Au Canada

04 mai 2016 08:02; Act: 04.05.2016 10:42 Print

100 000 habitants obligés de fuir les flammes

Les habitants de Fort McMurray, dans l'Alberta (ouest), ont reçu l'ordre d'évacuer mardi soir, en raison de l'incroyable incendie ravageant plusieurs quartiers.

op Däitsch
Sur ce sujet

Les feux de forêts et de broussailles sur le côté nord progressent rapidement, «toute la ville de Fort McMurray est sous un ordre d'évacuation obligatoire» à l'exception d'un secteur plus au sud autour de l'aéroport, a annoncé à 21h15 locales (3h15 GMT, mercredi), le service d'alerte d'urgence de l'Alberta. «C'est une situation effrayante et stressante pour les personnes qui ont dû quitter leur maison dans ces conditions», a déclaré mardi soir la Première ministre de l'Alberta, Rachel Notley, lors d'une conférence de presse télévisée.

L'objectif est d'«assurer la sécurité des personnes, de les faire sortir de la ville et de veiller à ce qu'elles soient sauves et en sécurité». «Aucun blessé et aucune victime n'étaient à déplorer», a ajouté Mme Notley, en ajoutant que l'hôpital avait également dû être entièrement évacué. D'abord limité à une dizaine de quartiers en fin d'après-midi, mardi, la situation s'est aggravée avec des foyers d'incendies dans plusieurs endroits forçant les services de sécurité et la décision de procéder à l'évacuation de la ville dans son entier.

La sécheresse

Contenu jusqu'à lundi au sud de la ville, l'incendie a été poussé par des vents de nord-est de 50 km/h et a gagné rapidement mardi les premiers quartiers en raison de la sécheresse qui affecte la province où les records de température étaient battus avec près de 30 degrés au thermomètre. «Au total, neuf avions bombardier d'eau, une douzaine d'hélicoptères et une centaine de pompiers» combattent les flammes et d'autres sont appelés en renfort, a expliqué Bruce Mayer, vice-ministre de l'Agriculture en charge des forêts.

Mme Notley a indiqué que 160 policiers avaient été mobilisés pour organiser l'évacuation de la ville peuplée au total d'environ 100 000 habitants. De longues files de voitures remontaient vers le nord notamment sur l'autoroute pour rejoindre des camps de travailleurs mis à disposition par les compagnies pétrolières parfois jusqu'à 40 km de distance de Fort McMurray. Les images des télévisions montraient des véhicules roulant les uns derrière les autres alors que les bas-côtés de la chaussée étaient ravagés par les flammes.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Triste le 04.05.2016 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique région ,très boisée ,mais malheureusement,le"bouleversement climatique" risque de tout détruire ! Le sud de l'Europe est dans le même cas!

  • GO CANADA le 04.05.2016 09:22 Report dénoncer ce commentaire

    La capitale de l'Alberta est Edmonton.

Les derniers commentaires

  • Triste le 04.05.2016 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique région ,très boisée ,mais malheureusement,le"bouleversement climatique" risque de tout détruire ! Le sud de l'Europe est dans le même cas!

  • GO CANADA le 04.05.2016 09:22 Report dénoncer ce commentaire

    La capitale de l'Alberta est Edmonton.