Dress code

10 mars 2014 10:00; Act: 10.03.2014 10:40 Print

Tenue correcte exigée dans l'enceinte du lycée

LUXEMBOURG - Une quinzaine de lycées ont choisi de mettre en place une charte vestimentaire.

storybild

Aucune règle spécifique concernant la tenue vestimentaire au lycée n'existe au niveau national. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Avec l'arrivée des beaux jours, les tenues risquent fort de se raccourcir dans les lycées du Luxembourg. La question du «dress code» devrait d'emblée être remise sur le tapis. Mais aucune règle détaillée et spécifique n'existe au niveau national. Seul le règlement grand-ducal du 23 décembre 2004 stipule, sans plus de précisions, que «la tenue vestimentaire des élèves doit être correcte».

Une quinzaine de lycées ont pourtant décidé de se baser sur ce règlement pour imprimer des règles plus précises. Le Lycée technique Mathias-Adam (LTMA), à Pétange, fait partie de ceux-là. Depuis la rentrée pour être plus précis. «La charte interdit les décolletés exagérés, les jupes trop courtes, les tee-shirts avec des slogans tendancieux ou les couvre-chefs à l'intérieur des salles de classe», détaille Myriam Pierre, attachée de direction au LTMA. Elle reconnaît que les quelques cas à problème arrivent principalement à l'approche de l'été, mais elle n'en répertorie pas plus d'une dizaine par an. Le tout sur un lycée comptant plus de 1 900 élèves. «Les parents sont convoqués, mais le lycéen n'est jamais renvoyé pour cela», précise-t-elle.

D'autres établissements n'ont tout simplement pas choisi de réglementer en la matière. C'est notamment le cas du Lycée Aline-Mayrisch, à Luxembourg-Ville. «Nous n'avons connu aucun problème à ce jour», explique le directeur, Gaston Ternes.

(Thomas Holzer)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lmao le 10.03.2014 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    Y a pas que les filles. Je vois des garçons porter des pantalons si bas qu'on se demande pourquoi ne pas l'avoir laissé chez eux. D'autres portent des pantalons tellement serrés qu'il serait tout à fait envisageable de considérer qu'ils n'ont plus les moyens de procréer. Mais la palme d'or revient sans doute aux crétins qui portent un foulard et une caquette en classe... et accessoirement des lunettes de soleil dans les couloirs.

  • le pourfendeur le 10.03.2014 10:35 Report dénoncer ce commentaire

    Je vois déjà arriver tous ces commentaires réactionnaires sur le retour de l'uniforme dans les écoles!

  • Billy le 10.03.2014 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    Le retour à l'uniforme est la meilleure des choses. Moins d'inégalité, moins de provocation, moins de clownesque attitude, moins de dépenses au niveau des tenues. La liberté d'expression ... Les jeunes et moins jeunes ont droit à ça ... Mais d'abord, ils doivent apprendre à apprendre, apprendre à écouter ... La liberté d'expression, ce n'est pas avoir sur son t-shirt un écrit du style "Naughty girl" "b****" "f*** All" etc .

Les derniers commentaires

  • Aua aua le 10.03.2014 15:41 Report dénoncer ce commentaire

    Bon sang quel problème!!!! N'y a-t-il pas d'autres problèmes?

  • Jean le 10.03.2014 14:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas un problème homme/femme ! Ras-le-bol de ces féministes qui hurlent pour tout et pour rien. Il s'agit d'éducation et de respect des autres. NON, des jeunes sans bonne éducation ne savent pas ce qu'ils font ! La faute aux parents avant tout !

  • dan weiler zum tur le 10.03.2014 14:02 Report dénoncer ce commentaire

    et pourquoi, ce dress-code apparemment ne touche que les jeunes femmes? ne serait-ce pas la du sexisme? il y a deux jours c'était la journée mondiale de la femme, aujourd'hui on voudrait, ici au luxembourg, mettre en place un dress code qui leur serait destiné. pour les t-shirts je serais d'accord mais pourquoi interdire un décolleté ou une jupe courte? pourquoi alors ne pas imposer une cagoule, une grande robe noire....

    • Marmotte le 10.03.2014 14:23 Report dénoncer ce commentaire

      Utiliser l'argument du sexisme quand on parle de restreindre le port des vêtements qui différencient le plus filles et garcons (donc une mesure qui rétablirait l'égalité entre eux), il n'y a que des féministes qui pourraient dire ca sans s'étouffer...

  • lmao le 10.03.2014 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    Y a pas que les filles. Je vois des garçons porter des pantalons si bas qu'on se demande pourquoi ne pas l'avoir laissé chez eux. D'autres portent des pantalons tellement serrés qu'il serait tout à fait envisageable de considérer qu'ils n'ont plus les moyens de procréer. Mais la palme d'or revient sans doute aux crétins qui portent un foulard et une caquette en classe... et accessoirement des lunettes de soleil dans les couloirs.

  • Michel le 10.03.2014 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    On ne parle pas des petits enfants: à 15 ans, les jeunes savent qu'est-ce qu'ils portent et pourquoi le portent. On n'est pas en pays islamique, ici.