Plan social

14 décembre 2012 07:25; Act: 14.12.2012 10:15 Print

Objectif Plein Emploi va sabrer des emplois

SCHIFFLANGE - Dans la tourmente en raison d'un gros déficit, l'ASBL Objectif Plein Emploi prépare un plan social.

storybild

Objectif Plein Emploi est à son tour dans la tourmente, quelques mois après les déboires importants de l'ASBL ProActif. (editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Objectif Plein Emploi (OPE) prépare un plan social. La direction l'a annoncé jeudi à ses employés. Selon une source de «L'essentiel», ce plan social pourrait conduire à 35 licenciements, soit environ un tiers des effectifs de l'ASBL, qui compte une centaine d'employés. Un chiffre que les responsables d'OPE ont refusé de commenter, affirmant qu'aucun objectif chiffré n'a encore été défini. Pour l'instant, les négociations sur le plan social n'ont pas encore commencé et aucune échéance n'a été fixée pour leur aboutissement.

Les départs, volontaires ou contraints, ne concerneraient que l'ASBL. Le réseau OPE, qui couvre plus d'une cinquantaine de communes luxembourgeoises, et emploie quelque 700 personnes, «ne serait quant à lui pas touché, pour le moment», précise Christina Schürr, la porte-parole d'OPE. Ce plan social semble être la conséquence directe des graves problèmes financiers d'Objectif Plein Emploi. Un rapport d'audit, commandé par le ministère du Travail, avait révélé en octobre dernier un déficit estimé à 6 ou 7 millions d'euros.

Créée en 1999 à l'initiative de l'Action sociale pour jeunes (ASJ) et de l'OGBL, OPE œuvre notamment au développement social et à l'insertion professionnelle.

(Jérôme Wiss)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Peter Alaoui le 14.12.2012 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu de redonner à l'état les surplus d'argent de fin d'année pour le budget prochain, les administrateurs et leurs chargés de direction ont préféré dépensé inutilement dans des déménagements, des embauches,des frais de structure hallucinants, des jeux de pouvoir avec des pressions sur le personnel, et des restructurations bidons laissant la porte ouverte à des pseudo-promotions internes avec des salaires mirobolants. Et dans tout ça, ces décideurs, dans leurs faits et gestes, ont oublié pour qui et pourquoi ils étaient là...Quelle honte! Par Solidarité, que ceux ci démissionnent! Vite!

  • Alain le 15.12.2012 18:15 Report dénoncer ce commentaire

    Le comble que la direction s'est offerte le luxe d'engager encore une secrétaire au mois d'octobre (avec les bonnes relations)alors que la direction s'avait déjà qu'il y aura un plan social

  • anonyme le 14.12.2012 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    une asbl, qui accepte que les dirigeants et technicien laisse faire des travaux chez leurs copins et copinnes avec ls moyens de l asbl et avec leurs fetes houleuses. Ca ressemble un peu à la DDR

Les derniers commentaires

  • Un exploite le 11.01.2013 20:09 Report dénoncer ce commentaire

    Oui vous les dirigeants êtes blancs comme neige bien sur En tout cas votre réseau est géré de façon le moin que l on puisse dire. De façon étrange Pas de sous pour acheter des chaussures ou des planches neuves par ex mais des sous pour acheter des engins qui ne servent presque jamais. Je ne dis pas quels engins mais en privé je citerais volontiers genre de bidule de fous à.. Plusieurs dizaines de milliers d euros. Alors que les communes en sont équipées et en mieux souvent Alors l huile stp. En rajoute pas. Avec tes posts. Bidons.

  • justice le 08.01.2013 15:15 Report dénoncer ce commentaire

    Que les administrateurs soient responsables, ne dégagent pas pour autant la responsabilité du ministère du travail, que le ministre à lui même reconnu. Si vous commentez les supposées fautes de gestion d'OPE, marquez autant d'acharnement à marquer celles du ministère SVP.

    • Un qui est pas ne de la dernière pluie le 11.01.2013 20:14 Report dénoncer ce commentaire

      Le post des salles de bains bizarre personne ne contredit ni oppose un démenti Autre truc maintenant c est la faute du ministère. Et les salaires de ministres des boss c est sa faute aussi Bref faut pas renverser les rôles stp

  • Jacques le 17.12.2012 19:44 Report dénoncer ce commentaire

    Une question pertinente Pourquoi les services de proximité bossent chez les riches pour dix euros factures nets de l heure. Et. Même chose pour les pauvres. Passez vous la question ça arrange certains ps quand je dis riches c est parfois de l euphémisme. Ex roule en jaguar salue même pas les ouvriers. Et tarde à payer. Ou encore tellement rapias que ça pleure un rabais. La honte sur vous qui couvrez cela. Mince mais l état paye. Bien sur

    • Indigne et dégoute le 17.12.2012 20:15 Report dénoncer ce commentaire

      Je rajoute. C est ça une sable censée aider les chômeurs. Mes fesses. Mais tout se paiera rubis sur ongle Je suis ok bosser chez un millionnaire mais pourquoi une vieille dame veuve vivant au minimum de revenus retraite paie le même prix qu un richard avec. Villa et jaguar , c est anormal. Ça sent mauvais à quand une enquête parlementaire. Je n invente rien vérifiez

