Tennis ATP

06 mai 2015 13:21; Act: 06.05.2015 17:34 Print

«Un tournoi haut de gamme au Luxembourg»

LUXEMBOURG - Yvon Gérard, manager général du Moselle Open, se confie au sujet du tournoi ATP sur gazon qu’il voudrait voir naître, dès 2016, au Grand-Duché.

storybild

«Si le projet aboutit, nous bénéficierons de l’expertise de Wimbledon, nous aurons le même gazon.» souligne Yvon Gérard. (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

L’essentiel: D’où est venue cette idée ?

Yvon Gérard: Depuis cette saison, il y a une semaine de plus pour les tournois sur gazon dans le calendrier ATP. Cette année, dans la dernière semaine avant Wimbledon (21-28 juin), il n’y a que le tournoi de Nottingham. Une case existe. Jean-François Caujolle (Open 13, Nice, ex-Bercy et ex-Bruxelles) et moi avons l’expérience de l’organisation de tournois et pour nous le Luxembourg serait un lieu idéal. Avec Olivier Mutis, qui a gagné Wimbledon en juniors et qui est un local, nous avons quelqu’un de parfait pour l’aspect sportif.

Pourquoi avoir pensé au Luxembourg?

Le Luxembourg est à une heure d’avion de Londres et il existe une proximité historique entre le Grand-Duché de Luxembourg et la monarchie britannique. Nous voudrions faire un tournoi dans l’esprit du Luxembourg. Un tournoi haut de gamme et nous disposons pour cela d’un fort appui de Wimbledon. Si le projet aboutit, nous bénéficierons de l’expertise de Wimbledon, nous aurons le même gazon. Par ailleurs, le Luxembourg est un pays de tennis et c’est quelque chose de très important pour nous.

Où en est ce projet?

Nous avons informé le gouvernement luxembourgeois et M. Bettel depuis plusieurs semaines de ce projet à travers un dossier détaillé. Désormais, nous cherchons un lieu. Nous avons étudié les clubs existants et les possibilités. Mais il faut trouver ce site. Si nous le trouvons, j’estime à 100% les possibilités de réussite du projet.

Quand le tournoi pourrait-il commencer?

Nous pensons qu’il est possible de le démarrer en 2016. Mais il faut aller vite.

Quel espace faudrait-il?

Il faudrait quatre à cinq courts. Un central, un court bis et trois d’entraînement. On peut partir d’un existant ou d’un terrain vague, nous pouvons construire des installations en bonne partie éphémères. Nous avons lancé le projet mais à présent nous souhaitons que les Luxembourgeois s’approprient l’événement. Sans le monde du tennis luxembourgeois, nous ne pourrons rien faire.

Faut-il que ce soit dans la capitale?

Nous n’avons pas de religion là-dessus. Nous tenons à ce que ce soit dans ce pays qui est à une heure d’avion de Londres et qui est un carrefour européen.

Quel impact pourrait avoir ce tournoi?

Ce serait un tournoi ATP 250, ce qui pourrait représenter, à l’instar du Moselle Open, un budget d’environ 3 millions d’euros et des retombées deux à trois fois supérieures. D’un point de vue image, ce serait un énorme buzz pour le Luxembourg avec de grandes chances d’attirer au moins trois joueurs du top dix mondial qui prépareront Wimbledon. Nous pensons que cela pourrait être très précieux pour la notoriété du pays.

Gilles Muller pourrait-il y être associé?

Il n’est pas dans la boucle actuellement car il joue encore et c’est compliqué mais c’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup et il fait partie de l’avenir. Ce serait l’ambassadeur évident du tournoi.

Cela veut-il dire que vous pourriez prendre du recul avec le Moselle Open?

C’est un projet complètement différent.

(Recueilli par Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • CROAC le 07.05.2015 11:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ne revez pas, ce projet n'est que de la poudre aux yeux et ne verra jamais le jour!...

  • TramO le 06.05.2015 23:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Puis pas de dépaysement a l'horizon, il pleurera aussi ici !!

  • FullmétalJF le 06.05.2015 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    Un très beau projet, d'autant plus intéressant que la saison sur herbe est éphémère et que les tournois sur herbe sont rares. Mais il ne faut pas rater son coup et faire comme à Rosmalen (NL) où l'état des courts a souvent été critiqué... Bonne chance aux commanditaires et aux organisateurs !

Les derniers commentaires

  • CROAC le 07.05.2015 11:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ne revez pas, ce projet n'est que de la poudre aux yeux et ne verra jamais le jour!...

  • TramO le 06.05.2015 23:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Puis pas de dépaysement a l'horizon, il pleurera aussi ici !!

  • Jaimy le 06.05.2015 23:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les 2% de TVA supplémentaire c'est pour financer ce genre d'idée de génie ..... Pendant que le peuple serre la ceinture. Inadmissible !!!

    • Susi le 07.05.2015 08:26 Report dénoncer ce commentaire

      Les 2% actuels sont pour les services de secours... Secouristes divers qui sont pour la plupart bénévoles!

  • kiki le 06.05.2015 17:59 Report dénoncer ce commentaire

    Cela signifie certainement la fin du Moselle Open, qui tient déjà grâce à des bouts de ficelle...

  • Mister Gaga le 06.05.2015 17:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un tournoi haut de gamme. Et une partie de la population qui vie une vie bas de gamme.