États-Unis

12 septembre 2018 19:47; Act: 13.09.2018 10:34 Print

«Trump pense que perdre 3 000 vies est un succès»

Donald Trump a déclaré que la gestion de l'ouragan Maria, à Porto Rico, avait été «un succès incroyable et méconnu». Les réactions scandalisées ont fusé.

Sur ce sujet
Une faute?

Le président américain Donald Trump, dont le gouvernement a été accusé de négligence dans sa gestion de la crise après le passage de l'ouragan Maria, à Porto Rico, l'an dernier, s'est dit fier mardi de la réaction des pouvoirs publics après cette catastrophe naturelle. Les opérations ayant suivi l'ouragan furent «un succès incroyable et méconnu», a affirmé M. Trump à des journalistes à Washington, alors que l'ouragan Florence se rapprochait de la côte Est des États-Unis.

Le bilan officiel est désormais de 2 975 personnes mortes sur l'île de Porto Rico, dans les six mois ayant suivi la catastrophe. Il était auparavant de 64 morts, un chiffre qui a fait l'objet de vives controverses depuis un an. Maria a laissé des stigmates pendant des mois sur l'île, en coupant l'eau courante, l'électricité, le téléphone et les routes, et en isolant de nombreux villages. Nombre d'habitants vulnérables n'ont plus eu accès à des médecins ou des pharmacies pendant des mois. Faute d'électricité, les respirateurs artificiels ne pouvaient plus fonctionner.

Les propos de Donald Trump ont provoqué une tempête de réactions outrées. «Aucune relation entre une colonie et le gouvernement fédéral ne peut être qualifiée de "succès", parce que les Portoricains manquent de certains des droits inaliénables dont jouissent nos concitoyens» aux États-Unis, a déclaré Ricardo Rossello, le gouverneur de Porto Rico, dans un communiqué. Selon lui, «la relation historique entre Porto Rico et Washington est injuste».

La maire de la capitale San Juan s'est dite, elle, scandalisée. «Je suis désolée, Monsieur, [mais] honte à vous», a dit sur CNN Carmen Yulin Cruz. «S'il pense que 3 000 personnes qui meurent alors qu'il est en poste, c'est (...) un succès méconnu, personne ne va chanter ses louanges», a-t-elle ajouté. «Parce qu'il s'est agi d'un acte méprisable de négligence de la part de son gouvernement». Sur Twitter, la maire a ajouté: «Le président Trump pense que perdre 3 000 vies est un succès. Pouvez-vous imaginer à quoi ressemblerait un échec?».

Personnalités politiques, célébrités, anonymes et observateurs ont également vertement critiqué les propos de Donald Trump, relève le Huffington Post.

«Non Donald Trump. Quand on réalise que plus de gens sont morts à Porto Rico que dans n'importe quelle autre catastrophe naturelle dans l'Histoire des États-Unis, à cause de la lenteur de la réaction des autorités, c'est juste incroyablement triste».

«Cela fera un an la semaine prochaine que Maria a frappé. Une partie de ma famille à Porto Rico n'a récupéré l'électricité il n'y a que quelques semaines. Les gens développent des maladies respiratoires dues à la contamination de l'air causée par l'insalubrité. La réponse des autorités à Porto Rico a été un désastre».

«M. le Président: putain, comment un bilan de 2 975 Américains morts à Puerto Rico (oui, des Américains!) peut-il être un «incroyable succès méconnu»? Vous avez promis de nettoyer le marécage, mais en fait une fosse. Dégoûtant. Ces vies sont entre vos mains».

Certains internautes craignent le pire à l'approche de l'ouragan Florence, qui s'apprête à frapper la côte est des États-Unis.

«Je me sens tellement rassuré à propos de l'ouragan Florence qui va frapper la Caroline maintenant que je sais que Trump y est tout à fait préparé, comme pour Porto Rico!».

(L'essentiel/joc/afp)