    • théo le 19.12.2012 21:11 Report dénoncer ce commentaire

      Indigne et dégouté, mais c'est la vérité

  • Un qui se laissera pas faire le 17.12.2012 17:06 Report dénoncer ce commentaire

    Un beau panier de crabes ou les amis des amis se partagent les postes fixes et les chômeurs trinquent cigr cigl regardez qui dirige et comment ilsonteuleur poste je vois des gars qui bossent dure jamais malades et hop renvoi Adam par contre de vrais fainéants ont leur contrat fixe fest contract cherchez l erreur dirigeants directeurs agents d exploitation local à salaires émet avantagés de ministres désole trop c est trop par contre les ouvriers eux qu'elles que soient leurs compétences ou qualités ou diplômes tous au salaire minimum env 1500euros des chefs embauchés sans compétence aucune

  • Alain le 15.12.2012 18:15 Report dénoncer ce commentaire

    Le comble que la direction s'est offerte le luxe d'engager encore une secrétaire au mois d'octobre (avec les bonnes relations)alors que la direction s'avait déjà qu'il y aura un plan social

    • Henri le 16.12.2012 08:09 Report dénoncer ce commentaire

      En effet, il ya eu des embauches récentes de la part des chargés de direction et approuvées par les administrateurs d'OPE. Ils avaient tous connaissance des problèmes financiers accumulés et à venir. En effet, là on peut parler gestion inconsciente mettant en danger l'emploi de leurs collaborateurs. Ne serait-ce pas à eux de payer leurs fautes? Eh bien OUI! L'état et les conseils d'administration des CIG devraient intervenir pour assainir cette situation, de façon à ce que ce soit les bonnes personnes, "les protégés-planqués" aux salaires mostrueux qui soient renvoyés chez eux...

    • Anonymous le 16.12.2012 21:08 Report dénoncer ce commentaire

      Cette secrétaire est peut être très compétente et pas chère , autant la garder et profiter d'un plan social pour en remercier d'autres. Ensuite, supprimer les gros salaires et les personnes les moins motivées pour espérer repartir avec un maximum de chance de réussir son futur. Un plan social sert aussi à cela. Maintenant, il est plus facile de critiquer méchamment que d'être constructif. Souhaitons plutôt à cette asbl de relever ce défit et pensez aux salariés qui a la veille de Noël traversent surement une situation pas facile à vivre.

    • alain le 17.12.2012 17:58 Report dénoncer ce commentaire

      pas chère, mon oeil, demande son salaire

    • Hippie le 17.12.2012 19:39 Report dénoncer ce commentaire

      Oui mon œil et par contre le salaires des ouvriers chômeurs obligés de travailler pour les nantis retraites ou non c est le salaire minimum hé hé par contre les travaux du service de proximité sont facturés ... 11,5 euros de l heure TVA comprise soit 10e net. Même pas le coup de leurs machines et essence. Honteux c est dégueulasse et quand qu'un cause trop son contrat est pas renouvelé il est grand temps que cela change enquêtez avec la justice vous verrez au fait pourquoi des retraites riches avec plusieurs maisons ou apparats loues font tout faire par le cigr .... Étonnant non j ai les cas

    • toni le 17.12.2012 23:05 Report dénoncer ce commentaire

      La secretaire possede une residence, un appartement, je crois qu'elle n est pas conforme aux pauvres chômeurs qui ont besoin. Elle a était embauchée par ses relations, et elle n'a plus envie de bosser. Elle touche plus de salaire que nous tous, ......mais elle est belle...

    • Y en a marre le 18.12.2012 19:22 Report dénoncer ce commentaire

      Ah bon eh bien moi je vais pas me laisser faire j ai une vraie paire de c****** et je n ai plus peur de rien ni de personne vous dites courage les chômeurs moi j en ai rencontrons nous et battons nous quand vous connaissez le parcours et le pedigree de certains dirigeants ne nous laissons plus faire je n ai pas le plaisir ni l insigne honneur de connaître cette secrétaire mais les donneurs de leçons ça je connais très bien mais la je vais réagir de façon adéquate et directe Action RÉACTION achat de matériel hors de prix et pas de sous pour payer du matériel utile aux chômeurs même les gant

    • Fini de baisser le froc le 18.12.2012 19:41 Report dénoncer ce commentaire

      Alain on est ok avec toi unissons nous et dénonçons avec preuves à l appui ce que l on sait et qui nous paraît anormal pas de vengeances gratuites des faits avérés montrons cela aux journalistes par ex de l essentiel ne rien exagérer ne pas mentir mais ne plus se laisser faire quand j entends qu, ils se plaignent de leur paie mince. Un de mes grands chefs adresse tu l entends il est exploité gagné que dalle. Mais mon ami que diable fais tu donc chez opération plein emploi ou les poches c est selon

    • Alain le 19.12.2012 21:32 Report dénoncer ce commentaire

      des preuves , j'en ai assez noir sur blanc

    • Un qui se laisse pas marcher dessus sans le 20.12.2012 19:06 Report dénoncer ce commentaire

      Alain il faudrait se rencontre ils nous prennent pour des marionnettes on vas voir qui aura le dernier mot dans cette histoire comment faire pour se voir