Rebelles syriens

08 décembre 2015 17:26; Act: 08.12.2015 17:51 Print

«Les musulmans ne sont pas des criminels»

Dans une vidéo, des rebelles syriens miment une fausse exécution de combattants de l'EI mais l'issue est différente pour démontrer que l'islam ne peut justifier la barbarie.

Sur ce sujet
Une faute?

Tous les codes de Daech sont là: une dizaine de prisonniers alignés, entravés, vêtus de tenues orange. Derrière chacun d’entre eux, un homme, cagoulé, pointe son arme sur leur nuque. Ces rebelles syriens auraient pu appuyer sur la gâchette pour venger leurs compagnons morts sous les balles de l’État islamique.

Mais «les musulmans ne sont pas des criminels» indique la vidéo qui a fait son apparition sur la Toile, mardi. Les membres de ce groupe appelé le Djabhat al Chamia (Front du Levant) rangent alors leurs armes et font venir un imam qui s’adresse aux prisonniers pour qu’ils réfléchissent à leurs actes. Ils sont ensuite emmenés en prison.

Cette vidéo n’est pas anodine: elle vise notamment à adoucir l’image du Front du Levant, groupe islamiste, opposé à l’État islamique, mais qui prône tout de même un État syrien fondé sur la charia. En outre, son chef est un proche du groupe ultraconservateur Ahrar al-Sham, boycotté par les diplomates américains.

(MC/L'essentiel)