Visite en Corée du Sud

07 février 2018 10:45; Act: 07.02.2018 12:21 Print

La sœur de Kim Jong-​​un pour un moment d'Histoire

La sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un sera la première représentante de la famille à se rendre en Corée du Sud à l'occasion des Jeux olympiques d'hiver.

storybild

Selon toute vraisemblance, Kim Yo-jong (au centre) devrait rencontrer le président sud-coréen Moon Jae-in et lui remettre une lettre personnelle de son frère.

Sur ce sujet

Kim Yo-jong, une dirigeante du parti unique en Corée du Nord, fera partie d'une délégation de haut rang attendue vendredi au Sud et emmenée par le chef d’État honorifique de la Corée du Nord, a annoncé mercredi le ministère sud-coréen de l'Unification. Les JO de Pyeongchang sont l'occasion d'une «détente» entre les deux voisins. «Il est hautement significatif qu'un membre de la famille Kim se rende au Sud pour la première fois de l'Histoire», a déclaré à l'AFP Yang Moo-jin, professeur à l'Université des études nord-coréennes.

Selon toute vraisemblance, Kim Yo-jong devrait rencontrer le président sud-coréen Moon Jae-in et lui remettre une lettre personnelle de son frère, exprimant l'espoir que les jeux soient réussis et que les relations bilatérales s'améliorent: «Cela va marquer les débuts de Kim Yo-jong sur la scène internationale».

Rencontre avec les Américains?

Kim Yo-jong, qui serait âgée d'une trentaine d'années, a été promue en octobre au bureau politique du Parti des travailleurs de Corée, l'instance de prise de décision présidée par son frère. On l'a souvent vue accompagner son frère en «visite d'orientation sur le terrain» et elle était en charge des opérations de propagande du parti au pouvoir. Le vice-président américain Mike Pence, qui sera également présent à Pyeongchang, n'a pas exclu de rencontrer des Nord-Coréens.

La péninsule est divisée par la Zone démilitarisée depuis la fin de la guerre en 1953, et les ambitions nucléaires de Pyongyang lui ont valu de multiples trains de sanctions de l'ONU. Les tensions ont atteint des sommets l'an passé, le Nord menant des tirs de missiles balistiques intercontinentaux capables d'atteindre le territoire continental des États-Unis et un sixième essai nucléaire, son plus puissant à ce jour.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gran Torino le 07.02.2018 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    Elle va demander l'asile politique :-) Après tout, sa famille au Nord ne risque rien puisque c'est elle au pouvoir !!!!

  • g3s le 08.02.2018 08:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sacrée perspective ! Quel est son avis sur Harvey Weinstein ?

  • Ana;yste le 07.02.2018 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    Faut quand même reconnaitre que ce pays si belliqueux n'a jamais bombardé ses petits camarades! D'autres soi-disant plus 'démocratiques' ne peuvent s'en vanter...

Les derniers commentaires

  • g3s le 08.02.2018 08:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sacrée perspective ! Quel est son avis sur Harvey Weinstein ?

  • Jost le 07.02.2018 23:20 Report dénoncer ce commentaire

    Que les choses s'améliorent c'est bien pour le Nord et le Sud mais avec des Américains entre les deux je mon doute fort.

  • vero le 07.02.2018 17:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D'apres lès médias dès USA Trump l'aurais deja contacter pour devenir sa femme, car Melania veux le divorce ????

  • Ana;yste le 07.02.2018 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    Faut quand même reconnaitre que ce pays si belliqueux n'a jamais bombardé ses petits camarades! D'autres soi-disant plus 'démocratiques' ne peuvent s'en vanter...

    • Jeje le 08.02.2018 07:48 Report dénoncer ce commentaire

      Difficile de reconnaitre quelque-chose qui est factuellement faux. Je vous donne 1 date: le 23 Novembre 2010.

  • Gran Torino le 07.02.2018 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    Elle va demander l'asile politique :-) Après tout, sa famille au Nord ne risque rien puisque c'est elle au pouvoir !!!!