachet fermable avec bec verseur a permis de franchir un nouveau cap. Connue au Grand-Duché pour ses farines Kleinbettener Millen et Favorita, l’entreprise a placé son innovation dans une grande partie des supermarchés du pays. Farin’UP est aussi présent en Allemagne, en Belgique et en Suisse. «Nous sommes en discussion pour exporter en Russie, en Autriche et aux Pays-Bas», complète Jean Muller.

Dix-huit nouveaux produits ont été lancés sur le même principe. La société conditionne sa propre production comme la semoule ou le son de blé, mais aussi celles de ses fournisseurs en graines. Un positionnement qui vise le haut de gamme, appuyé par une stratégie marketing sur le Net. «Depuis notre page Facebook, 200 blogueurs écrivent depuis deux mois des recettes à partir de nos produits», se félicite le directeur. Une belle visibilité pour Moulins de Kleinbettingen, dont le principal «problème» reste «la méconnaissance que nos produits sont fabriqués au Luxembourg».

(Mathieu Vacon)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Mich L le 01.07.2013 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    A l’heure où nous parlons d’économiser, de réduction des couts d’écologie, d’utiliser du recyclé, de faire diminuer les emballages qui remplissent nos décharges. Voilà une belle et grande idée lumineuse. Le consommateur n’en a que faire des emballages ce qu’il veut se sont des prix attractifs et ne pas remplir ses poubelles qui sont déjà hors de prix. Idée Géniale mais à contre-courant .

  • Pragma le 01.07.2013 14:36 Report dénoncer ce commentaire

    Cette idée a été développé par feu la société Proportions, qui me semble-t-il a été reprise en partie par les Moulins de Kleinbettingen. J'avais vu cela à l'époque (2010) et je trouvais cette idée géniale. Tant mieux que cela soit de nouveau sur le marché ... Bonne chance à eux.

Les derniers commentaires

  • Pragma le 01.07.2013 14:36 Report dénoncer ce commentaire

    Cette idée a été développé par feu la société Proportions, qui me semble-t-il a été reprise en partie par les Moulins de Kleinbettingen. J'avais vu cela à l'époque (2010) et je trouvais cette idée géniale. Tant mieux que cela soit de nouveau sur le marché ... Bonne chance à eux.

  • Mich L le 01.07.2013 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    A l’heure où nous parlons d’économiser, de réduction des couts d’écologie, d’utiliser du recyclé, de faire diminuer les emballages qui remplissent nos décharges. Voilà une belle et grande idée lumineuse. Le consommateur n’en a que faire des emballages ce qu’il veut se sont des prix attractifs et ne pas remplir ses poubelles qui sont déjà hors de prix. Idée Géniale mais à contre-courant .

    • Minimirette le 01.07.2013 16:53 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis d'accord L'idée est bonne : farine sans OGM, agriculture raisonnée ... mais emballage uniquement plastique !!! Cela fait exploser le cout du produit, les déchets, et perso je met ma farine dans une boite une fois ouverte... Un packaging alternatif aiderait à parfaire cette bonne