Fête nationale

16 avril 2014 18:42; Act: 17.04.2014 09:58 Print

Une nouvelle cérémonie détrône le Te Deum

LUXEMBOURG - Pour la première fois, le Grand-Duché organisera une cérémonie civile le jour de la fête nationale, a annoncé le gouvernement ce mercredi.

storybild

Le Premier ministre Xavier Bettel tiendra un discours lors de la cérémonie civile, tout comme le Grand-Duc Henri et le président de la Chambre des députés, Mars Di Bartolomeo. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

La fête nationale 2014 proposera une innovation. Pour la première fois, une cérémonie civile sera intégrée au programme, a annoncé mercredi le Premier ministre Xavier Bettel, lors du Conseil de gouvernement. Le nouvel événement aura lieu dans la matinée au Grand Théâtre et sera retransmis en direct à la télévision. Le public pourra y assister, à condition d'avoir réservé au préalable.

«La fête nationale est un acte civil, donc la cérémonie doit se faire sans connotation religieuse, militaire ou politique», a expliqué Xavier Bettel (DP). Après des discours du Grand-Duc Henri, du Premier ministre et du président de la Chambre des députés, Mars Di Bartolomeo (LSAP), des personnes seront décorées. La suite du programme sera plus classique, avec une parade militaire sur l'avenue de la Liberté, avant une cérémonie religieuse, le Te Deum, qui perdra son caractère officiel.

Le Conseil de gouvernement a également évoqué les travaux du dédoublement de la voie de chemin de fer entre le Luxembourg et Trèves, qui devraient être terminés en 2018. Camille Gira, secrétaire d'État aux Infrastructures, a indiqué que le Luxembourg ne paierait pas les travaux, mais participera aux frais de fonctionnement.

(jg/L'essentiel avec pt)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • anne le 16.04.2014 19:30 Report dénoncer ce commentaire

    vraiment du temps à perdre ce gouvernement, heureusement qu'ils sont làpour mettre en place des choses aussi importantes

  • Jeff Bodé le 17.04.2014 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    Discours "Apolitique" par un premier ministre et le président de la chambre des députés.... Monsieur Bettel ne voulait plus de Te Deum, et il ira tout de même à la cathédrale.... Cela est honteux.... C'est décidé, cette année, je ne mettrais pas les pieds en ville. J'en ait ra-le-bol de ce gouvernement....

  • Sigefroid le 16.04.2014 19:18 Report dénoncer ce commentaire

    "des personnes seront décorées." C'est de mal en pis! Chaque jour qu'un parmi eux ouvre le bec, c'est pour sortir une c*****ie! Qu'on refasse des élections ou bien un referendum pour savoir si le Peuple luxembourgeois veut ou non être l'otage de ces pitres sans légitimité politique et de leurs fantaisies symboliques! Ils ont pris le pouvoir pour améliorer la situation du GDL qui entre de plus en plus dans des remous socio-économiques: au lieu d'assumer leurs "responsabilités" de dirigeants, ils règlent des comptes de sous intellectuels!

Les derniers commentaires

  • Turgot le 17.04.2014 11:17 Report dénoncer ce commentaire

    C'est juste une tradition, qu'elle soit religieuse ou pas, et c'est cela qui construit la culture et les coutumes d'un pays. Le GDL, jeune pays face à ses voisins, essaie toujours de se trouver des repères culturels (notamment via la langues), et là M Bettel en détruit un, c'est à n'y rien comprendre. A moins que la haine du religieux soit plus forte que l'amour de son pays...

    • gfsd le 17.04.2014 15:26 Report dénoncer ce commentaire

      BRAVO!!!!!!! Vous avez écrit ce que je pense aussi. C'est la honte pour le pays de faire ca...

    • Cendrelune le 20.06.2014 11:53 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez tout à fait raison la force d'un pays, ce sont ses traditions et ses coutumes, sinon on arrive tout comme en France à des débats stériles concernant (par exemple) l'installation de sapins de Noël dans les salles de classe en fin d'année !!

    • CROCA/CROAC le 20.06.2014 13:17 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez tout à fait raison, je ne l'aurais pas mieux dit... Et M. Bettel va s'occuper des problèmes de notre pays... Dans 4 ans quand il sera de retour dans l'opposition!...

  • Christian Bellucci le 17.04.2014 10:56 Report dénoncer ce commentaire

    @Conchita Il est un faite que Mr. Bettel ne voulait pas de Te Deum , Ils veut décorer des gens méritants, si vous avez vu comment il l'à dit au journaliste on remarque bien qu'il ne savait même pas pour quelle raison et qui donc bla bla bla. Qu'il s'occupe des vrais Problèmes , car il y en à vraiment et cela on peut pas le nier.

    • Dimma le 17.04.2014 19:45 Report dénoncer ce commentaire

      Le Bettel il sait rien faire d'autre... Parler pour ne rien dire et organiser des soirées, ça oui. Il n'y a qu'à voir son boulot en tant que bourgmestre: Pendant que la classe fine se gavait de caviar et assistait aux soirées organisées, la rue de strasbourg sombrait dans le déclin et la villeentière faisait office de chantier.

  • Luxman le 17.04.2014 10:14 Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur Bettel a le sens de la politique. Au lieu de resoudre les VRAIS problemes des gens ( chomage, logement, circulation, etc..) il lance des petits pavés à droite et à gauche, pour que les moutons que nous sommes, regardions ailleurs.... A quoi sert un tram dont personne ne veut, A quoi sert de discuter du TE DEUM dont tout le monde s'en fiche qu'il aille l'aspect religieux ou pas..... Aller Monsieur Bettel, arretez vos "politicherie" et soyez correcte, il ya des gens qui SOUFFRENT pendant ce temps...

    • Coeur révélateur le 17.04.2014 16:55 Report dénoncer ce commentaire

      pour résoudre les problèmes des gens, mais pour leur en créer. Car sans problèmes les gens pourraient se mettre à revendiquer moins d'heures de travail, plus de revenus, plus de congé. Si vous voulez cesser de souffrir, cessez d'abord de vous soumettre. Je ne souffre pas, bien au contraire, ça m'amuse. Commencez par refuser les décorations, à vous rendre à la fête nationale, à rejeter ces aspects artificiels qui vous déclarent solidaires dans la misère. Parce que solidaire, les politiciens ne le sont que dans l'avidité.

    • Sigefroid le 17.04.2014 19:09 Report dénoncer ce commentaire

      Tout est dit... ou presque! Mais combien comprennent-ils? Il est évident que depuis la nuit des temps que le pouvoir existe (d'ailleurs comment s'est-il mis en place?), le jeu est toujours le même! Manipulation de symboles (drapeau, hymnes, médailles, titres, nationalisme, frontières, langues, mérite du travail et j'en passe) pour agiter les individus les uns contre les autres (diviser c'est régner) et pendant ce temps, ça rafle tant et plus, détourne, joue le népotisme, ne bosse jamais (c'est le but) et s'enrichit (c'est l'autre but)... et le bon peuple agite les drapeaux et crie "viva"

  • Jeff Bodé le 17.04.2014 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    Discours "Apolitique" par un premier ministre et le président de la chambre des députés.... Monsieur Bettel ne voulait plus de Te Deum, et il ira tout de même à la cathédrale.... Cela est honteux.... C'est décidé, cette année, je ne mettrais pas les pieds en ville. J'en ait ra-le-bol de ce gouvernement....

  • lucas le 17.04.2014 08:23 Report dénoncer ce commentaire

    Voila ce que j'appelle un changement radical constructif au profit du citoyen...merci Gambia...