Aux États-Unis

23 novembre 2017 21:19; Act: 24.11.2017 16:16 Print

Un sans-​​abri la dépanne, elle chamboule sa vie

Pour remercier un SDF qui avait dépensé ses 20 derniers dollars pour la dépanner, une Américaine a lancé une collecte de fonds. Les dons dépassent 200 000 dollars.

storybild

En venant en aide à Kate, Johnny s'est attiré la sympathie de centaines de milliers d'internautes. (photo: GoFundMe)

Sur ce sujet

Kate McClure s'est retrouvée dans une situation fâcheuse il y a quelques semaines, lorsqu'elle est tombée en panne le long de l'Interstate 95 à Philadelphie. En pleine nuit sur une route qui n'était pas éclairée, l'Américaine s'est rapidement mise à paniquer. «Mon cœur battait si fort. Je me suis garée aussi loin que possible et je suis sortie de la voiture pour me rendre à la station d'essence la plus proche», raconte la jeune femme sur GoFundMe.

Par chance, Kate a croisé le chemin de Johnny Bobbit, un sans-abri qui passe ses journées assis sur le côté de la route en tenant un écriteau. En voyant la jeune femme descendre de son véhicule, l'individu s'est approché d'elle, lui a demandé de remonter dans son auto et de fermer les portes. Quelques minutes plus tard, il est revenu avec un bidon d'essence rouge. «Il avait utilisé ses 20 derniers dollars pour s'assurer que je rentre chez moi sans incident», écrit Kate. Sur le moment, la jeune femme n'avait pas de quoi rembourser le bon samaritain, mais elle est revenue plusieurs fois sur les lieux pour lui donner des sous, des habits et de la nourriture.

Un job chez Amazon

Après quelques visites à son nouvel ami, Kate a décidé de lancer une collecte de fonds dans l'espoir de pouvoir offrir un toit temporaire et un véhicule à l'homme de 34 ans. «Je pense vraiment que tout ce dont Johnny a besoin, c'est d'une petite pause. Peut-être qu'avec votre aide, je peux être celle qui la lui donnera», explique l'Américaine, sur la page GoFundMe. L'élan de solidarité a dépassé toutes les espérances de Kate: lancée le 11 novembre, sa collecte de fonds avait dépassé les 200 000 dollars, jeudi 23 novembre.

«C'est de la folie. Cela a changé mon point de vue sur les gens (...), il a atteint des sommets. C'est le meilleur Thanksgiving que j'aie vécu», confie Kate au «New York Post».

L'Américaine et son petit ami cherchent désormais un logement à l'année pour Johnny. Originaire de Caroline du Nord, le trentenaire, ex-marine, était SDF depuis un an et demi. Aujourd'hui, il rêve de travailler pour Amazon. Touchée par son histoire, une recruteuse du géant de la vente en ligne a déjà promis de l'aider à décrocher un job. «C'est fondamentalement un bon gars, il mérite tout ce qui lui arrive», conclut Kate.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Toto le 24.11.2017 08:31 Report dénoncer ce commentaire

    Eh ben, voilà qui redonne un sursaut de foi en l'humanité.

  • HarleyGirl le 23.11.2017 23:22 Report dénoncer ce commentaire

    Jolie histoire, on en a besoin pour nous rappeler de temps en temps qu'il y a encore des bonnes personnes sur terre

  • Franco le 23.11.2017 21:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a encore de vrai humains!! Bravo à vous monsieur.

Les derniers commentaires

  • Sandy le 01.12.2017 23:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et puis il y a ces petites histoires qui vous rappellent combien, nous ne sommes pas grand chose. L’argent que nous avons ne représente pas ce que nous sommes. On peut tout perdre demain.

  • lynn le 24.11.2017 21:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon mari a comme habitude de donner un sandwich et une boisson chaude à des sans abris. Il n'a jamais essuyé un refus sauf une fois. Une femme avec un enfant qui disaient avoir faim. Elle a refusé la nourriture. Elle voulait de l'argent. Le petit a pris le petit pain et la bouteille d'eau. Un sourire sur le visage de l'enfant et de la colère sur celui de la femme....

  • Eattherich le 24.11.2017 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    Très touchant et bravo à tous les 2. Oui il y a vraiment de l'espoir mais ce que me touche le plus sur la photo c'est cette tristesse que l'on peut voir dans les yeux de cet homme, il a rendu service à son pays et voilà ce malheureux résultat et il n'a que 34 ans, comme pour beaucoup d'entre eux. Peace and respect.

  • Orakh le 24.11.2017 15:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo !

  • lulu le 24.11.2017 15:04 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une magnifique histoire de savoir vivre ! Bravo !